ESI

La recherche de job ou de logement rythme les grandes vacances des étudiants

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

En cette fin d'année scolaire 2016, les vacances pointent le bout de leur nez ! C'est l'occasion de se détendre au bord de la plage ou à la montage, mais pas pour tout le monde ! Si l'été est synonyme d'emploi saisonnier pour beaucoup, d'autres entament seulement leur périple à la recherche d'un logement pour la rentrée scolaire. Revue de détail...

clé logement

Pour les étudiants en soins infirmiers, les vacances d'été ne sont pas toujours de tout repos...

L'année scolaire touche enfin à sa fin. La plupart des unités d'enseignement sont validées, les rattrapages – on fait allusion à nos amis biologie fondamentale et cycle de la vie - sont passés, il ne reste plus qu'à attendre les résultats de la commission du mois d’août. Mais avant, place aux vacances, au repos et aux loisirs… ou pas ! Si certains préfèrent se dorer la pilule au soleil, d'autres doivent travailler cet été. Et pour les futurs étudiants infirmiers ou aides-soignants, c'est l'heure de trouver un hébergement pour la rentrée...

Quand période estivale rime avec travail…

Voyager en période estivale nécessite un financement important que beaucoup d'étudiants ne peuvent se permettre. C'est pourquoi cet été, un jeune sur deux ne partira pas en vacances selon l'enquête « Parole aux jeunes »1 de Diplomeo. C'est alors l'occasion pour 57 % d'entre eux d'exercer un emploi saisonnier, un bon moyen de se renflouer quand on connaît leurs situations financières... Travailler durant l'été permet en effet de faire des économies (70%), et/ou de financer ses études (51%) et projets divers (ex : permis…). Les plus chanceux et motivés sauront allier job d'été et vacances… De quoi s'octroyer une pause sous le soleil pour bien entamer son année d'études en soins infirmiers.

Néanmoins, pour 44 % des étudiants, travailler en période estivale est avant tout un choix, car il permet d'améliorer leur expérience professionnelle. C'est le cas de nombreux étudiants infirmiers, comme cassandre82 sur le forum d'infirmiers.com, qui, après avoir validé sa première année d'étude, exerce l'été en qualité d'aide-soignante. Lors de ce job, cette étudiante a appris à organiser sa pratique soignante et à prendre en charge des patients à leur domicile. J'ai appris à m'adapter, car à domicile, il n'y a pas tout ce qu'il faut comme en service. […] De plus, il faut être rapide. Les soins se font à heures fixes car les patients ont une vie à côté, et pour certains, il faut être à l'heure car ils ont d'autres soins à la suite (kinésithérapie, soins infirmiers...), déclare-t-elle. Mais cassandre82 a également amélioré ses connaissances théoriques et pratiques en santé, très utiles pour la poursuite de ses études infirmières J'ai vu des pathologies que je ne connaissais pas, des maladies rares, des handicaps lourds, mais aussi des pathologies psychiatriques, des AVC, des patients atteints d’Alzheimer… c'était assez varié » et « très formateur », souligne-t-elle.

Travailler en tant qu'aide-soignant pendant les études infirmières...

Les étudiants en soins infirmiers (ESI) sont habilités à exercer en qualité d'aide-soignant pendant leurs congés après avoir été admis en 2ème année (obtention de 48 ECTS et validation des stages) et validé les unités d'enseignements suivants :

Si la Commission d’Attribution des Crédits (CAC) ne s'est pas encore réunie, le directeur de l'IFSI se doit d'établir une attestation de réussite aux examens nécessaires à l'exercice du métier d'aide-soignant.

Source : Circulaire du 20 juillet 2011 relative à la mise en œuvre du référentiel de formation infirmier

Job d'été : est-ce bien raisonnable quand face à des études éprouvantes en soins infirmiers ?

Vacances d'été : la course au logement !

En plus des vacances et de l'incontournable job d'été, pour un bon nombre d'étudiants, la période estivale constitue une ruée vers les logement disponibles. Choix du logement, budget, assurance et aides sociales, la paperasse administrative est de mise2. Réactivité et rapidité sont ainsi les maîtres mots pour tirer son épingle du jeu, car en matière de logement, le combat est rude !

Faute de moyens ou vivant proche des lieux d'enseignement, près de 30% des étudiants sont logés chez leur parents ou leur famille3. Pour les 1,5 million restants, il leur faut se trouver un petit nid douillet (ou pas) avant la rentrée... Et parmi eux, 60 % rencontreront des difficultés pour trouver un logement… En effet, les quelques 275 000 places disponibles en cités et résidence universitaires sont littéralement prises d'assaut par 24 % des étudiants. A proximité des écoles, les cités universitaires sont principalement réservées aux étudiants boursiers (chambres, studios) et les résidences universitaires, qui offrent des prestations de qualité et des logements équivalents à ceux du privé (studios, T1, T2), sont très prisés… Cependant, dans certains IFSI, des foyers sont exclusivement réservés aux ESI et proposent les mêmes prestations qu'en cité ou en résidence universitaire. Alors n'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre futur établissement de formation.

Pour le reste des étudiants, il faudra éplucher les petites annonces de particuliers et de professionnels pour trouver une location privée (28%) ou une colocation (12%) pour ceux qui ne veulent pas vivre seuls… Mais la demande est telle que c'est un véritable casse tête pour trouver à tout prix un logement qui rentre dans son budget ! On comprend mieux pourquoi 46 % des étudiants sont stressés au moment des recherches3…

Conseil : Effectuez des visites de logement rapidement, et présentez-vous avec les dossiers complets contenant l'ensemble des pièces justificatives demandées... car les premiers arrivés sont les premiers servis !

Informations utiles...

Et vous, quel est votre programme de cet été ?

Notes

  1. Étude effectuée en ligne du 30 juin au 7 juillet 2016 auprès de 1631 jeunes âgés de 15 à 26 ans.
  2. « Rentrée étudiante 2016 : Les solutions pour trouver un logement ? », Location-etudiant.fr
  3. Étude CSA « Les étudiants & le logement » pour Log-etudiant.com, sur la base de 305 jeunes interrogés
Creative Commons License

Rédaction Infirmiers.comophelie.perrot@infirmiers.com@OliePrt

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (1)

binoute1

Avatar de l'utilisateur

640 commentaires

#1

ai-je loupé

ou bien les logements crous ne sont pas évoqués ?
certes les places sont très demandées, mais quand on ets esi, c'est hyper intéressants