L'infirmier et la voie intra osseuse

Modérateur : Modérateurs

aTm0sFe4r
Messages : 28
Inscription : 28 mai 2004 15:27

Re: L'infirmier et la voie intra osseuse

Message par aTm0sFe4r »

Bonjour à tous !

Je relance le sujet concernant l'utilisation de l'intra-osseuse par les infirmiers.

Certains ont-ils plus d'information en 2014 sur l'aspect législatif de sa pratique paramédicale ? Pour ma part je n'ai rien retrouvé de tel, tous en sachant que son utilisation se démocratise en préhospitalier et dans les services ...

J'attends vos réponses !
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
Messages : 11388
Inscription : 10 juin 2007 13:57
Localisation : grand nord

Re: L'infirmier et la voie intra osseuse

Message par wyllette »

Qui aurait une réponse à cette question posée il y a plus d un an ?
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
Messages : 12967
Inscription : 06 mai 2004 14:45
Localisation : ici

Re: L'infirmier et la voie intra osseuse

Message par Leopold Anasthase »

Je pense avoir donné une réponse acceptable. Je sors justement d'une formation sur l'intra-osseuse. Je résume.

1) Pour l'iade, dans le cadre de l'anesthésie

L'iade peut utiliser l'IO dans le cadre de l'anesthésie, à condition d'y avoir été formé (pendant sa scolarité ou après).

2) Pour l'iade, dans le cadre du smur en présence du médecin

La compétence acquise au bloc de l'IO est transposable au smur. C'est comparable à l'intubation : l'iade sait intuber au bloc, il sait intuber au smur.


3) Pour l'iade dans le cadre du smur sans présence du médecin

a) Il existe un protocole d'urgence, l'iade applique le protocole d'urgence. Bien entendu, il faut qu'il soit formé à cette technique.

b) Il n'existe pas de protocole d'urgence, il s'agit d'une urgence, que peut faire l'iade en attendant l'arrivée du médecin (donc il a appelé le médecin) ? l'iade fait au mieux en fonction de la situation et de son savoir-faire. Dans ce cas, il faut qu'il puisse justifier ses choix (il ne réalise un acte hors de son rôle propre avant l'arrivée du médecin que si celui-ci ne peut attendre et si il a une compétence dans cet acte). S'il existe des recommandations sur le sujet, il faut coller à ces recommandations.

4) Pour l'infirmier, il ne peut mettre en œuvre l'intra-osseuse que si ça fait partie d'un protocole : il ne s'agit pas d'un acte actuellement dans la liste des actes prévus par le décret, ni d'un acte enseigné à l'ifsi. Ce protocole doit préciser les conditions de mise en œuvre de l'IO. Une formation préalable est indispensable.

Quelques conseils :

-toujours se poser la question de l'intérêt du patient ; s'il est indiscutable que ça bénéficie au patient, et que vous êtes formé pour le faire, vous pouvez le faire ;

-se méfier des personnes qui vous disent « je vous couvre », ou « chez nous c'est comme ça » ; toujours faire préciser les conditions de mise en œuvre et les justifications ;

-se méfier de l'aspect « nouveau jouet », et respecter les conditions d'utilisation ; autrement exprimé, utiliser l'outil dans le cadre de ce qui est prévu ; par exemple, il existe un protocole IO dans l'ACR, ce protocole prévoit de poser une IO après 2 échecs de pose de vvp, j'ai posé vingt IO dans ce cadre ; je retourne au bloc (ou en réa), je ne peux pas poser une IO pour de la chirurgie réglée d'un obèse, ou pour passer du sang sur une voie dédiée ;

-profiter des formations quand il y en a, en réclamer quand il n'y en a pas ; et qui dit formation dit également recyclage.
Répondre