Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 28 Nov 2021 06:16

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar NicoOh_77 » 07 Mar 2014 21:52

Merci a tous ca me rassure beaucoup !! En fin de compte je pense que je vais débuter par un petit discret sur le poignet pour l'améliorer une fois diplomé !!! :)
NicoOh_77
 
Messages: 3
Enregistré le: 04 Mar 2014 19:48

Messagepar Poireau_vinaigrette » 21 Mar 2014 14:35

Personnellement j'ai une manche complète, et je suis en train de commencer la deuxième. Souvent, on me dit "tant que c'est pas des têtes de mort ça va" mais j'ai jamais eu de mauvaises expériences (à part avec une patiente en stage).
Mon anneau (septum) au nez est bien plus scandaleux aux yeux des équipes soignantes... les piercings c'est le mal.

:)
ESI à Lausanne (Suisse). Euww mais ça va ou bien ?
Poireau_vinaigrette
Régulier
Régulier
 
Messages: 38
Enregistré le: 23 Juin 2010 10:51
Localisation: Switzerland

Messagepar pti_gg » 21 Mar 2014 17:37

Par contre fait le à distance des stages sinon tu vas être emm***** pour le lavage des mains ^^
Entubeur professionnel et heureux de l'être :lol:
Avatar de l’utilisateur
pti_gg
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 640
Enregistré le: 29 Aoû 2006 19:37

Messagepar Neelly » 07 Juin 2014 23:55

Bonjour, voilà je souhaite faire des études pour faire infirmière, plus précisément infirmière en milieu carcéral mais j'ai simplement un soucis, je vais me faire tatouer d'ici quelques jours au niveau du poignet, et j'ai peur qu'il soit trop voyant.
Si quelqu'un a été dans le même cas que moi, ou si vous savais quoi me dire pouvez vous m'aider.
Merci beaucoup !!
Neelly
 
Messages: 5
Enregistré le: 05 Juin 2014 22:00

Messagepar Wardjig » 08 Juin 2014 00:20

1) tu ne pourras pas le cacher, puisqu'en tant qu'infirmière, tu bosseras toujours en manches courtes ou relevées, et les bijoux/vêtements qui pourraient le dissimuler sont proscrits, rapport à l'hygiène.

2) Je ne sais pas ou tu en es dans tes études d'infirmière, mais pense qu'un tatouage, ça demande du temps pour cicatriser. Tu risques d'avoir des soucis pour les stages (AES, transmission de bactéries...)

Donc pour te répondre simplement, si tu as peur qu'au poignet ça soit trop voyant, fais le ailleurs.

Et accessoirement, il y a déjà un sujet de 14 pages traitant du sujet : http://www.infirmiers.com/forum/tatouage-dans-le-monde-hospitalier-t44142.html, bonne lecture.
Avatar de l’utilisateur
Wardjig
Régulier
Régulier
 
Messages: 47
Enregistré le: 21 Mar 2014 23:58

Messagepar lolo_82 » 08 Juin 2014 11:18

coucou, dans ma promo, il y a pleins d'étudiants/étudiantes qui sont tatoués entre autre au niveau du poignet et je n'ai jamais entendu qu'il y ai eu des soucis que ça sois en stage ni au concours, certaines étaient aide soignante auparavant et pour le boulot pas de soucis non plus.

Ensuite comme dit précédemment, lorsque tu fais ton tatouage, si tu es déjà dans les études fait attention que ça ne tombe pas durant un stage pour la cicatrisation car risque de transmissions de bactéries...
Perso j'en ai fait un le 1er février et aucun soucis, et durant les stages (cicatrisation terminée, ça fait même un sujet de conversation avec patients et soignants
L'image des tatoués change donc pas de soucis :clin: , évidement il y en a toujours que n'aime pas mais loin d'être la majorité :D
Infirmière Diplômée d’État
lolo_82
VIP
VIP
 
Messages: 2689
Enregistré le: 18 Aoû 2012 20:36

Messagepar Eghola » 08 Juin 2014 11:45

Coucou!

Personnellement je ne suis qu'en concours pour l'instant mais je me suis faite tatouer en novembre de l'année dernière et j'ai fais attention que ça ne puisse pas me gener pour le concours puis pour les études / stages et profession. Je l'ai donc fais sur le côtes. Puis en septembre j'en voulais un sur le bras... A la place il sera sur la cuisse! Je préfère les déplacer plutôt que de risque ma place en école / en service. Je préfère attendre d'etre en poste pour voir avec mon futur supérieur si un éventuel tatouage visible lui pose problème ou non :clin:
Infirmière promo 2014 - 2017 ! en Neurologie & UNV
Avatar de l’utilisateur
Eghola
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 388
Enregistré le: 19 Mar 2014 14:43
Localisation: Faille de l'Invocateur :D

Messagepar minahausen » 08 Juin 2014 12:17

je suis en fin de deuxieme année et j'ai un bras entier en cours de tatouage dans le style mécha avec crane serpent etc. Jusqu'a present je n'ai eu qu'un seul soucis avec une cadre sup en stage et encore l'equipe a été derriere moi pour me soutenir. Sinon dans la relation soignant soigné tu as des patients que ça rebute au début mais qd ils voient que tu te montre pro ça s'arrange tout de suite.

Dans ma promo, on est plusieurs a etre tatoués et aucun n'a eu de soucis avec les equipes. La seule personne que je connais qui ai eu des soucis c'etait a cause de la couleur de ses cheveux...

Pour ce qui est de la cicatrisation, pense a toujours avoir 15 jours entre le tatouage et le début de ton stage et c'est bon. Et encore si tu es en stage au lycée tu peux te faire tatouer vu le travail que tu y fait.

Apres je ne te dis pas de te faire tatouer sur le poignet car si c'est ton premier, je trouve ça dingue de le faire sur une partie visible car le tatouage n'est pas un acte anodin et entraîne parfois des conséquences sociales que tu n'es pas sur d'accepter. Mais bon ça ce n'est que mon avis de vieux tatoué...
minahausen
Régulier
Régulier
 
Messages: 56
Enregistré le: 14 Mar 2012 10:18

Messagepar IDEalement » 08 Juin 2014 12:20

Chacun voit midi à sa porte sur la question du tatouage, pour certains c'est beau, pour d'autres c'est une mutilation à vie.

Si tu veux devenir infirmière, tu travailleras auprès de nombreux publics différents. Personnes âgées, pour certaines, les tatouages et autres choses sont des choses peu ragoutantes, marginales, et c'est difficile d'incarner un soignant quand une personne nous a dans le pif à cause de notre apparence physique: "Vous me dites qu'il faut que je reste propre et vous n'êtes même pas rasé!" (vécu). Des jeunes: Pareil, il y a le risque d'être un "copain" pas un soignant "t'as un tatouage? Vas-y tes cool toi donne moi une clope!" (pas vécu mais entendu).
Il y a d'autres exemples.

Je pourrais faire le tartuffe en disant qu'il faut faire des tatouages qui ne se voient pas, mais ça présente peu d’intérêt de se tatouer à ce moment là. Donc moi les tatouages je déconseille ;).
IDE.
https://veliten.wordpress.com
Avatar de l’utilisateur
IDEalement
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 209
Enregistré le: 15 Avr 2014 15:39

Messagepar loulic » 08 Juin 2014 13:49

IDEalement a écrit :Si tu veux devenir infirmière, tu travailleras auprès de nombreux publics différents. Personnes âgées, pour certaines, les tatouages et autres choses sont des choses peu ragoutantes, marginales, et c'est difficile d'incarner un soignant quand une personne nous a dans le pif à cause de notre apparence physique: "Vous me dites qu'il faut que je reste propre et vous n'êtes même pas rasé!" (vécu). Des jeunes: Pareil, il y a le risque d'être un "copain" pas un soignant "t'as un tatouage? Vas-y tes cool toi donne moi une clope!" (pas vécu mais entendu).
Il y a d'autres exemples.


Oui enfin bon, y a aussi des vieux qui s'en foutent, et des jeunes qu'en ont rien à battre de tes tatouages.

Si tu commence à te préoccuper de ton apparence physique en fonction de ce que les patients pourraient penser de toi, t'as pas fini. D'autant que quoique tu fasse y toujours quelqu'un qui te reprochera quelque chose.

Bref, infirmier c'est un métier, pas un sacerdoce.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5830
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar Wardjig » 08 Juin 2014 14:17

Oui et comme on vit dans le monde merveilleux des bisounours, si quelqu'un a un problème avec tes tatouages, il va réagir en adulte responsable et venir te parler les yeux dans les yeux afin que vous puissiez trouver ensemble une solution afin de ménager la chèvre et le chou.
Pendant ce temps dans le monde réel, tu te feras saquer dès le concours, ou par l'infirmière qui encadre ton stage, ou par la cadre qui te fera passer un entretien d'embauche, ou encore tu recevras des plaintes de patients, sans qu'à aucun moment il ne te soit reproché ouvertement d'arborer un tatouage visible.

(Et pour couper court a d'éventuelles remarques, j'ai la même tronche que mon avatar, piercing et tattoo apparent, 35 ans et des kilos en trop, donc se faire bouler a cause de préjugés, je connais, même si je reconnais au monde paramédical une plus grande ouverture d'esprit en la matière)
Avatar de l’utilisateur
Wardjig
Régulier
Régulier
 
Messages: 47
Enregistré le: 21 Mar 2014 23:58

Messagepar IDEalement » 08 Juin 2014 14:29

Renvoyer ça au sacerdotal est un peu fort, chacun fait ce qu'il veut, et bien entendu que l'apparence n'est que l'apparence, ça n'a rien à voir avec les exigences du boulot (encore que, certains poussent le bouchon un peu trop loin).

La horde de ceux qui s'en foutent compte peu quand le seul que ça emmerde nous prend la tête. Je suis franchement opposé à la démocratisation du tatouage et à ce titre, ça sera difficile pour moi de reconnaître à cette pratique sa valeur positive comparé à son poids pesant dans l'image qu'on renvoie (sans parler du côté définitif d'un truc qu'on fait à 20 ans, pas vraiment l'âge de raison). On est pas là pour plaire à tout le monde mais faut éviter de leur donner du grain à moudre. Et non, je ne crois pas qu'à des IDE en blanc, tirés à 4 épingles et sans aucune fantaisie (si c'est à ça que tu pensais en parlant de sacerdoce). Chacun est libre, parait-il, et partant de là, il fait bien comme il l'entend, mais faut assumer! Et donc ne pas se plaindre quand des employeurs ne donnent pas suite, ou que ça murmure dans le dos, ou qu'on est montré du doigt. ;)
IDE.
https://veliten.wordpress.com
Avatar de l’utilisateur
IDEalement
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 209
Enregistré le: 15 Avr 2014 15:39

Messagepar Eghola » 08 Juin 2014 14:31

Je pense aussi qu'il veut mieux jouer une partie de la carte de la sécurité, ne serait ce que pour le concours et l'école, quitte à reporter le tatouage de quelques années...

Pour mon concours j'ai enlevé mon écarteur, mon piercing au labret, mon piercing au smiley... Je préfère mettre toutes les chances de mon coté... Après, les tatouages se démocratisent de plus en plus donc en concours si tu as un "hope" ou une plume ou un signe infini sur le poignet comme on en voit 100 par jours je ne suis pas sure que ça pose un énorme soucis. Autant faire attention.

Après je ne compte pas débattre sur "le tatouage c'est un truc qu'on fait quand on est gosse, on le regrette forcément après", là est un autre débat mais c'est vrai qu'avoir des tatouages voyant c'est un peu se tirer une balle dans l'orteil :clin:
Infirmière promo 2014 - 2017 ! en Neurologie & UNV
Avatar de l’utilisateur
Eghola
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 388
Enregistré le: 19 Mar 2014 14:43
Localisation: Faille de l'Invocateur :D

Messagepar IDEalement » 08 Juin 2014 14:34

Moi qui m'attendais à me prendre la vindicte liberalo-libertaire en pleine poire...
IDE.
https://veliten.wordpress.com
Avatar de l’utilisateur
IDEalement
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 209
Enregistré le: 15 Avr 2014 15:39

Messagepar Neelly » 09 Juin 2014 00:19

Merci de votre aide, je suis sure d'assumer mon tatouage, mon problème n'est pas là, j'ai simplement peur de la taille et je ne me vois pas le faire ailleurs qu'au poignet, mais je vais quand même réfléchir à un autre emplacement.
Sinon pour le coté marginal, j'ai assez l'habitude des remarques car je ne m'habille pas forcement d'une façon très courante on va dire, donc je pense que si mon tatouage passe seulement par 1000 et 1 critiques, cela passera par une oreille et sortira par l'autre.
Neelly
 
Messages: 5
Enregistré le: 05 Juin 2014 22:00


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité