Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 12 Aoû 2020 08:29

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Roxyfox92 » 10 Avr 2020 13:41

Bonjour à tous,
La crise sanitaire se poursuit, et les soignants restent à flux tendu depuis bientôt 4 semaines.
Infirmiers.com lance donc un appel à témoignage pour savoir comment, vous, professionnels et étudiants vous gérez la fatigue physique comme mentale ?
Merci à tous
Roxyfox92
 
Messages: 22
Enregistré le: 19 Sep 2017 11:30

Messagepar lafolldingue » 10 Avr 2020 15:23

Oooh bah pour la fatigue mentale : on garde la bonne humeur, pour la fatigue physique c'est un autre soucis... Quand le corps dit stop, on peut difficilement aller contre... Courage à tous !
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3725
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar ruppert_aurelie » 10 Avr 2020 17:55

Dans mon hôpital, il y avait 15 malades, mais 60 lits ont été ouverts et finalement, vous vous rendez compte qu’il y a un grand calme dans les réanimations contrairement aux services d’urgence où la situation doit être plus critique. »

Michel cymes.
Présentateur d'émission télé
ruppert_aurelie
Adepte
Adepte
 
Messages: 124
Enregistré le: 14 Mai 2017 15:24

Messagepar lafolldingue » 10 Avr 2020 20:13

Je l'invite alors à venir faire un tourà l'Aphp, il verra si c'est calme
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3725
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar loulic » 14 Avr 2020 13:01

Il y a une disparité sur le territoire avec des rea qui ont effectivement été débordés faute notamment d’anticipation, et des rea quasiment vide.

On a également fait énormément de pub pour les trains sanitaires, mais à côté on a des cliniques vides qui s’étaient pourtant organisées pour accueillir des patients de rea.

On a des soignants épuisés dans l’Est et en région parisienne, et d’autres qui demandent à participer au titre de la réserve sanitaire mais ne sont pas mobilisés.


Il y a une faillite de la DGOS qui n’est pas capable de piloter cette crise de façon centralisée. Et on a des ARS en roue libre. En même temps, Jérôme Salomon était un des principaux conseillers de MST.

A chaque niveau, que ce soit au niveau du service, de l’hôpital, du département, de la région, ... on a un phénomène qu’on observe depuis très longtemps, et ce dans toutes les administrations. Un bon chef c’est un chef qui n’a pas de problème. Et donc un bon cadre, directeur d’hôpital, directeur d’ARS, c’est un directeur qui n’a pas de souci et qui n’appellera pas à l’aide.

Bon, Cymes c’est celui qui nous promettait une petite grippette. Il devrait bien fermer sa gueule.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5409
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar FRED60 » 15 Avr 2020 07:57

Loulic tu as très bien résumé la situation, il y'a ce qu'on voit à la télé et la réalité. Dans ma région, qui a fait partie des premiers clusters, des cliniques sont restées vides et la quasi totalité des volontaires n'ont pas été mobilisés.
Après, ça prouve aussi que dans certaines régions la situation est restée gérable, avec des services sous tensions bien sûr mais ils le sont déjà en temps ordinaire.
Pour ce qui est de la réserve sanitaire, je préfère même pas en parler, c'est de la magnifique com... :roll:
FRED60
Accro
Accro
 
Messages: 837
Enregistré le: 09 Mar 2008 15:26

Messagepar binoute1 » 16 Avr 2020 17:44

Je travaille hors soins.
Et je suis épuisée.
Mais impossible d'en parler car je sais bien que ma situation n'est pas comparable aux collègues du sanitaire ou du sanit et social.

Epuisée car je suis face à des personnes en colère contre le Gvt, les politiques de tout poils,
car je suis face à des personnes plus ou moins complotistes,

et que je suis seule avec mes connaissances de soignante.
Jusqu’à un certain niveau, j'arrivais à expliquer/vulgariser le phénomène infectieux, l'épidémiologie, la sensibilité et la spécificité d'un test...

Mais MERDE ! !! ce n'est pas à moi de rattraper les con....ries et les incompétences de communication du Gvt, des ARS,
ou de contrer la communication des complotistes (qui eux contrairement au Gvt, communiquent très bien).

Avec certains collègues, ma communication est très ouverte, la discussion et l'échange sont encore possible. Mais la colère est telle dans le monde du travail, que de + en + de gens n'écoutent plus, sont braqués : le Gvt dira noir ils penseront que c'est déplorable. Le Gvt dira blanc, ils penseront que c'est déplorable.

Tout ça dans un contexte où le monde du travail ne te considère que comme un numéro, ça vous donne l'ambiance.

Je ne suis pas une chargée de comm'. Je suis infirmière.

Je pense à mes collègues de l'hospitalier qui ont à "gérer" des personnes en coma. Mais quelle chance :lol: :lol: je ne sais même plus si je dis ça au 2nd degré ou si je le pense vraiment
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 7151
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité

-