ESI

Lettre ouverte d'une presqu'infirmière au bout du rouleau

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

Nombreux sont les étudiants en soins infirmiers qui, à la veille d'être diplômés, s'interrogent sur le devenir de la profession infirmière. Sur le forum d'Infirmiers.com, Axoul57 fait part de ses doutes… Beezy, également ESI qui a connu des périodes difficiles, l'encourage à persévérer.

burn out fatigue

Aujourd'hui, les infirmiers passent plus de temps à tracer les transmissions et soins qu’auprès du malade.

Alors qu'elle sera prochainement diplômée, Axoul57, étudiante en soins infirmiers, se sent découragée. Elle témoigne, dans une lettre ouverte, de la maltraitance que subit la profession infirmière au quotidien.

« Je suis étudiante infirmière en troisième année et je suis au bout... Au bout de ma formation. Et au bout du rouleau. Dernière ligne droite avant de devenir professionnelle. Infirmière. Ce métier que j’avais auparavant tant idéalisé. Ce si beau métier de plus en plus usé et maltraité.

J’ai découvert un énorme fossé entre théorie et réalité. Une réalité où les infirmiers, pleins de bonne volonté, se voient contraints d’exercer dans des conditions plus que dégradées. Moins de moyens et charge de travail augmentée. Tel est notre quotidien. La prise en soin de nos chers patients s’en trouve alors erronée. Les valeurs que l’on nous a inculquées tendent à s’envoler. Comment peut-on prendre le temps de rassurer un patient inquiet ou...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

JEDYTE

Avatar de l'utilisateur

22 commentaires

#1

Le rêve et la réalité

Ce n'est qu'en troisième année qu'elle se rend compte de la réalité du quotidien ?
Personne ne lui avait dit comment ça se passait à l'hôpital, elle n'est jamais venue sur le forum et n'a pas lu non plus d'autres articles sur la profession avant de s'engager dans cette voie ?
Elle a l'air de tomber de l'armoire alors que ça fait des paires d'années qu'on dit qu'il y a un problème et que toutes les lettres de désespoir écrites sur le forum, aux ministres et au Président de la République restent vaines.
Peut-être faut-il envisager autre chose que des lettres désespérées maintenant. Si vous avez des idées, à vos claviers !!!