ESI

Remise de diplômes d'infirmier : c'est parti !

par .

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

C'est la période qui, chaque année, s'y prête… A l'issue de leurs trois années d'étude démarrée au mois de septembre, les étudiants en soins infirmiers viennent d'obtenir leur diplôme d’État. Désormais, ils sont infirmiers ! Félicitation à eux et longue vie dans la profession !

étudiants diplômés

Trois ans de formation achevés, et une page qui se tourne avec l'entrée dans le monde professionnel pour les nouveaux diplômés infirmiers…

Les premiers résultats pointent leur nez, relayés dans la presse régionale… et ils sont plutôt bons !

L'Ifsi de Saint-Lô a remis mardi soir 21 juillet 2015 à ses 46 étudiants de la promotion 2012-2015 son diplôme d’État… 100 % de réussite ce qui réjouit la référente de promotion et un directeur d'hôpital (Hôpital Mémorial) qui se réjouit d'embaucher 90% des nouveaux diplômés, soulignant également la qualité de la formation de l'Ifsi de Saint-Lô comme « la plus performante »… Merci à nos collègues de ouest-france pour ces infos…

L'Ifsi de Blois a remis, lui aussi, le 18 juillet dernier ses diplômes d’État à ses 91 étudiants qui portaient, pour l'occasion le chapeau Oxford, cette coiffe symbole de la réussite académique dans le monde anglo-saxon, mais dont l'origine serait en fait italienne. Trois ans de formation achevés, et une page qui se tourne avec l'entrée dans le monde professionnel… Marc Gricourt, maire de Blois et président du conseil de surveillance du centre hospitalier, s'est adressé aux diplômés pour les féliciter de leur parcours dans un métier qu'il connaît bien pour l'avoir lui-même pratiqué. C'est une profession qui requiert de grandes qualités d'écoute et qui fait une place essentielle à la relation humaine a-t-il insisté.  Merci à la Nouvelle République de si bien relayer les choses importantes !

Trente-deux élèves de l’Ifsi de Falaise ont été diplômés, mardi 21 juillet 2015, dans les locaux du centre hospitalier. Chaque étudiant a reçu son diplôme des mains de la directrice de l'Ifsi, Isabelle Loret. Cette dernière a souligné que beaucoup ont déjà des offres d’emplois, dans la région ou ailleurs. 75 à 80 % des diplômés restent, en moyenne, travailler en Basse-Normandie. Merci à Caen.maville de ces précisions.

Sur le forum d'Infirmiers.com, miss-mathilde partage avec nous sa joie...

Je suis diplômée depuis vendredi dernier et dans mon Ifsi (Bordeaux Pellegrin) on a eu droit à une cérémonie. Tout d'abord les résultats ont été affichés à 11h dans le hall de l'école... Nos familles, amis pouvaient venir avec nous. Personnellement je suis venue avec mon chéri, mes parents et mes beaux parents. Ensuite on est parti dans l'amphithéâtre. La directrice a fait un petit discours, puis nos formateurs. Ensuite, on a été appelé un par un par notre formateur référent. Il nous a donné notre attestation de réussite, notre portfolio et notre dossier scolaire. Sans oublier la petite photo avec notre lui ! Une fois que tout le monde a été appelé, nous avons pris un pot dehors avec nos familles et nos formateurs... Et plein de photos ! Voilà comment ça c'est passé dans mon Ifsi. Je suis une ancienne étudiante en soins infirmiers (promotion 2012-2015) à l'IFSI Bordeaux Pellegrin. Infirmière Diplômée d'Etat depuis le 17/07/15, j'ai un premier poste en ULSD à Bordeaux !

L'Ifsi de Forbach n'est pas en reste, il fête ses 66 nouveaux diplômés : 54 filles et 12 garçons ! Myriam Gunther, directrice de l’IFSI, a chaleureusement félicité la promo : Nous avons cette année 92 % de réussite. Parmi les nouveaux diplômés, Cynthia, maman de 31 ans, a opéré un véritable changement de cap dans sa carrière. Avant, j’étais enseignante en lycée professionnel. Elle est maintenant infirmière ! Merci au Républicain Lorrain de valoriser les parcours courageux !

Du soulagement et de la joie également à Vesoul où s’est déroulée la remise des diplômes d’infirmier, à l’Institut régional de formation sanitaire et sociale (IRFSS) le 22 juillet. Sur 58 candidats, 50 sont reçus d’où un taux de réussite de 86 %. Sans surprise, un métier majoritairement représenté par la gente féminine : dans la promotion seulement 8 garçons pour 50 filles. Après les résultats et la remise de diplômes, les enseignants ont entonné dans la bonne humeur un discours pour féliciter les admis. Merci à l'Est Républicain d'être lui aussi annonciateur de bonnes nouvelles !

A Lannion, 32 étudiants en soins infirmiers ont reçu leur diplôme, le 17 juillet dernier dans l'amphithéâtre de l'Ifsi. Arès trois années scolaires, le taux de réussite est de 100 %, avec 29 femmes et trois hommes diplômés. L'ensemble des diplômés bénéficie de contrats CDD, sauf ceux qui souhaitent profiter de l'été nous apprend Le Télégramme.

Trois ans de formation et un diplôme pour 56 étudiants en soins infirmiers - 53 femmes et 3 hommes - de l'Ifsi de Sarreguemines. La promotion 2012-2015 était réunie le 23 juillet au centre hospitalier (CHS) spécialisé de la ville pour une cérémonie de fin d’études. Passées les féliciiations d'usage, la question de l'emploi était au coeur de la réunion. Au CHS, une quinzaine de personnes seront recrutées d’ici novembre. Du côté de l’hôpital général, les recrutements ne sont pas d’actualité pour le moment… Pas que des bonnes nouvelles donc relayées une fois encore par Le Télégramme.

Infirmiers.com félicite chaleureusement les nouveaux diplômés et leur souhaite de trouver très rapidement un poste - si cela n'est pas déjà fait - ainsi qu'une belle et longue vie professionnelle !

Les remises de diplômes d'Etat 2015, ce n'est qu'un début… Directrices et directeurs d'Ifsi, enseignants, nouveaux diplômés, n'hésitez pas à témoigner, vous aussi, de vos résultats, ils seront les bienvenus car partager les bonnes nouvelles, infirmiers.com aime ça !

Creative Commons License

Bernadette FABREGAS (aidée par la presse régionale)Rédactrice en chef Infirmiers.com bernadette.fabregas@infirmiers.com @FabregasBern

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (2)

cynfri

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#2

propos injustifié

tout dépend des régions , plus précisément ARS dans les pays de la Loire , très exigeante , même avec beaucoup de travail , il y en a qui échoue , a cause des stages ,et des modules non acquis , et dans la régions pas question d augmenter de 0.5 points .
donc je vous trouve injuste de commenter cela.

elhombredelamancha

Avatar de l'utilisateur

64 commentaires

#1

hum...

corollaire du sujet voisin , il semble désormais bien difficile de trouver le moyen d échouer dans ce système réformé ...
bref...en tout cas bienvenue au pôle emploi , dans le monde merveilleux du CDD pressurisé à l extrême ...