ESI

SVP... validez-moi mes compétences !

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

La fin de l’année scolaire en Ifsi a sonné, c'est donc l’heure de faire le bilan des différents semestres écoulés et du cursus de formation dans son entier. Les étudiants en soins infirmiers de 3e année portent donc ici un regard sur leur parcours de formation et l’acquisition des compétences en stage. Tout un programme, n'est-ce pas ?

compétences infirmières validation des acquis

Ah les compétences infirmières à acquérir en 3 années et 6 semestres...... un vaste programme !

Trois années s’achèvent… Trois années riches en émotion, en découverte et dans la construction de sa professionnalisation. Mais aussi trois années où il a fallu se battre, défendre ses intérêts, expliquer la logique du référentiel de formation et parfois crier très fort pour réussir à se faire entendre et faire évoluer les représentations des soignants.

Pour mieux illustrer nos propos, nous vous proposons de suivre le parcours de stage de Clémentine, personnage fictif, et représentative de l’expérience de plusieurs étudiants.

Clémentine vient d’avoir son baccalauréat, lorsqu’elle intègre l’institut de formation en soins infirmiers. Elle est heureuse de pouvoir enfin se former dans le métier qu’elle a choisi, pour ses valeurs humaines, le travail en équipe et la technicité des actes à réaliser. Elle attend avec impatience son premier stage pour savoir si ses représentations de la profession vont correspondre à ses aspirations. Elle nous raconte son histoire au rythme des semestres et des aventures en stage.Semestre...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (2)

GLAliceM

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#2

Merci d'exprimer ce que beaucoup ressentent.

Il est décris ici ce que j'ai ressentie lors de ma première année d'ESI,
Premier Stage en SSIAD à domicile, je suis des aides soignantes dans leur tournée, je suis heureuse, j'aime ce contact, ce que l'on m'apprend je sus suivie et épaulée, mon bilan de stage et positif et mes compétences 3 et 5 sont validés. Je suis fière mais je sais aussi que rien ne reste acquis.
Mon deuxième stage est sous d'autre hospice, nous sommes beaucoup d'étudiant (6) pour un service de 20 lit, les infirmiers du service devant notre nombre on l'impression de faire du "baby-babysitting", je veux voir et apprendre mais la réponse et la même: " on a pas le temps". le bilan est très mitigés, " j'agace tous le monde à posé des questions", je faisais tout dans mon coin... que répondre: " je n'ai pas cessé de vous demandez de venir évaluer mon travail, de m'expliquer, de poser des questions?!". Le bilan s'écrit, j'ai l'impression d'avoir raté mon stage, je ne m'y reconnais pas.
Apothéose avec le dernier: livrer à moi même, tous le temps, la course au signature mais ils ont mieux à faire. j'ai des doutes, je travail avec des personnes atteintes de maladie tel que Parkinson ou Alzheimer . Devant leur réaction parfois volantes( involontaires bien sur) je suis perdue, j'ai peur de mal faire et de faire mal, dans tous les sens du terme. Je parle de mes doutes et mes peurs à mes référents: " force les!, ça ira plus vite". Je suis déconfite.
je doutes de moi.
J'aime mon futur métier, j'aime prendre des gens et j'apprécie le contact des patient et des équipes, mais je ne m'attendais pas à ça. Rien n'est validés.
L'année s'achève, je n'ai pas pratiqué un soins infirmiers et je m'inquiète pour ma deuxième année. Peur que l'on me dise " comment ça se fait que tu n'es pas déjà fait ça".
Je ferai de mon mieux pour la suite et j'espère que ça ira.
Plein de bonne chose au futur ESI et IDE! Vive notre métier!

Saxifrage

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

vache enragée vs rayon de soleil

Merci pour ce beau témoignage qui donne le ton.
On tombe sur plusieurs types de formateurs...
Au final, il faut garder la foi : si on est consciencieux, sûrs de notre voie, on finit toujours par trouver sa place.