Licenciement pour faute grave / patch durogesic

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
binoute1
Star VIP
Star VIP
Messages : 8182
Inscription : 02 juil. 2008 20:45
Localisation : pas là où je voudrais

Re: Licenciement pour faute grave / patch durogesic

Message par binoute1 »

Lenalan a écrit :Je pense que c'est pas très compliqué même avec les éléments manquants....

- Si l'IDE avait sur sa tournée M.X qui n'a pas eu son patch parce qu'elle n'y est pas allée, elle est responsable (vu que l'AS n'a pas le droit de poser le patch, ça ne sera pas retenu comme "excuse"). La sanction sera pour elle et indiscutable (l'AS n'aura rien, vu que personne n'a le droit de lui demander de poser un patch, elle n'a pas à le faire).
mais si le ttt patche est là depuis plusieurs mois, même si elle n' a pas à le poser, l'asde peut quand même signaler qu'il est à changer. et je sais que ça ça peut être retenu en droit
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
Messages : 11388
Inscription : 10 juin 2007 13:57
Localisation : grand nord

Re: Licenciement pour faute grave / patch durogesic

Message par wyllette »

c'est la collaboration ArtR 4311-4 csp .... mais "sous la responsabilité de l IDE "

article R4311-4
Lorsque les actes accomplis et les soins dispensés relevant de son rôle propre sont dispensés dans un établissement ou un service à domicile à caractère sanitaire, social ou médico-social, l'infirmier ou l'infirmière peut, sous sa responsabilité, les assurer avec la collaboration d'aides-soignants, d'auxiliaires de puériculture ou d'aides médico-psychologiques qu'il encadre et dans les limites de la qualification reconnue à ces derniers du fait de leur formation. Cette collaboration peut s'inscrire dans le cadre des protocoles de soins infirmiers mentionnés à l'article R. 4311-3.

Article R4311-3

Relèvent du rôle propre de l'infirmier ou de l'infirmière les soins liés aux fonctions d'entretien et de continuité de la vie et visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution d'autonomie d'une personne ou d'un groupe de personnes.

Dans ce cadre, l'infirmier ou l'infirmière a compétence pour prendre les initiatives et accomplir les soins qu'il juge nécessaires conformément aux dispositions des articles R. 4311-5, R. 4311-5-1 et R. 4311-6. Il identifie les besoins de la personne, pose un diagnostic infirmier, formule des objectifs de soins, met en oeuvre les actions appropriées et les évalue. Il peut élaborer, avec la participation des membres de l'équipe soignante, des protocoles de soins infirmiers relevant de son initiative. Il est chargé de la conception, de l'utilisation et de la gestion du dossier de soins infirmiers.


extrait
Article R4311-5
Dans le cadre de son rôle propre, l'infirmier ou l'infirmière accomplit les actes ou dispense les soins suivants visant à identifier les risques et à assurer le confort et la sécurité de la personne et de son environnement et comprenant son information et celle de son entourage :

1° Soins et procédés visant à assurer l'hygiène de la personne et de son environnement ;

2° Surveillance de l'hygiène et de l'équilibre alimentaire ;

3° Dépistage et évaluation des risques de maltraitance ;

4° Aide à la prise des médicaments présentés sous forme non injectable ;

5° Vérification de leur prise ;


Article 121-1 code penal
Nul n'est responsable pénalement que de son propre fait.


quelles ont donc été les conséquences de cet oubli pour la personne soignéE????
Anonyme222222

Re: Licenciement pour faute grave / patch durogesic

Message par Anonyme222222 »

On ne sait même pas comment sont organisées les tournées. En binômeIDE/AS, chacun de son côté en fonction des soins ?
Compte tenu de la charge de travail, il a été toléré que les aides soignants puissent procéder au changement de patch tous les 3 jours.
Vu que c'est un glissement de tâche pas encore légalisé (mais ça vient...),
il ne doit pas y avoir d'écrit ?
Réingénièrie des formations AP/AS : bientôt plus de compétences pour ces professionnels?
Depuis le mois de mai 2015, un groupe de travail se réunit régulièrement à la DGOS pour parler de la réingénièrie des diplômes d'Aide-soignant et d'Auxiliaire de puériculture. Hier, lors d'une rencontre, les débats ont été houleux lorsqu'il a été question d'attribuer de nouvelles compétences aux aides-soignants, telles les glycémies capillaires ou la surveillance des constantes de façon autonome.


"S'ils veulent créer un sous-diplôme infirmier, il faut le dire. Et s'ils veulent donner plus de compétences aux Aides-soignants et aux auxiliaires de puériculture, il faut qu'ils augmentent leur temps de formation" s'indigne Ghislaine Sicre, présidente du syndicat Convergence Infirmière, qui a participé aux premiers groupes de travail sur la réingénièrie des diplômes AS/AP.
L'idée d'augmenter les compétences des Aides-soignants aurait été émise, selon la présidente de Convergence Infirmière, par les directeurs d'EHPAD qui se retrouvent en "pénurie de personnel la nuit" ainsi que par le syndicat CFDT Santé Sociaux et les fédérations représentantes des Aides-soignants.
"Plus que les infirmières libérales qui sont directement menacées par cette possibilité, ce sont les patients qui pourraient être en danger" estime Ghislaine Sicre. "Il me semble essentiel par rapport à la formation des aides-soignants, de privilégier la communication avec les personnes, le prendre soin, plutôt que d'aller développer des actes relevant de la compétence des infirmiers".
Le groupe de travail - qui comprend 22 syndicats et organisations - se réunira encore 3 fois d'ici le mois de mars pour proposer une refonte de la formation des AS et des AP. Les syndicats professionnels infirmiers hospitaliers (hors centrales syndicales) n'auraient pas été convié au débat, car jugés "moins concernés", selon Thierry Amouroux, Secrétaire Général du SNPI.
" A l'hôpital, quand vous avez des IDE et des AS qui sont présentes, il n'y a aucun intérêt à d'augmenter les compétences des AS. En revanche, en extra-hospitalier, faire passer une aide-soignante plutôt qu'une IDE, ça représente pour les directions un intérêt financier" explique Thierry Amouroux, qui ne serait favorable à une telle refonte du diplôme d'aide-soignant que si la formation initiale était allongée en fonction des compétences demandées.
Annick Touba, présidente du Sniil (Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux), et membre du groupe de travail à la DGOS, relativise et explique que "rien n'est acté pour le moment". "On est en train de revoir les référentiels, parce que c'est important de penser à l'avenir des aides-soignantes. Elles demandent, et c'est légitime, que certains actes qui se font, soient formalisés et qu'ils soient inscrits dans des référentiels de compétences. Il y a des choses qui se feront, d'autres pas. Il ne faut pas dramatiser et polémiquer. Les groupes de travail sont constitués pour débattre et avancer".
Rédaction ActuSoins.
Pour en revenir au sujet, c'est un acte qui revient à l'IDE mais comme elle a pas le temps, il est dit que ce sera à l'AS de le faire et comme elle a oublié, c'est la faute de l'IDE. C'est ça ?
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
Messages : 11388
Inscription : 10 juin 2007 13:57
Localisation : grand nord

Re: Licenciement pour faute grave / patch durogesic

Message par wyllette »

Lvodopa
Messages : 2
Inscription : 14 nov. 2023 23:04

Re: Licenciement pour faute grave / patch durogesic

Message par Lvodopa »

Bonjour,
je fais remonter le sujet car ma question est très proche du sujet initial.
J'ai travaillé dans un SSIAD ou énormément de pratique me poser questions quand à leur légalité.
Des patients de ce SSIAD bénéficient de traitement par patchs de fentanyl

A savoir, et c'est ce qui me choque et qu'une responsable me tenait que ce je cite en dessous est légal.

Chez pas mal de ces patients ce sont les AS qui pose les patchs à domicile sans IDE à côté. Pour moi elles ne sont pas en droit de le faire.

Il n'y a pas de traçabilité des patchs, juste une feuille volante ou son marqué les jours d'administration. Ne faut il pas une feuille spécifique de traçabilité type celle qu'on à en hôpital ?

Chez certains patients les boîtes de patchs sont soit en accès libre, donc même pas dans une boîte fermée à code. Donc n'importe qui y a accès, AS, IDE, AVS, famille.....

Soit dans des boîtes fermées à code, mais les AVS y ont accès puisque les patchs sont rangé avec tout les traitements du patient qui sont distribuer au choix par les AVS, AS, ou les IDE.

Autant si la personne est seule et ne dépend pas d'un organisme elle fait bien ce qu'elle veut de son traitement, mais je suis choqué que des toxiques à partir du moment ou une personne est patiente d'un SSIAD, ces derniers soient en accès libre, ou scellé mais accessible a des AVS ( logiquement seul les IDE, pharmaciens et médecin devrait y avoir accès non ? ), et que ces même toxiques sont administré par des AS du SSIAD en question.

Savez vous quels sont les textes de loi qui régissent l'utilisation des toxiques et leurs traçabilités sur des soins à domicile via un SSIAD ?
Merci
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Star VIP
Star VIP
Messages : 8182
Inscription : 02 juil. 2008 20:45
Localisation : pas là où je voudrais

Re: Licenciement pour faute grave / patch durogesic

Message par binoute1 »

@Jo_bis devrait pouvoir t'aider
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
Messages : 10254
Inscription : 30 janv. 2004 10:33

Re: Licenciement pour faute grave / patch durogesic

Message par Jo_bis »

Lvodopa a écrit : 14 nov. 2023 23:32 Chez pas mal de ces patients ce sont les AS qui pose les patchs à domicile sans IDE à côté. Pour moi elles ne sont pas en droit de le faire.
Et vous avez raison.
Les morphiniques sont du ressort exclusifdes IDE (Gestion, retrait en pharmacie et administration).
Lvodopa a écrit : 14 nov. 2023 23:32 Il n'y a pas de traçabilité des patchs, juste une feuille volante ou son marqué les jours d'administration. Ne faut il pas une feuille spécifique de traçabilité type celle qu'on à en hôpital ?
Ce sont les IDEL qui sont responsables de ça, pas le SSIAD.
Dans les conventions SSIAD/IDEL c'est spécifié.
Lvodopa a écrit : 14 nov. 2023 23:32 Chez certains patients les boîtes de patchs sont soit en accès libre, donc même pas dans une boîte fermée à code. Donc n'importe qui y a accès, AS, IDE, AVS, famille.....
L'amateurisme de certaines IDEC/IDEL me fait peur.
Lvodopa a écrit : 14 nov. 2023 23:32 Savez vous quels sont les textes de loi qui régissent l'utilisation des toxiques et leurs traçabilités sur des soins à domicile via un SSIAD ?
Il n'y en a pas.
La référence est le decret de compétence des IDE (qui l'autorise) et des AS (qui ne l'autorise pas.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Lvodopa
Messages : 2
Inscription : 14 nov. 2023 23:04

Re: Licenciement pour faute grave / patch durogesic

Message par Lvodopa »

Merci énormément pour les retours et précisions !
Il n'y a pas de traçabilité des patchs, juste une feuille volante ou son marqué les jours d'administration. Ne faut il pas une feuille spécifique de traçabilité type celle qu'on à en hôpital ?
Ce sont les IDEL qui sont responsables de ça, pas le SSIAD.
Dans les conventions SSIAD/IDEL c'est spécifié.
Ok. Le suivi de ces patients étaient assuré par les IDE salariés du SSIAD ( enfin moi tout seul puisque tout mes collègues en sont partis :lol: ). Clairement vu que je ne pouvais pas assurer tout les soins IDE sur ma tournée, était décidé par les orgas que c'était le plus souvent mes collègues AS qui posaient les patchs suite à la toilette :roll:
Je ne parle même pas des piluliers compléter parfois par des AS.....
Certains patients avaient un suivi IDEL mais elle n'assuraient pas la pose de patchs ni le suivi des stups. Quand j'ai demandé par rapport à la traçabilité des stups on m'a dit que il n'y avait pas besoin de feuilles spécifique d'entrées et sorties.......
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
Messages : 10254
Inscription : 30 janv. 2004 10:33

Re: Licenciement pour faute grave / patch durogesic

Message par Jo_bis »

Votre IDEC est très laxiste avec la Loi.
Le jour où il y aura un problème, elle risque de gros ennuis.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Répondre