ESI

Yohan, une première année en IFSI réussie

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

En septembre 2012, Yohan faisait ses premiers pas d'étudiant en soins infirmiers. A 32 ans, cet aide-soignant passionné de voyages a fait le pari de devenir infirmier en revenant sur les bancs de l'école. Il nous raconte comment s'est déroulée cette première année...

Yohan en pleines révisions

Yohan en pleines révisions

Avant de passer ce « satané » concours d'entrée en institut de formation en soins infirmiers, j'ai eu la chance de travailler durant six ans en tant qu'aide-soignant au sein de divers secteurs et services : bloc opératoire, urgences, long séjour, oncologie, médecine, intérim, maison de retraite... Dès le début de ma carrière, j'ai rapidement mis de côté le métier d'aide-soignant pour me focaliser sur le métier d'infirmier, bien qu'ils soient tous les deux complémentaires. Mon envie d'aller plus loin dans la prise en charge des patients était plus forte. Je souhaitais en effet apprendre des gestes techniques, comprendre le cheminement d'un diagnostic infirmier, dispenser des traitements médicamenteux et savoir distinguer leurs effets indésirables... Bref, j'avais soif d'apprendre !

Concours en poche, me voici un an plus tard... C'est l'occasion de faire le bilan de cette première année. En voyant ma promotion pour la première fois, je me suis dit : « Ah oui quand même, ils sont jeunes... ». La moyenne d'âge était proche des 23 ans. Les premiers temps peuvent être assez déconcertants et j'avoue m'être plusieurs fois demandé ce que je faisais là.. Les différences sont grandes et les attentes ne sont pas les mêmes en raison de la différence d'âge. Pourtant, côtoyer ces « jeunes » au quotidien est vivifiant et me fait réaliser qu'à 32 ans j'ai bel et bien vieilli ! J'ai aussi pris beaucoup de plaisir à les voir changer. J'ai pu constater que la formation fait son travail. Elle change leurs regards sur la vie, sur les gens. Nos formateurs appelleraient cela le conditionnement...

La clé de la réussite ? Travailler et ne pas rester sur ses acquisAlors qu'à mon âge la grande majorité des gens sont occupés à fonder une famille et à construire une maison, moi, je reprends mes études ! Du lundi au vendredi, de 9h à 17h, me voilà sur les bancs de l'IFSI. Quoi qu'on en dise, être assis sur une chaise en restant concentré pendant plus de six heures, c'est plutôt fatigant. Oui oui !J'en profite pour encourager mes collègues aides-soignants. Durant ma courte...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

catminoucheparadis

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Merci

Tout d'abord, Merci de nous faire partager votre projet ... J'ai une grande admiration pour ce parcours. Moi je suis actuellement assistante dentaire depuis plus de 15 ans et je voudrais me lancer dans ce périple, ( celui d'infirmière )!!.. Je suis en pleines révisions, pour le "sataner " concours comme vs le dites si bien ... Les bancs de l'école me font un peu peur moi qui fais partie des trentenaires ou presque quarantenaires :) !!! Mais la motivation est là !! Voilà merci et bonne continuation dans vos études et votre stage à l'étranger.