Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 12 Aoû 2020 08:25

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Jo_bis » 28 Mar 2020 13:29

Bonjour,

En ces temps difficiles, ce serait bien de pouvoir partager les situations professionnelles quotidiennes dans leur bon et mauvais coté.
Quel que soit la situation géographique ou la spécialité d'exercice.

Merci et courage !
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9876
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar Maissa2008 » 29 Mar 2020 09:20

Bonjour

Oui un peu de communication ne fait pas de mal. En ce qui me concerne je suis dans un service covid depuis 1 semaine et la je savoure mon weekend avant la reprise demain. Dur dur....

On a toujours en tête l'idée qu'un plan blanc puisse un jour être mis en place. Mais de la a imaginer une telle épidémie !
Notre cadre nous a dit vendredi que les prochains jours seront bien plus difficiles que les derniers et malheureusement ça se confirme.

Bon courage a tous.
Maissa2008
Régulier
Régulier
 
Messages: 46
Enregistré le: 20 Juin 2018 15:45

Messagepar Julie130 » 29 Mar 2020 09:45

Bonjour,
Dans mon service, on est complètement débordé... dans notre grande ville de Marseille, j'ai l'impression que rien n'est simple. Heureusement, je suis assez surprise par le "civisme" de bcp de personnes qui viennent nous aider ! Pour tout vous avouer, je n'en était pas certaine car notre belle ville est parfois un peu "folle" notamment avec nous autres les marseillais :lol: :lol:

Par contre, il y a un vrai engouement vis-à-vis du Pr Raoult, et cela ne nous aide pas dans notre service car même les patients nous parlent de ça.....

Je suis en repos aujourd'hui et demain, et ça fait un bien fou... cette pression qui retombe
Avatar de l’utilisateur
Julie130
 
Messages: 10
Enregistré le: 16 Mar 2020 15:00

Messagepar caqui13 » 29 Mar 2020 10:55

Julie130 a écrit :Bonjour,
Dans mon service, on est complètement débordé... dans notre grande ville de Marseille, j'ai l'impression que rien n'est simple. Heureusement, je suis assez surprise par le "civisme" de bcp de personnes qui viennent nous aider ! Pour tout vous avouer, je n'en était pas certaine car notre belle ville est parfois un peu "folle" notamment avec nous autres les marseillais :lol: :lol:

Par contre, il y a un vrai engouement vis-à-vis du Pr Raoult, et cela ne nous aide pas dans notre service car même les patients nous parlent de ça.....

Je suis en repos aujourd'hui et demain, et ça fait un bien fou... cette pression qui retombe

Dis moi dans quelle clinique tu es , que je ne vienne surtout pas chez toi .
Je suppose que tu es dans le privé et 1 an de DE et tu te permets de critiquer une sommité mondiale .
IDE 1985
caqui13
VIP
VIP
 
Messages: 2800
Enregistré le: 21 Jan 2013 15:21

Messagepar Jo_bis » 29 Mar 2020 11:04

Maissa2008 a écrit :On a toujours en tête l'idée qu'un plan blanc puisse un jour être mis en place. Mais de la a imaginer une telle épidémie !
Notre cadre nous a dit vendredi que les prochains jours seront bien plus difficiles que les derniers et malheureusement ça se confirme.

Vous avez des patients atteints du COVID ?
Comment gérez vous cela ?

Julie130 a écrit :Par contre, il y a un vrai engouement vis-à-vis du Pr Raoult, et cela ne nous aide pas dans notre service car même les patients nous parlent de ça.....

Normal, il est de Marseille. :D :D :D
Mais ses propositions ne font pas vraiment consensus dans la communauté scientifique. Il faudrait que ça aboutisse vite, ne serait-ce que pour les patients.

Julie130 a écrit :Heureusement, je suis assez surprise par le "civisme" de bcp de personnes qui viennent nous aider !

C'est gratifiant de voir cet élan de solidarité partout n France.

Bon courage.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9876
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar cosmos » 29 Mar 2020 21:03

A domicile, c'est assez difficile à gérer, ne serait-ce que le matériel adéquat...

Environ 10 % de suspicion COVID, car ils ne sont évidemment pas testés.

Un mort.

Je tiens à souligner que ce sont des personnes avec beaucoup de pathologies multiples (dont le décédé) qui sont sujets.

Une collègue malade. (non testée)

Nous nous protégeons, mais le personnel est tendu tout de même.

Bien sûr, pas de FFP2, je dis souvent que l'on va au front sans arme.

Le moral est bon cependant, et nous sommes soudés.
Le problème à domicile, c'est que tout le monde "déserte" les personnes aidées, il ne reste plus que les IDEL, les SSIAD et les SAD. Ceci dit , ce sont les SAD les plus mal lotis, car souvent elles n'ont que quelques masques par semaine, et bien sûr pas de surblouses, lunettes, etc,,, pour aller au domicile des COVID...

Ou comment faire pour faire propager le virus.

:roll:
Avatar de l’utilisateur
cosmos
Accro
Accro
 
Messages: 1069
Enregistré le: 05 Jan 2006 21:33

Messagepar Lenalan » 30 Mar 2020 07:47

Même topo que Cosmos: à domicile c'est très tendu...

On a pas de matériel (masques FFP1 au compte-goutte, pas de FFP2 ou 5 ou 6 de temps en temps à se partager à 7...).

Quelques patients fortement suspectés (non testés car déni des médecins "c'est un gros rhume" et on leur colle des IM de rocéphine), une collègue en arrêt car fortement suspectée d'avoir "un gros rhume" (non testée).
On a pas eu de décès pour le moment, mais les personnes "suspectes" ne sont pas en forme du tout et je crains le pire.
On épuise ne stocks personnels de matériel, après on aura plus rien, tout est en rupture de stock chez nos fournisseurs.

J'ai quelques symptômes depuis 10 jours (surtout au niveau respiratoire et digestif, mais pas de fièvre, j'en ai jamais). J'ai essayé de me faire tester, le médecin n'a pas voulu me faire d'ordonnance (absence de fièvre: j'ai un rhume un peu bizarre et qui dure, sans doute une somatisation.... LOL, j'ai été chez des patients qui l'ont certainement, avec un masque FFP1).

Tous les jours je communique avec mon amie IDEC d'EHPAD qui elle, compte les morts (interdiction de faire hospitaliser, elle fait de l'accompagnement à la fin de vie avec hypnovel/morphine). Elle est désespérée (et sans matériel également).
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17276
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar execho » 30 Mar 2020 08:37

Bonjour Lenalan.Tu as toute ma sympathie.Peut être en appelant le 15 tu aurais des conseils ou une prescription de test pour toi.Ou en changeant de médecin.Les libérales n'ayant pas d'indemnité maladie avant beaucoup de jour,je sais que ce qui te freine c'est l'envie de ne pas laisser tomber ton équipe.
execho
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4980
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar Lenalan » 30 Mar 2020 10:40

execho a écrit :Bonjour Lenalan.Tu as toute ma sympathie.Peut être en appelant le 15 tu aurais des conseils ou une prescription de test pour toi.Ou en changeant de médecin.Les libérales n'ayant pas d'indemnité maladie avant beaucoup de jour,je sais que ce qui te freine c'est l'envie de ne pas laisser tomber ton équipe.


Oui c'est compliqué, le médecin que j'ai eu m'a dit "vous continuez à travailler avec un masque tant que ça va" :D Oui ça va... J'attends de voir, je ne travaille pas cette semaine....

La sécu a prévu des indemnités pour nous (72€/jour), pour une fois, avec 3 jours de carence (on ne va pas se plaindre, avec notre prévoyance c'est 15).
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17276
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Gonche » 30 Mar 2020 13:50

Bonjour,

Dans l'hôpital où je bosse on est en précaution gouttelettes pour les coronavirus. Et vous ?
Air ou gouttelettes ?
Masque FFP2 ou chirurgical ?


Les clins ne sont pas tous sur la même longueur d'onde j'ai l’impression...

Ça créer de la peur de ne pas être bien protégé.
Avatar de l’utilisateur
Gonche
 
Messages: 4
Enregistré le: 26 Aoû 2010 18:58

Messagepar Lenalan » 30 Mar 2020 13:57

Gonche a écrit :Bonjour,

Dans l'hôpital où je bosse on est en précaution gouttelettes pour les coronavirus. Et vous ?
Air ou gouttelettes ?
Masque FFP2 ou chirurgical ?


Les clins ne sont pas tous sur la même longueur d'onde j'ai l’impression...

Ça créer de la peur de ne pas être bien protégé.


FFP2 pour se protéger, le chirurgical si on est malade.
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17276
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar mariet6 » 30 Mar 2020 19:17

Gonche a écrit :Bonjour,

Dans l'hôpital où je bosse on est en précaution gouttelettes pour les coronavirus. Et vous ?
Air ou gouttelettes ?
Masque FFP2 ou chirurgical ?


Les clins ne sont pas tous sur la même longueur d'onde j'ai l’impression...

Ça créer de la peur de ne pas être bien protégé.


chez nous gouttelettes avec FPP2 pour voir le cas corona et le reste du temps masque chir... c'est pénible ces cpias qui ne disent pas tous la même chose et qui surtout "adaptent" les consignes à la pénurie... si on avait eu des masques pour tout le monde dès le début on ne serait pas dans ce bordel. Je compatis pour la collègue ehpad... et ça risque de nous arriver aussi... espéront que non, "l'espoir fait vivre"
mariet6
 
Messages: 15
Enregistré le: 03 Déc 2019 22:48

Messagepar mariet6 » 30 Mar 2020 19:24

J'ai essayé de me faire tester, le médecin n'a pas voulu me faire d'ordonnance (absence de fièvre: j'ai un rhume un peu bizarre et qui dure,"

je dirai change de médecin...SOS médecins y a pas dans ton secteur ?... chez nous plusieurs se sont fait tester, la cadre a redemandé que dans le doute nous nous fassions tester, profession à risque pour nous et de retransmettre... personne n'est positif dans les testés auprès du personnel pour l'instant...
remarque sinon en testant pas es soignants ça ira plus vite pour propager. Pas la peine de confiner tout le monde alors;.. quel délire !
mariet6
 
Messages: 15
Enregistré le: 03 Déc 2019 22:48

Messagepar lafolldingue » 30 Mar 2020 20:33

Coucou tout le monde, dans mon (graaaand ch), c'est clairement le bordel, et c'est violent. Je suis allée prêter main forte à une équipe en difficulté en Réa COVID. Enfin une unité de soins intensifs armée en réa pour l'occasion.
Des patients lourds, en état critique. Avec une équipe où nous n'étions que 3 IDE ayant des compétences réa. Les autres désignées volontaires, des collègues IDE qui n'avaient jamais vu un service de réa... Aucune doublure de prévue, l'ouverture de ce service s'est décidée en 24h. Bref pour elles c'est violent.... Terriblement violent. Alors on se serre les coudes et on met les bouchées doubles pour aider les collègues en panique.
Jusque là j'y étais allée sur la base du volontariat, choisissant de sacrifier ma semaine de repos avec mes enfants et mon mari, pour aider les services en difficulté. Nous avons reçu un mail, les congés sautent de même que les repos compensatoires, donc on va enchainer durant les semaines à venir.
Mon vécu ? Je sais pas. Je suis dans l'optique d'économiser mon énergie pour ce flux tendu qui était annoncé depuis un moment. Donc là, c'est feu, et après on verra. Mais un sentiment de révolte intérieure... Je me sens en colère contre beaucoup de choses...
Mais ma question principale est dans quel état sortirons nous tous de tout ça ?
Monsieur le Président a dit que toute heure sup des soignants serait rémunéré hahaaaa la blague... On voit qu'il n'a jamais mis les pieds dans un hôpital !
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3725
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar loulic » 30 Mar 2020 20:52

On constate en effet que des rea improvisées ouvrent en catastrophe avec du personnel non formé. Autant c’était compréhensible avant le 10 mars, autant c’est clairement un manque d’anticipation depuis.

D’autant qu’on se rend compte que certaines structures privées qui ont proposé leur aide se sont vues opposer une fin de non recevoir.

Et que d’autres structures publiques ou privées tournent encore normalement


La question que je me pose, c’est y a t’il quelqu’un qui pilote aujourd’hui la santé dans ce pays ?

Il n’y a aucune coordination nationale ni même locale. A 50 km de distance chacun fait ce qu’il veut.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5409
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité

-