ESI

VIDEO - ESI way : comment les étudiants vivent-ils leurs stages ?

Cet article fait partie du dossier :

Formation en ifsi

A l’IFSI Rabelais, dans le 18e arrondissement de Paris, les étudiants de deuxième année s’accordent une petite pause dans la chaleur estivale de ce mercredi 21 juin. L’occasion pour Infirmiers.com de les interroger sur leurs conditions de stage. Tutorat, comment les ESI vivent-ils ces immersions ?  Devant notre caméra, ils évoquent les points positifs mais aussi les difficultés rencontrées ou celles dont ils ont été les témoins.

On fait des stages dans différents services, certains sont obligatoires, par exemple en psychiatrie ou en maisons de retraite, explique Josué. Si dans la plupart des cas, le retour des étudiants est assez positif et qu’ils s’estiment majoritairement « bien encadrés », ils ont presque tous été confrontés à des expériences plus délicates. Un maître de stage qui les laisse à l’écart, une évaluation qui commence très bien et se termine mal sans explication ou même, des cas de discriminations constatés... Des vécus qui ne sont pas sans rappeler, dans les pires des cas, le livre Omerta à l'hôpital. Le Livre noir des maltraitances faites aux étudiants en santé, de Valérie Auslender.

Des conditions de stages encore perfectibles

Il faut dire que depuis la réforme des études en soins infirmiers de 2009, les ESI attendent beaucoup de leurs tuteurs de stage. En effet, bien que leur référentiel de formation est jugé plutôt satisfaisant depuis son instauration, sa mise en œuvre pose encore question, avec des stages parfois mal adaptés et des équipes soignantes parfois peu accueillantes.

De fait, pour certains ESI, l’arrivée en stage - un monde parfois perçu comme hostile qui les expose à des situations difficiles- peut s’avérer quelque peu traumatisante. L’expérience de terrain met souvent à rude épreuve leurs émotions, leurs compétences et les confronte aussi à leurs limites. Plus que jamais dans ce contexte, les étudiants attendent de leurs tuteurs de stage de l’attention, de l’écoute et de l’accompagnement et ce, en toute bienveillance.

Creative Commons License

Journaliste susie.bourquin@gmail.com @SusieBourquin

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)

hartamann