TFE

TFE - Ethique et soins de courte durée

Cet article fait partie du dossier:

Ethique et soin

    Précédent Suivant

En mai 2016, Léa Labat, alors étudiante en soins infirmiers à l'Institut de Formation en Soins Infirmiers Virginie Oliver (promotion 2013-2016) a soutenu avec succès son travail de fin d'études sur la thématique suivante : L’analyse de situation éthique par le soignant et son impact sur ses pratiques et la qualité des soins en soin de courte durée. Elle souhaite aujourd’hui le partager avec la communauté d’Infirmiers.com et nous l'en remercions.

Patient et soignant

Léa a travaillé, dans son travail de recherche, sur l'impact de l'analyse de situation éthique.

Léa débute ainsi son travail de recherche : « La formation en IFSI demande d’appliquer les principes éthiques dans des situations de soins posant un dilemme, utiliser un raisonnement et une démarche de questionnement éthique dans le contexte professionnel et évaluer les conséquences de la notion de responsabilité professionnelle ceci permettant aux étudiants de prendre des décisions mesurées, centrées sur le sens et les finalités de l’action, tout en considérant les limites de leur responsabilité. Dans cette optique, il est également demandé aux infirmiers diplômés d’état de participer à des évaluations des pratiques professionnelles dans le cadre de la certification des établissements de santé. Cette analyse est l’une des bases structurelles du soignant et lui permet d’être dans une approche réflexive au cours de sa prise en charge. L’objet de ma recherche se centre plus particulièrement sur la réflexion éthique par le soignant et son impact sur ses pratiques et donc sur la qualité des soins en SCD.

Dans ce mémoire, j’ai choisi tout d’abord de contextualiser ma recherche en définissant la situation de soin, la pratique et l’analyse de pratique professionnelle puis de développer le concept de l’éthique au travers de son histoire, des situations de soin, de son ancrage institutionnel et de son application. Par la suite, je me suis concentrée sur le concept de la qualité des soins et de son intrication avec l’éthique. Lors de cette recherche, j’ai pu rencontrer un professionnel du centre d’éthique clinique, une infirmière travaillant dans une Maison des Enfants et une infirmière d’une équipe mobile de soins palliatifs et d’hématologie qui m’ont apporté de précieuses informations pour cet écrit et pour ma soutenance. Parallèlement, j’ai effectué une enquête exploratoire via des entretiens grâce à un questionnaire semi directif auprès de trois infirmières afin de les questionner sur des points précis tout en leur permettant de pouvoir s’exprimer relativement librement : la première travaillant dans un service de médecine pneumologie, diplômée depuis 1981, la seconde issue du même service, diplômée depuis 2012 et la troisième, diplômée depuis 2015, travaillant dans un service de chirurgie digestive ; ces trois travaillant dans deux hôpitaux de la région parisienne. J’ai voulu recueillir des informations auprès de ces professionnelles pour voir s’il y avait une différence entre une jeune et une ancienne diplômée mais également entre ces différents services conventionnels. »

Lire le TFE – L’analyse de situation éthique par le soignant et son impact sur ses pratiques et la qualité des soins en soin de courte durée

Creative Commons License

Infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Ethique et soin

Publicité

Commentaires (0)