Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 21 Sep 2019 00:05

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Inff78 » 05 Sep 2019 15:32

Bonjour
Je suis étudiante de 3ème et je viens vers vous car je dois réaliser une pré-enquête avant de réaliser l'intérêt professionnel de mon sujet de mémoire.
Ma question de départ étant "En quoi la gestion des émotions de l'infirmier peut-elle influencer la prise en soins d'un patient en soins palliatifs dans un service de médecine aiguë?", j'aurais besoin de l'avis de plusieurs infirmiers.

Je voudrais savoir :
1- Le sujet vous intéresse t-il? Vous semble t-il pertinent?
2- Pensez-vous qu'il soit utile dans l'exercice de la profession? Et pourquoi?
3- Que vous évoque cette question? Pourquoi?

Si vous voulez bien répondre à ces quelques question, cela me serait d'une grande aide. N'hésitez pas également à me répondre en privé.

Merci d'avance :)
Avatar de l’utilisateur
Inff78
 
Messages: 4
Enregistré le: 05 Sep 2019 15:26

Messagepar Patt » 06 Sep 2019 18:37

Ça ne m'intéresse pas du tout c'est vu, revu et rerevu. Ceci dit, peu importe que ça nous intéresse ça peut faire office de TFE.
ESI 2014-2017
IDE juillet 2017
Avatar de l’utilisateur
Patt
Accro
Accro
 
Messages: 1737
Enregistré le: 26 Déc 2013 23:09

Messagepar Lenalan » 06 Sep 2019 19:55

Sujet effectivement largement choisi pour les TFE chaque année... Mais demandent-ils de l'originalité?
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 16121
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar lafolldingue » 06 Sep 2019 20:22

Après ça dépend de la direction du mémoire... Oui c'est du revu mais tous les mémoires ne sont ni organisés pareil, ni aussi riches et bien rédigés... On n'aura pas forcément le même plaisir à lire 2 travaux traitant du même sujet.
Et puis le but du mémoire est aussi de finaliser la formation en IFSI et questionner la pratique IDE sur un sujet qui nous plait... Donc moi je dis carément s'il t'apporte quelque chose de constructif au final...
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 2856
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar mamzellulu » 09 Sep 2019 14:02

Bonjour !!

L'important c'est que le sujet t’intéresses toi, car tu va le "traîner" quelques mois en le traitant dans tous les sens !

Alors effectivement c'est un sujet déjà vu, mais ça n'est pas vraiment un problème. Les TFE ne sont pas notés sur leur originalité il me semble !! Si ce sujet est déjà vu et revu c'est qu'il interpelle et donc qu'il est intéressant et ça c'est quand même un bon point ;-) Maintenant à toi de faire d'un sujet déjà traité un bon TFE !

Je pense que tu dois avoir un guidant qui pourra peut-être d'aider à trouver une question de départ qui sorte un peu de l'ordinaire en traitant ce même sujet !

Bon courage
** Faites juste de votre vie le reflet de vos rêves **
DIPLOME depuis novembre 2010.
ISP 2015
Reprise des études -----> 2017/2019 école d'IADE ----> IADE :D !!!!
Elle est pas belle la vie
Avatar de l’utilisateur
mamzellulu
Habitué
Habitué
 
Messages: 79
Enregistré le: 12 Jan 2008 12:04

Messagepar Inff78 » 09 Sep 2019 19:22

Je vous remercie pour vos réponses, il me semblait bien que c'était un sujet déjà vu mais cela m'intéresse et ma situation d'appel y fait référence.

Cependant n'hésitait avec la problématique "En quoi les conflits familiaux peuvent impacter la prise en charge du patient en soins palliatifs?" Car ma situation d'appel en parle aussi. Cette question vous semble t'elle plus pertinente?
Avatar de l’utilisateur
Inff78
 
Messages: 4
Enregistré le: 05 Sep 2019 15:26

Messagepar mamzellulu » 09 Sep 2019 20:09

Je trouve cette nouvelle question très intéressante. Tu peux aborder la notion de personne de confiance via la charte du patient hospitalisé de 2002 et de la place qu'elle a dans les décisions. De l'impact des divergences de points de vue / des désaccords des familles quand parfois même le patient n'est pas au courant de sa pathologie. Bref il y'a tant de chose a dire sur ce sujet !!!
** Faites juste de votre vie le reflet de vos rêves **
DIPLOME depuis novembre 2010.
ISP 2015
Reprise des études -----> 2017/2019 école d'IADE ----> IADE :D !!!!
Elle est pas belle la vie
Avatar de l’utilisateur
mamzellulu
Habitué
Habitué
 
Messages: 79
Enregistré le: 12 Jan 2008 12:04

Messagepar vanille64 » 09 Sep 2019 20:10

Inff78 a écrit :Cependant n'hésitait avec la problématique "En quoi les conflits familiaux peuvent impacter la prise en charge du patient en soins palliatifs?" Car ma situation d'appel en parle aussi. Cette question vous semble t'elle plus pertinente?


:fleche: et si tu nous parlez de ta situation d'appel,vécue en stage, pour nous éclairer un peu sur ce qui pose problème :clin:
C'est fou le nombre de gens qui se font de la peine parce qu'ils ne savent pas se servir du langage. Howard Buten.
vanille64
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 600
Enregistré le: 11 Déc 2008 18:57

Messagepar Inff78 » 09 Sep 2019 21:14

Il s'agit d'une situation qui s'est déroulée en service de médecine. Mon patient Mr B. est dans le service depuis plusieurs semaines, l'équipe est très attachée à ce patient, on vient de le faire passer en soins palliatifs. La famille de Mr B. et sa femme ne s'entendent pas.

Ce jour là, la femme de Mr B. et le frère du patient se retrouvent dans la chambre de Mr B. , le ton monte et la femme sort de la chambre en criant et pleurant. Je vais la voir pour comprendre ce qu'il se passe et comprend que le frère de Mr B. a voulu lever la main sur elle. L'ide prend la femme dans une chambre pour discuter avec elle.

Lorsqu'elles ressortent la femme s'est calmée et l'IDE a les larmes aux yeux. Je vois qu'elle a pleuré.

Je retourne voir Mr B. qui était resté avec son frère et voit qu'il est de nouveau seul. Il me dit ne plus supporter les conflits familiaux et ne veut plus recevoir de visites car cela augmente son anxiété.

Lorsque je retourne au poste de soin, l'IDE, toujours très émue et ayant les larmes aux yeux, explique à l'équipe que la situation la touche beaucoup et toute l'équipe ressent la même chose.
Avatar de l’utilisateur
Inff78
 
Messages: 4
Enregistré le: 05 Sep 2019 15:26

Messagepar Lenalan » 10 Sep 2019 11:07

Très intéressant et effectivement plus ciblé!
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 16121
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar vanille64 » 10 Sep 2019 22:21

Inff78 a écrit :Lorsqu'elles ressortent la femme s'est calmée et l'IDE a les larmes aux yeux. Je vois qu'elle a pleuré.
Je retourne voir Mr B. qui était resté avec son frère et voit qu'il est de nouveau seul. Il me dit ne plus supporter les conflits familiaux et ne veut plus recevoir de visites car cela augmente son anxiété.
Lorsque je retourne au poste de soin, l'IDE, toujours très émue et ayant les larmes aux yeux, explique à l'équipe que la situation la touche beaucoup et toute l'équipe ressent la même chose.


Connais tu les mécanismes de «transfert..projection.»qui existent dans toutes relations. :clin:
Difficile d’être objectif quand le vécu du patient renvoie à sa propre histoire Pour être à ce point ébranlée cette équipe semble manquer de discernement :oops:
Et toi qu'as tu ressenti :?:
.
C'est fou le nombre de gens qui se font de la peine parce qu'ils ne savent pas se servir du langage. Howard Buten.
vanille64
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 600
Enregistré le: 11 Déc 2008 18:57

Messagepar lafolldingue » 11 Sep 2019 04:50

L'équipe ne manque pas forcément de discernement... N'oublions pas que nous sommes des êtres humains, nous avons le droit de pleurer avec les familles lorsque nous sommes touchés par une situation. Ce n'est pas une tare... Il n'y a pas nécessairement de projection ou autre, mais peut être quand dans ce cas nous ne nous situons plus dans l'empathie mais dans la sympathie.
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 2856
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Lenalan » 11 Sep 2019 14:25

J'ai déjà pleuré avec des familles, alors qu'avec d'autres non, à circonstances similaires :roll:
Infirmière DE 2016 En libéral

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 16121
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Inff78 » 11 Sep 2019 17:06

On a vu un peu en cours les mécanismes de défenses, et les concepts de transfert et projection oui.

Pour moi, ce qui m'a paru vraiment difficile c'était de gérer les conflits au sein de cette famille, je ne savais pas où me positionner par rapport à la femme, la famille et le patient. Mais je n'ai pas été spécialement émue comme l'infirmière l'a été. J'étais plutôt déstabilisée et un peu perdue, ne sachant pas si je devais m'occuper de la femme ou bien aller voir comment se sentait le patient après cet événement. C'est plutôt cela qui m'a semblé difficile.
Avatar de l’utilisateur
Inff78
 
Messages: 4
Enregistré le: 05 Sep 2019 15:26


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité

-