TFE

TFE - Le dépassement de compétences et l’intégration d’un nouvel arrivant

par .

En juillet 2020, Pierre Allain, étudiant en soins infirmiers à l’Institut de Formation en Soins Infirmiers du Centre Hospitalier Guillaume Régnier de Rennes (promotion 2017-2020), soutenait son travail de fin d'études sur la thématique suivante : "Le dépassement de compétences et l’intégration d’un nouvel arrivant". Il souhaite aujourd’hui le partager avec la communauté d’infirmiers.com et nous le remercions.

service de soins

Si de très nombreux actes techniques sont bien de la compétence de l’infirmier, certains sont fait en dehors du cadre légal. Dans le cadre de son TFE, cet étudiant s’interroge sur cette question qui met en jeu la responsabilité du soignant.

Voici comment cet étudiant présente son travail de fin d’études. Au cours d’un stage en début de deuxième année de formation en soins infirmiers, j’ai vu des infirmiers exécuter un soin technique prescrit par un médecin et encadré par un protocole médical (de service). Au début, je n’étais pas surpris. Jusqu’à ce que je regarde dans le Code de Santé Publique. Les infirmiers n’étaient pas autorisés à effectuer ce soin. J’étais donc perdu : il y avait un protocole, alors pouvaient-ils ou pas faire ce soin ? La réponse est non, mais ils l’ont fait. Au cours d’autres stages, j’ai pu constater que ce n’était pas uniquement dans ce service que les infirmiers dépassaient leurs compétences. Le glissement de tâche n’est pas un terme juridique. Il serait utilisé à tort dans le langage commun pour remplacer le terme "exercice illégal". Le dépassement de compétences pose donc question sur la responsabilité. Demain, je serai dans les services et peut-être que je ferai comme eux. Ma problématique est donc : en quoi un protocole médical autorisant un dépassement de compétences impacte-t-il la responsabilité infirmière et l’intégration d’un nouvel arrivant ?

Au cours de mes stages, j’ai pu constater que la réalité est différente de la théorie et qu’il est parfois difficile pour les infirmiers de respecter leur cadre d’exercice. J’ai moi-même pu faire cette expérience de réaliser des soins qui ne sont pas du ressort d’un infirmier. Et bien que ce soit dans un service dit "technique", je me suis rendu compte de cette réalité, c’est quelque chose que j’ai pu observer dans tous les services dans lesquels j’ai pu accomplir un stage.

Pour répondre à cette question de départ, j’ai exploré des concepts théoriques à propos du protocole médical, du dépassement de compétences, de la responsabilité infirmière et de l’intégration d’un nouvel arrivant. J’ai également mené deux entretiens avec des infirmiers qui ont travaillé dans des services de réanimation. Aujourd’hui l’un travaille en réanimation et l’autre est infirmière intérimaire. Selon leurs propos, ils ont tous les deux effectués du dépassement de compétences. C’est une réalité dans les services et ils ne se sentent pas forcément dans l’inconfort à en réaliser. Ils ont tous les deux abordé l’importance du positionnement professionnel et l’importance d’être capable de dire "non" et d’expliquer pourquoi.

Le médecin prescrit l’ablation des drains thoraciques. Ainsi au cours de l’après-midi, l’infirmière se prépare pour l’ablation et demande à l’aide-soignant du secteur de l’assister. Je m’étonne auprès d’elle car l’ablation de drains thoraciques est un acte médical. Elle m’explique alors que, dans le service, les médecins prescrivent l’ablation et les IDE exécutent l’acte, aidés par les AS. L’IDE expose le soin au patient, lui indique qu’il devra bloquer sa respiration lorsque l’AS tirera sur le drain pour le faire sortir, l’IDE s’occupera des sutures. L’ablation est effectuée rapidement.

Pour conclure, cette réflexion m’a fait progresser sur la compréhension de mon futur cadre de travail. Le dépassement de compétences est une réalité et l’intégration d’un nouvel arrivant peut être influencée s’il refuse de le faire. Mais avec une posture professionnelle on peut prendre nos responsabilités à ce propos et en échanger avec l’équipe du service.

Constatant que ce sujet me suivait peu importe le service, je suis convaincu de son importance. Et c’est un sujet de plus en plus présent dans mon esprit à mesure que je me rapproche de l’obtention du diplôme. Est-ce que moi, futur infirmier, je suis prêt à exécuter des actes ne faisant pas partie de mon champ de compétences et en assumer la responsabilité ?

Lire le TFE «  Le dépassement de compétences et l’intégration d’un nouvel arrivant » (PDF)

Vous souhaitez partager votre travail de fin d'études, adressez-le à la rédaction et nous le publierons avec autant de plaisir que d'intérêt. Il viendra enrichir le fonds déjà conséquent de TFE publiés au fil des années.

Bernadette FABREGASRédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com @FabregasBern

Publicité

Commentaires (0)