Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 09 Mai 2021 19:37

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Elsa1996 » 26 Mar 2021 18:26

Bonjour à tous, j'espère que vous allez bien.
Je vais bientôt être diplômée si tout se passe bien (croise les doigts trèès fort).
Seulement, je ne suis pas encore vraiment entrée dans la vie active.
J'ai fait 1 intérim d'1 mois et qqs remplacement AS.
Donc, si des IDE grandes soeurs/grands frères peuvent guider un "bébé" ide, ce serait trèèèès gentil :D

-1) Je compte bosser en EHPAD/ ou autres services avec des résidents ( pers. atteinte de handicap etc. ) voir crèche. Parce que je déteste l'hosto.
MAIS : est-ce une bonne idée de commencer par un EHPAD? Est-ce que je ne me tire pas une balle au pied en faisant cela? Si un jour j'ai envie de bosser en libéral, est-ce que ça pourrait faire tâche parce que je ferai peu de soins techn en crèche/ehpad?

-2). Sujet tabou : le salaire.
Je vie en Lorraine. Je me suis fait 1600€ pour 1 mois en tant qu'aide auxilliaire de puèr. Et en jetant un coup d'oeil sur pôle emploi, j'ai vu que certains lieux proposaient 1450€ net. J'ai trouvé ça très bas ( je précise que je ne m'attendais pas à 2000 balles en tant que débutante mais 1400 € c'est vraiment bas quoi... ).
Est- ce que je me fais des illusions en pensant que je vais gagner plus de 1500 en tant que débutante?
Puis-je espèrer gagner aux alentours de 1800€ en tant que débutante en EHPAD?
Puis-je négocier mon salaire?
Comment dois-je me comporter en tant que bébé IDE (accepter tout : salaire, condition, formation interne..., ou être dans la négociation )

3-Où bosser? EHPAD privé ou public? Il y a bcp de postes IDE dans un EHPAD très connu dont le nom commence par K. En lisant leurs propositions, je vous avoue que ça m'a fait un peu rêver. QUID de la réalité?


4-Une âme charitable peut-elle m'expliquer ce qu'est la stagiairisation?

Voilà je crois que c'est tout. Je suis désolée si mes questions sont bêtes, et pas digne d'une ESI en fin de cursus. Mais je préfère avoir des réponses maintenant qu'après un embauche. Aussi, je sais que certaines de mes questions ont déjà été posées dans le forum, mais je voulais avoir des réponses récentes au vue de la situation sanitaire.


Merci, hâte de vous joindre !
Elsa1996
Régulier
Régulier
 
Messages: 55
Enregistré le: 04 Juil 2019 09:20

Messagepar Lenalan » 27 Mar 2021 08:53

L'EHPAD c'est difficile pour débuter, en sachant que tu seras la plupart du temps seule pour de nombreux résidents (parfois plus de 100) et qu'il te faudra tout gérer avec un oeil aiguisé (il n'y a pas de médecin sur place en permanence, et on appelle pas le 15 pour un oui ou pour un non, c'est toi "en haut" de la pyramide des soins et tu dois savoir gérer). "pas de technique" c'est faux, on a de tout, mais pas en permanence, ça dépend des période et des résidents présents (on peut même avoir des dialyses péritonéales). J'ai fait du libéral après l'EHPAD (et en même temps), ça ne m'a jamais posé aucun problème, bien au contraire (le public est très proche, les soins aussi, sauf qu'ils sont à la maison).

On ne se tire pas plus une balle dans le pied en allant en EHPAD qu'en allant ailleurs.... Par contre c'est compliqué pour débuter. Toutes les collègues qui sont venues en 1er poste n'ont pas réussi, certaines ont été "éjectées" par la direction ou sont parties d'elles-mêmes très rapidement dans leur période d'essai. Celles qui sont restées avaient toujours quelques années d'expérience. En intérim c'est pareil, on voit clairement la différence.

Pour ce qui est de "K" moi perso je boycotte, ils vendent du rêve mais c'est l'usine.

Niveau salaire j'ai débuté à 1600 net en EHPAD privé, non négociable. Maintenant je suis autour de 1900 avec l'ancienneté (5 ans) et l'augmentation du Ségur.
En dessous de 1600 je n'accepte pas les postes.
Je fais du libéral à coté pour avoir un peu plus.

Pour débuter j'ai été dans des services de médecine et de chirurgie en clinique ou à l'hopital où je n'étais jamais seule. Je n'ai pas aimé, mais ça m'a bien préparée à l'EHPAD, qui est d'un degré de difficulté au dessus.
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18030
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar loulic » 27 Mar 2021 09:13

Elsa1996 a écrit :
3-Où bosser? EHPAD privé ou public? Il y a bcp de postes IDE dans un EHPAD très connu dont le nom commence par K. En lisant leurs propositions, je vous avoue que ça m'a fait un peu rêver. QUID de la réalité?


Un indice : s’il y a beaucoup de postes a pourvoir ou si on vous propose un cdi d’emblée, c’est que l’endroit est pourri.

Concernant K c’est un des pires groupes qui existe.

https://www.nouvelobs.com/economie/2020 ... endes.html

Concernant le salaire ça n’a rien de tabou, au contraire. Comme lenalan, a moins de 1600 ne prenez pas la peine de répondre.


La stagierisation c’est en fait la période d’essai dans la fonction publique. En général elle dure 6 mois ou un an, et à l’issue vous devenez titulaire.

D’ailleurs dans le publique on vous propose soit une stagierisation pour devenir fonctionnaire, soit un cdi. La mode actuelle c’est de proposer des cdi plutôt qu’une stagierisation : c’est une arnaque.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5627
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar Lenalan » 27 Mar 2021 09:20

Effectivement, CDI d'emblée difficile à pourvoir, avec beaucoup de turn over... ça pue :D Indice: épluche les annonces Pole emploi, tu vas vite remarquer que c'est toujours les mêmes qui cherchent. Et quand une annonce disparait (poste pourvu), et qu'elle réapparait sans arrêt au bout de quelques semaines, c'est qu'il ne faut pas y aller.
Les bons EHPAD sont ceux qui n'ont quasiment jamais de poste à proposer (dans celui où je suis, j'ai attendu 2 ans avant qu'un poste se libère, mêmes les remplaçantes sont fixes sur les congés d'été et laissent leur intérim pour venir là en priorité....).
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18030
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Elsa1996 » 27 Mar 2021 14:29

Lenalan a écrit :L'EHPAD c'est difficile pour débuter, en sachant que tu seras la plupart du temps seule pour de nombreux résidents (parfois plus de 100) et qu'il te faudra tout gérer avec un oeil aiguisé (il n'y a pas de médecin sur place en permanence, et on appelle pas le 15 pour un oui ou pour un non, c'est toi "en haut" de la pyramide des soins et tu dois savoir gérer). "pas de technique" c'est faux, on a de tout, mais pas en permanence, ça dépend des période et des résidents présents (on peut même avoir des dialyses péritonéales). J'ai fait du libéral après l'EHPAD (et en même temps), ça ne m'a jamais posé aucun problème, bien au contraire (le public est très proche, les soins aussi, sauf qu'ils sont à la maison).

On ne se tire pas plus une balle dans le pied en allant en EHPAD qu'en allant ailleurs.... Par contre c'est compliqué pour débuter. Toutes les collègues qui sont venues en 1er poste n'ont pas réussi, certaines ont été "éjectées" par la direction ou sont parties d'elles-mêmes très rapidement dans leur période d'essai. Celles qui sont restées avaient toujours quelques années d'expérience. En intérim c'est pareil, on voit clairement la différence.

Pour ce qui est de "K" moi perso je boycotte, ils vendent du rêve mais c'est l'usine.

Niveau salaire j'ai débuté à 1600 net en EHPAD privé, non négociable. Maintenant je suis autour de 1900 avec l'ancienneté (5 ans) et l'augmentation du Ségur.
En dessous de 1600 je n'accepte pas les postes.
Je fais du libéral à coté pour avoir un peu plus.

Pour débuter j'ai été dans des services de médecine et de chirurgie en clinique ou à l'hopital où je n'étais jamais seule. Je n'ai pas aimé, mais ça m'a bien préparée à l'EHPAD, qui est d'un degré de difficulté au dessus.




Merci beaucoup pour ta réponse très détaillée. Heureusement que tu es là, même si je suis en désaccord avec toi parfois :lol:
Elsa1996
Régulier
Régulier
 
Messages: 55
Enregistré le: 04 Juil 2019 09:20

Messagepar Elsa1996 » 27 Mar 2021 17:55

loulic a écrit :
Elsa1996 a écrit :
3-Où bosser? EHPAD privé ou public? Il y a bcp de postes IDE dans un EHPAD très connu dont le nom commence par K. En lisant leurs propositions, je vous avoue que ça m'a fait un peu rêver. QUID de la réalité?


Un indice : s’il y a beaucoup de postes a pourvoir ou si on vous propose un cdi d’emblée, c’est que l’endroit est pourri.

Concernant K c’est un des pires groupes qui existe.

https://www.nouvelobs.com/economie/2020 ... endes.html

Concernant le salaire ça n’a rien de tabou, au contraire. Comme lenalan, a moins de 1600 ne prenez pas la peine de répondre.


La stagierisation c’est en fait la période d’essai dans la fonction publique. En général elle dure 6 mois ou un an, et à l’issue vous devenez titulaire.

D’ailleurs dans le publique on vous propose soit une stagierisation pour devenir fonctionnaire, soit un cdi. La mode actuelle c’est de proposer des cdi plutôt qu’une stagierisation : c’est une arnaque.



Merci beaucoup pour toutes ces infos !
Elsa1996
Régulier
Régulier
 
Messages: 55
Enregistré le: 04 Juil 2019 09:20

Messagepar Belphéghor » 27 Mar 2021 23:56

En ce qui me concerne, je conseille à tout le monde et quel que soit le métier, de voir quatre choses :
- l'ambiance au taf et si le travail te plaît
- le salaire
- l'endroit et le temps de trajet
- les horaires

Le fait que ce soit de la gériatrie ou de l'ophtalmo passe loin derrière ces 4 critères à mon sens avec le recul.

Ton travail te bouffe toute tes journées, tu y passes le plus clair de ton temps, regarde avant tout à y être pas trop mal avant de te demander si la discipline t'intéresse. Un patient reste un patient, un bobo est un bobo, la mort c'est toujours la mort, par contre, l'ambiance, le salaire, le temps de trajet, et les horaires, ça ça joue sur ta santé et ton bien-être à TOI.

Le travail peut être cauchemardesque, il faut surtout veiller à y être confortable, enfin à mon humble avis, le reste, c'est juste pour se la péter
Infirmière, maman, être humain
Avatar de l’utilisateur
Belphéghor
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 388
Enregistré le: 13 Oct 2020 16:10

Messagepar Lenalan » 28 Mar 2021 07:54

Tout à fait d'accord avec Belphégor! Avec le temps j'ai priorisé le critère n°1 et le critère n°4: et plus que les horaires, le fait qu'on est pas en sous effectif et donc jamais d'heures sup ni de rappel sur les repos (je n'ai JAMAIS aucun appel de mon employeur quand je suis en repos, ce qui était quasi systématique quand j'étais à l'hopital, et c'était pour moi un facteur de stress très élevé). Avoir un planning fixe qui ne bouge jamais est aussi un grand confort (je peux prendre un RDV dans 6 mois ou dans un 1, je connais mes jours de repos, et je sais que je ne travaille ni le 25 décembre 2021, ni le 1er janvier 2022 :D Et que ça ne changera pas, parce que même en cas de pépin, on ne s'auto-remplace pas, ce sera une de nos remplaçante fixe ou à défaut un intérimaire!).

Les locaux et l'accès au matériel est aussi important: si je dois me battre pour avoir 3 paquets de compresses et avoir des commandes uniquement le 36 du mois, c'est non.

Mais vraiment le plus important, c'est l'équipe.

Je préfère avoir tous ces critères réunis, faire quelques km de plus et être payée un peu moins que ce que je pourrais avoir ailleurs.
La spécialité et le type de soins vient bien après tout ça, de toute façon il faut s'accomoder des patients, on ne les choisit pas :D
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 18030
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Belphéghor » 28 Mar 2021 12:21

Lenalan a écrit :Tout à fait d'accord avec Belphégor! Avec le temps j'ai priorisé le critère n°1 et le critère n°4: et plus que les horaires, le fait qu'on est pas en sous effectif et donc jamais d'heures sup ni de rappel sur les repos (je n'ai JAMAIS aucun appel de mon employeur quand je suis en repos, ce qui était quasi systématique quand j'étais à l'hopital, et c'était pour moi un facteur de stress très élevé). Avoir un planning fixe qui ne bouge jamais est aussi un grand confort (je peux prendre un RDV dans 6 mois ou dans un 1, je connais mes jours de repos, et je sais que je ne travaille ni le 25 décembre 2021, ni le 1er janvier 2022 :D Et que ça ne changera pas, parce que même en cas de pépin, on ne s'auto-remplace pas, ce sera une de nos remplaçante fixe ou à défaut un intérimaire!).

Les locaux et l'accès au matériel est aussi important: si je dois me battre pour avoir 3 paquets de compresses et avoir des commandes uniquement le 36 du mois, c'est non.

Mais vraiment le plus important, c'est l'équipe.

Je préfère avoir tous ces critères réunis, faire quelques km de plus et être payée un peu moins que ce que je pourrais avoir ailleurs.
La spécialité et le type de soins vient bien après tout ça, de toute façon il faut s'accomoder des patients, on ne les choisit pas :D



Mieux vaut perdre en argent qu'en santé
Infirmière, maman, être humain
Avatar de l’utilisateur
Belphéghor
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 388
Enregistré le: 13 Oct 2020 16:10

Messagepar Maximousse1989 » 28 Mar 2021 19:14

Allez, ce n'est pas parce qu'on s'engueule qu'on ne peut pas s'entraider,

Je n'ai pas bossé en EHPAD, néanmoins je bosse en gériatrie et j'ai commencé par de l'USLD.

Moi aussi j'ai entendu des trucs du genre "tu vas perdre/on apprend rien ici/gnagnagna", généralement de la part de gens qui ne sont pas IDE ou alors qui sont là par défaut et ne s'investissent pas.
La gériatrie,de manière générale a cette image et elle est fausse, Lenalan a bien résumé.

Oui vous oublierez certaines choses apprises en IFSI, car quand on se spécialise on tend à mettre de côté les connaissances que l'on ne mobilise pas régulièrement, mais vous apprendrez d'autres choses, surtout si vous faites l'effort de vous intéresser. Quant à ce que vous aurez oublié et bien vois pourrez le réapprendre, il y a toujours un temps d'adaptation quand on change de structure ou de service, toujours.

Quand j'étais en médecine gériatrique (imaginez de la médecine interne pour les personnes âgées,en gros) donc un service d'aigu j'ai vu des collègues arriver peu confiantes de leur EHPAD, persuadées de savoir moins de choses que les IDE ayant fait de l'hosto dès le début.
Ce n'était pas le cas, elles avaient notamment une excellente organisation et une grande capacité à faire des liens entre des éléments à première vue sans rapport.
Non, vraiment, il faut vous ôter ça du crâne, ne pas vous sentir inférieure parce que vous faites du "lieu de vie".

Dans ce métier y en a pour tous les goûts'

C'est le seul conseil que je peux vraiment vous donner,il peut mais je vous assure que vous absorberez des connaissances,des réflexes, peut-être même sans vous en rendre compte.

Bonne chance à vous et sans rancune, si vous avez des questions plus précises sur la gériatrie je serais ravi d'essayer de vous aider.

Accrochez-vous, la gériatrie c'est super.
Infirmier en gériatrie, USLD puis UGA, maintenant SSR.
La gériatrie c'est sexy 8)
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Forcené
Forcené
 
Messages: 284
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42

Messagepar Elsa1996 » 28 Mar 2021 20:28

Belphéghor a écrit :En ce qui me concerne, je conseille à tout le monde et quel que soit le métier, de voir quatre choses :
- l'ambiance au taf et si le travail te plaît
- le salaire
- l'endroit et le temps de trajet
- les horaires

Le fait que ce soit de la gériatrie ou de l'ophtalmo passe loin derrière ces 4 critères à mon sens avec le recul.

Ton travail te bouffe toute tes journées, tu y passes le plus clair de ton temps, regarde avant tout à y être pas trop mal avant de te demander si la discipline t'intéresse. Un patient reste un patient, un bobo est un bobo, la mort c'est toujours la mort, par contre, l'ambiance, le salaire, le temps de trajet, et les horaires, ça ça joue sur ta santé et ton bien-être à TOI.

Le travail peut être cauchemardesque, il faut surtout veiller à y être confortable, enfin à mon humble avis, le reste, c'est juste pour se la péter




Je te remercie pour tous tes conseils, merci beaucoup!
Elsa1996
Régulier
Régulier
 
Messages: 55
Enregistré le: 04 Juil 2019 09:20

Messagepar Elsa1996 » 28 Mar 2021 20:30

Maximousse1989 a écrit :Allez, ce n'est pas parce qu'on s'engueule qu'on ne peut pas s'entraider,

Je n'ai pas bossé en EHPAD, néanmoins je bosse en gériatrie et j'ai commencé par de l'USLD.

Moi aussi j'ai entendu des trucs du genre "tu vas perdre/on apprend rien ici/gnagnagna", généralement de la part de gens qui ne sont pas IDE ou alors qui sont là par défaut et ne s'investissent pas.
La gériatrie,de manière générale a cette image et elle est fausse, Lenalan a bien résumé.

Oui vous oublierez certaines choses apprises en IFSI, car quand on se spécialise on tend à mettre de côté les connaissances que l'on ne mobilise pas régulièrement, mais vous apprendrez d'autres choses, surtout si vous faites l'effort de vous intéresser. Quant à ce que vous aurez oublié et bien vois pourrez le réapprendre, il y a toujours un temps d'adaptation quand on change de structure ou de service, toujours.

Quand j'étais en médecine gériatrique (imaginez de la médecine interne pour les personnes âgées,en gros) donc un service d'aigu j'ai vu des collègues arriver peu confiantes de leur EHPAD, persuadées de savoir moins de choses que les IDE ayant fait de l'hosto dès le début.
Ce n'était pas le cas, elles avaient notamment une excellente organisation et une grande capacité à faire des liens entre des éléments à première vue sans rapport.
Non, vraiment, il faut vous ôter ça du crâne, ne pas vous sentir inférieure parce que vous faites du "lieu de vie".

Dans ce métier y en a pour tous les goûts'

C'est le seul conseil que je peux vraiment vous donner,il peut mais je vous assure que vous absorberez des connaissances,des réflexes, peut-être même sans vous en rendre compte.

Bonne chance à vous et sans rancune, si vous avez des questions plus précises sur la gériatrie je serais ravi d'essayer de vous aider.

Accrochez-vous, la gériatrie c'est super.



Merci beaucoup pour vos conseils, oui la gériatrie c'est ce que j'aime le plus.
Sinon, en médecine gériatrique, vous aviez beaucoup de soins technique, quelles pathologies?
Elsa1996
Régulier
Régulier
 
Messages: 55
Enregistré le: 04 Juil 2019 09:20

Messagepar Elsa1996 » 28 Mar 2021 20:31

Maximousse1989 a écrit :Allez, ce n'est pas parce qu'on s'engueule qu'on ne peut pas s'entraider,

Je n'ai pas bossé en EHPAD, néanmoins je bosse en gériatrie et j'ai commencé par de l'USLD.

Moi aussi j'ai entendu des trucs du genre "tu vas perdre/on apprend rien ici/gnagnagna", généralement de la part de gens qui ne sont pas IDE ou alors qui sont là par défaut et ne s'investissent pas.
La gériatrie,de manière générale a cette image et elle est fausse, Lenalan a bien résumé.

Oui vous oublierez certaines choses apprises en IFSI, car quand on se spécialise on tend à mettre de côté les connaissances que l'on ne mobilise pas régulièrement, mais vous apprendrez d'autres choses, surtout si vous faites l'effort de vous intéresser. Quant à ce que vous aurez oublié et bien vois pourrez le réapprendre, il y a toujours un temps d'adaptation quand on change de structure ou de service, toujours.

Quand j'étais en médecine gériatrique (imaginez de la médecine interne pour les personnes âgées,en gros) donc un service d'aigu j'ai vu des collègues arriver peu confiantes de leur EHPAD, persuadées de savoir moins de choses que les IDE ayant fait de l'hosto dès le début.
Ce n'était pas le cas, elles avaient notamment une excellente organisation et une grande capacité à faire des liens entre des éléments à première vue sans rapport.
Non, vraiment, il faut vous ôter ça du crâne, ne pas vous sentir inférieure parce que vous faites du "lieu de vie".

Dans ce métier y en a pour tous les goûts'

C'est le seul conseil que je peux vraiment vous donner,il peut mais je vous assure que vous absorberez des connaissances,des réflexes, peut-être même sans vous en rendre compte.

Bonne chance à vous et sans rancune, si vous avez des questions plus précises sur la gériatrie je serais ravi d'essayer de vous aider.

Accrochez-vous, la gériatrie c'est super.



Merci beaucoup pour vos conseils, oui la gériatrie c'est ce que j'aime le plus.
Sinon, en médecine gériatrique, vous aviez beaucoup de soins technique, quelles pathologies?
Elsa1996
Régulier
Régulier
 
Messages: 55
Enregistré le: 04 Juil 2019 09:20

Messagepar Maximousse1989 » 29 Mar 2021 11:06

La médecine gériatrique (ou UGA, pour Unité de Gériatrie Aiguë) est un service de court séjour, les personnes arrivent dans 90% des cas des urgences pour un problème précis et imprévu: PEC d'une fracture, chutes, décompensation d'une pathologie ancienne, etc) , ensuite retour à domicile ou (le plus souvent) passage en SSR gériatrique (mon service actuel).

En gériatrie aiguë niveau soin purement"technique" il y a donc un peu de tout: pansements complexes (suites de chir,ou au contraire plaies chroniques),bilans sanguins, perfusions IV et SC, transfusions sanguines, aspirations, injections SC et IM, sondages, PSE, soins de stomie, plus rarement alimentations parentérales ou par sonde GPE.

Et beaucoup de surveillance(s) et d'observation.

Ça vous verrez, en gériatrie vous serez forcée de vous poser plein de questions, car beaucoup de vos résidents auront des antécédents longs comme le bras.

Par exemple : une petite dame de 87 ans atteinte d'Alzheimer qui est agitée et agressive alors que d'habitude elle se laisse faire est-ce que c'est parce que sa famille n'a pas pu venir? Un épisode de constipation ou de rétention urinaire ? Un début d'infection ? Un trauma consécutif à une chute qu'on a pas vu? Ses traitements qu'elle n'a pas pris? Une majoration de ses troubles cognitifs ? :D

Vous aurez souvent des questions du genre.
Infirmier en gériatrie, USLD puis UGA, maintenant SSR.
La gériatrie c'est sexy 8)
Avatar de l’utilisateur
Maximousse1989
Forcené
Forcené
 
Messages: 284
Enregistré le: 10 Juil 2016 20:42


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité