ESI

De Rennes à Budapest, sept étudiants infirmiers racontent leur aventure

par .

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

Les « ESI, On s'engage » ont, durant leur expédition humanitaire « Rennes-Budapest : Canaux en vélo » qui s'est déroulée durant l'été 2016, réalisé tous leurs objectifs : rencontrer deux instituts de formation en soins infirmiers en vue de mettre en place des échanges culturels et récolter des fonds pour l'association la Cordée bretonne. Retour sur une expérience sportive et solidaire.

Etudiants Budapest expédition humanitaire

Les « ESI, On s'engage », sont arrivés à bon port à Budapest.

Le 6 juillet 2016, les « ESI, On s'engage » ont vu leur projet « Rennes-Budapest : Canaux en vélo » se concrétiser après avoir passé un an à préparer leur expédition. Rentrés en France sans aucune casse physique à la mi-août, ils sont fiers d'avoir atteint les buts qu'ils s'étaient fixés. Trois participants reviennent sur leur parcours et dressent le bilan de cette aventure.

Une aventure chargée en émotions

Rose, Pauline et Romain font partie des sept étudiants en soins infirmiers qui ont parcouru plusieurs milliers de kilomètres en vélo pour rejoindre Budapest et mener une action solidaire. On a passé pas mal de temps en France, explique Romain. Il faisait très chaud ! Ça a duré à peu près deux semaines, ce qui a permis à notre corps de s'habituer à effectuer notre centaine de kilomètres chaque jour. Nous avons fait du camping sauvage tous les jours, sauf les samedi où l'on s'offrait le luxe d'un camping pour la douche et laver le linge. Une fois en Allemagne, nous avons eu de la pluie quasiment tous les jours. Côté rencontres, nous avons été très bien accueillis par les IFSI de Deggendorff, en Allemagne, et de Vienne, en Autriche. Nous avons hâte de continuer à travailler avec eux afin de mettre sur pieds des échanges culturels permettant aux futurs étudiants de rencontrer nos homologues européens. Romain a été particulièrement marqué par l'arrivée à Budapest. Après tant d'efforts et de travail, réaliser que nous avions atteint tous nos objectifs était formidable !. Le départ a lui aussi été touchant puisque de nombreuses personnes avaient fait le déplacement. Nous avons eu droit à notre haie d'honneur et plusieurs personnes nous ont suivi durant une dizaine de kilomètres. Nos formateurs étaient présents, les médias mais aussi et surtout l'association La Cordée bretonne que nous soutenons et à qui nous sommes en mesure de remettre un chèque à quatre chiffres !.

  • Les "ESI s'engage" déjeunent
  • "ESI, s'engage" devant le technisch hochschule deggendorf

C'était une aventure extraordinaire, résume Rose. Nous sommes actuellement en train de replonger dans les vidéos de notre périple. C'est avec le recul que je me rends compte de tout ce que nous avons vécu. Chaque changement de pays était une victoire pour nous tous. Tout comme l'arrivée à Budapest qui fut chargée en émotions ! La générosité et la chaleur des rencontres que nous avons faites restera pour moi le plus grand des souvenirs.

De son côté, Pauline est elle aussi ravie de cette merveilleuse aventure dont elle gardera de nombreux souvenirs. Je suis très fière de ce que nous avons réalisé cet été, raconte-t-elle. Notre périple était agrémenté d'agréables rencontres, de découvertes culinaires, de magnifiques monuments et paysages, mais aussi de moments difficiles, comme les soucis mécaniques, les chutes, la pluie qui n'a cessé durant une dizaine de jours… Nous en rigolons maintenant. Par ailleurs, une telle aventure nous permet de redécouvrir les petits plaisirs de tous les jours dont nous n'avons pas forcément conscience : dormir dans un lit, prendre une douche et j'en passe font partie du confort qu'on a beaucoup envié durant ces quarante cinq jours.

Désormais en troisième année d'études en soins infirmiers, les « ESI, On s'engage »vont continuer à soutenir d'autres projets solidaires. Ils souhaitent en effet pérenniser l'association en donnant envie aux étudiants de première année de s'engager et de mener leurs propres projets. Dès l'été prochain, sept étudiantes partiront d'ailleurs pour le Vietnam afin de mettre en oeuvre, entre autres, des actions de prévention. Et si, à votre tour, vous vous engagiez ?

Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE  Journaliste Infirmiers.com  aurelie.trentesse@infirmiers.com  @ATrentesse

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)