Forum : Infirmier(e)s anesthésistes (IADE)

Nous sommes le 13 Mai 2021 23:22

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Dop@mine » 21 Oct 2008 22:58

Soit le médecin, soit l'infirmier, soit le conducteur ambulancier quand il y en a un.

Et c'est surtout là que cela coince pour ce qui me concerne avec l'absence de conducteur pour la VLM.
A partir du moment ou l'intervention doit être médicalisée et qu'un SMUR se déplace, il me semble logique et légitime que l'équipe SMUR soit au chevet (on va dire à la paillasse) du patient.

Dans ce cas, si le médecin estime que sa présence à côté du patient est indispensable, c'est un des pompiers qui conduit le vrm. Là, on est franchement à la frontière de la limite des bornes, puisque le vrm n'est pas conduit par quelqu'un "de la maison".

C'est justement là qu'un problème d'assurance point sa carte verte.

Dans l'autre sens. Nous avons le problème par chez moi avec les VL Infirmiers. Lorsque c'est un VSAV, pas de souci. Un des pompiers titulaire du permis peut prendre le volant. Lorsque c'est un privé la VL suit. Les ambulanciers ne sont pas assurés... Cela donne parfois lieu à des situation débiles où l'équipe ambulancière ne s'arrête pas en cas de souci. On se retrouve alors avec le grand schtroumpf sur le brancard à l'arrivée au SAU. C'est très glamour et très pro d'arriver comme ça...
Avatar de l’utilisateur
Dop@mine
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4414
Enregistré le: 08 Juin 2004 22:26
Localisation: Somewhere over the rainbow

Messagepar Leopold Anasthase » 21 Oct 2008 23:33

Dop@mine a écrit :A partir du moment ou l'intervention doit être médicalisée et qu'un SMUR se déplace, il me semble logique et légitime que l'équipe SMUR soit au chevet du patient.

Ne soyons pas plus royaliste que le roi. Si le médecin (ou l'infirmier) est auprès du patient et que l'infirmier (ou le médecin) suit à quelques dizaines de mètres, le patient bénéficie d'une surveillance continue par du personnel qualifié et la possibilité de renfort immédiat en cas de soucis. Je ne vois pas quelle situation exigerait la présence continue du médecin et de l'infirmier auprès du patient pendant l'évacuation.
Nous avons le problème par chez moi avec les VL Infirmiers.[...]Lorsque c'est un privé la VL suit. Les ambulanciers ne sont pas assurés... Cela donne parfois lieu à des situation débiles où l'équipe ambulancière ne s'arrête pas en cas de souci. On se retrouve alors avec le grand schtroumpf sur le brancard à l'arrivée au SAU. C'est très glamour et très pro d'arriver comme ça...

Je ne suis pas sûr d'avoir compris... La vl infirmier est en renfort d'une ambulance privée, ils décident d'évacuer conjointement, est-ce bien ça ? Dans ce cas, l'infirmier peut monter à bord de l'ambulance en plus de l'ambulancier ; il n'y a aucun problème d'assurance, les ambulances sont assurées pour transporter un accompagnant (par exemple, un membre de la famille). L'autre membre du vl infirmier suit.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12442
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar Fredester » 22 Oct 2008 08:21

Leopold Anasthase a écrit : Ne soyons pas plus royaliste que le roi. Si le médecin (ou l'infirmier) est auprès du patient et que l'infirmier (ou le médecin) suit à quelques dizaines de mètres, le patient bénéficie d'une surveillance continue par du personnel qualifié et la possibilité de renfort immédiat en cas de soucis. Je ne vois pas quelle situation exigerait la présence continue du médecin et de l'infirmier auprès du patient pendant l'évacuation.


D'autant que en cas de pépin grave , l'ambulance s'arrête pour que l'on puisse pratiquer la réanimation .
C'est trés désagréable de masser et ventiler dans les virages :lol:
Pas de remord , beaucoup de regrets
Avatar de l’utilisateur
Fredester
Forcené
Forcené
 
Messages: 312
Enregistré le: 11 Avr 2008 16:04
WLM: fredester@msn.com
Localisation: Entre l'induction et le réveil

Messagepar Dop@mine » 22 Oct 2008 12:48

Je ne vois pas quelle situation exigerait la présence continue du médecin et de l'infirmier auprès du patient pendant l'évacuation.

C'est valable pour un cas médical stabilisé. Pour un cas chirurgical instable ou potentiellement instable, il peut être souhaitable d'avoir une chambre de réa complète avec le personnel complet. Il n'est jamais agréable non plus ni très sûr de s'arrêter au bord de la route. Je comprend que l'on puisse envisager les deux modes de fonctionnement, mais c'est encore un argument qui plaide en faveur de la présence d'un conducteur dédié.

L'autre membre du vl infirmier suit.

J'ai manqué de clarté.
L'infirmier est seul dans sa VL...

Et les départs sont souvent en primaire. Il peut donc arriver que la VL inf soit sur les lieux, passe le bilan et bénéficie d'un moyen d'évacuation adapté ensuite.
Avatar de l’utilisateur
Dop@mine
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4414
Enregistré le: 08 Juin 2004 22:26
Localisation: Somewhere over the rainbow

Messagepar manou1 » 22 Oct 2008 13:31

quand nous médicalisons, l'infirmier reste toujours avec le médecin. Il faut reconnaitre qu'il serait bien ennuyé pour trouver ce dont il a besoin!
Celui qui ramène la VL, c'est soit le pompier soit l'ambulancier.

Autre question pour ceux qui n'ont pas le privilège d'avoir d'ambulancier ou de conducteur, qui s'occupe des véhicules, qui fait l'entretien, à quelle fréquence, et qui fait le plein d'essence?
manou1
Régulier
Régulier
 
Messages: 33
Enregistré le: 09 Avr 2008 23:21

Messagepar Leopold Anasthase » 22 Oct 2008 19:40

Dop@mine a écrit :L'infirmier est seul dans sa VL...

Est-ce bien raisonnable ?
Autre question pour ceux qui n'ont pas le privilège d'avoir d'ambulancier ou de conducteur, qui s'occupe des véhicules, qui fait l'entretien, à quelle fréquence, et qui fait le plein d'essence?

Pour le plein, nous avons toujours fait pareil, quelle que soit la personne qui conduit : celui qui est dans la voiture alors que l'aiguille de la jauge à essence atteint le 1/4 fait le plein.

Là encore, si vous ne pouvez avoir un ambulancier à plein temps, vous pouvez demander à avoir un mécano ou un ambulancier à temps partiel.

Je suis un garçon de bonne volonté, mais je ne sais pas tout faire.
Leopold Anasthase
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 12442
Enregistré le: 06 Mai 2004 14:45
Localisation: ici

Messagepar manou1 » 22 Oct 2008 20:26

encore une question pratique. Quand vous faites le plein, combien de temps vous faut il? En combien de temps êtes dispo? Etes vous accompagné du médecin pour être prêt à partir?
Peut être avez vous une pompe dans l'enceinte de l'hôpital?
manou1
Régulier
Régulier
 
Messages: 33
Enregistré le: 09 Avr 2008 23:21

Messagepar lechatbleu007 » 22 Oct 2008 21:56

Si nous devons médicaliser avec les pompiers c'est un pompier qui prend notre VRM puisque nous n'avons pas de CCA
Si nous sommes aves une ambu privée c'est l'ambulancier privé qui conduit la VRM
C'est nous IDE qui faisons le plein (10 min maxi) ou alors on fait le plein en revenat d'une intervention avec le méd à coté
on vérifie niveau huile, etat des pneus , radios, TPH, phare et giro,on entretien l'intérier du véhicule
lechatbleu007
 
Messages: 16
Enregistré le: 28 Juin 2008 19:50
Localisation: les pieds sur terre

Messagepar manou1 » 22 Oct 2008 22:08

lechatbleu007 a écrit :Si nous devons médicaliser avec les pompiers c'est un pompier qui prend notre VRM puisque nous n'avons pas de CCA
Si nous sommes aves une ambu privée c'est l'ambulancier privé qui conduit la VRM
C'est nous IDE qui faisons le plein (10 min maxi) ou alors on fait le plein en revenat d'une intervention avec le méd à coté
on vérifie niveau huile, etat des pneus , radios, TPH, phare et giro,on entretien l'intérier du véhicule



j'avoue que je suis surprise que vous contrôliez le niveau d'huile et que vous entreteniez l'intérieur.
Je m'y refuse à vrai dire. Nous avons une période comme celle ci où l'on nous demandait cela. Alors je sors un argument basique, mais chacun son boulot et je n'ai pas fait toutes ces études pour passer l'aspirateur.
manou1
Régulier
Régulier
 
Messages: 33
Enregistré le: 09 Avr 2008 23:21

Messagepar Dop@mine » 23 Oct 2008 14:52

Est-ce bien raisonnable ?

Pour ceux qui tiennent les cordons de la bourse certainement...
Pour le type qui doit regarder le route, parler à la radio, gérer le pinpon et faire la navigation en même temps ça l'est moins.

j'avoue que je suis surprise que vous contrôliez le niveau d'huile et que vous entreteniez l'intérieur.
Je m'y refuse à vrai dire. Nous avons une période comme celle ci où l'on nous demandait cela. Alors je sors un argument basique, mais chacun son boulot et je n'ai pas fait toutes ces études pour passer l'aspirateur.

Disons qu'il y a des limites à tout. Mais franchement, le contrôle des niveaux, la pression des pneus c'est à la portée (et du devoir) de n'importe quel titulaire du permis.
En revanche, si c'est pour commencer à changer les bougies et faire une vidange, même si ce n'est pas beaucoup plus compliqué, c'est autre chose.

Pareil pour le ménage. Le nettoyage de la cellule sanitaire et des plans de travail au bloc, oui. Récurer les sols en salle et les jantes en voiture non...

Je suis assez partisan de respecter les textes et de laisser à chacun son rôle, mais je suis tout de même dubitatif lorsqu'on doit demander au service informatique de changer une cartouche d'encre pour l'imprimante par exemple. Evidement si certains s'amusent à sortir des notes pour que le personnel habilité fasse les choses façon LEGO (tu mets ta brique et ensuite moi la mienne).
Avatar de l’utilisateur
Dop@mine
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4414
Enregistré le: 08 Juin 2004 22:26
Localisation: Somewhere over the rainbow

Messagepar la mouche » 23 Oct 2008 16:11

lors d'un transport medicalisé.
Le SP ou l'ambulancier privé conduit la vrm.Mais celui-ci est -il couvert ?
La question s'est posée dan mon ancien departement .
Un exemple : vous confiez votre vehicule à un SP/ambulancier.Celui-ci recule est explose l'arriere de votre vehicule , voir meme un vehicule d(une 1/3 personne
Comment se passe la suite ?Que fait l'administration ?
Couverture par le sdis? L'assurance du CH ? le conducteur est exterieur à l'etablissement !!
y-a-t'il une convention ?
car quand tout vas bien , çà roule .Mais le jour où il faut payer voir plus ...attention
des conflits peuvent naitre ..........
comment etes-vous couvert dans ce cas?
la mouche
Forcené
Forcené
 
Messages: 283
Enregistré le: 19 Mar 2008 17:38

Messagepar Dop@mine » 23 Oct 2008 18:29

Cela s'appelle un prêt de volant. La franchise est généralement plus élevée et c'est très souvent prévu dans le contrat.

Maintenant chaque contrat a ses spécificités et certains refusent peut être la prise en charge.

Le matériel, ce n'est encore pas trop grave. Mais si en reculant il y a un piéton ou un enfant derrière, c'est autre chose... C'est là que les ennuis commencent vraiment.
Avatar de l’utilisateur
Dop@mine
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4414
Enregistré le: 08 Juin 2004 22:26
Localisation: Somewhere over the rainbow

Messagepar Haegen » 23 Oct 2008 22:24

je rejoins léopold sur le fait que le personnel SP n'a pas vocation à conduire le véhicule du SMUR de meme que les ambulanciers privé ne peuvent conduire un véhicule du SMUR ou du SDIS sauf convention entre les employeurs.

en cas de problème la question "qu'est qu'il f..tait là??" sera posé.

dans le cadre du VLI sur un privé, un truc bien simple demandez la conduite à tenir au chef de salle du CODIS, à lui de décider s'il valide que du personnel non pompier conduisent un véhicule SP, que vous laissiez votre véhicule sur le bord de la route ou s'il vous envoie un renfort SP. a chacun son job car après tout c'est lui qui vous a engagé :clin:
j'aime bien Charlie, mais Nigéria a beaucoup plus besoin de nous
#je suis Nigéria
Avatar de l’utilisateur
Haegen
VIP
VIP
 
Messages: 2399
Enregistré le: 31 Déc 2003 14:14
Localisation: somewhere in time

Messagepar Dop@mine » 23 Oct 2008 23:01

je rejoins léopold sur le fait que le personnel SP n'a pas vocation à conduire le véhicule du SMUR de meme que les ambulanciers privé ne peuvent conduire un véhicule du SMUR ou du SDIS sauf convention entre les employeurs.

Cela relève des cuisines internes.

Les deux entités peuvent parfaitement avoir des accords et les assurances peuvent le prendre en charge. Il suffit que ce soit discuté et prévu. Il existe au moins un département de ma connaissance ou c'est systématiquement un pompier qui conduit les VL SMUR et non un ambulancier DE. L'équipage est donc composé d'un pompier, d'un IDE/IADE et d'un médecin. L'avantage de la chose c'est que d'une façon générale les rouges s'entendent très bien avec les blancs, puisqu'ils travaillent tout le temps ensembles.
Avatar de l’utilisateur
Dop@mine
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4414
Enregistré le: 08 Juin 2004 22:26
Localisation: Somewhere over the rainbow

Messagepar Haegen » 27 Oct 2008 09:16

Haegen a écrit :je rejoins léopold sur le fait que le personnel SP n'a pas vocation à conduire le véhicule du SMUR de meme que les ambulanciers privé ne peuvent conduire un véhicule du SMUR ou du SDIS sauf convention entre les employeurs.
en cas de problème la question "qu'est qu'il f..tait là??" sera posé.

:



nous sommes d'accord, mais les SP sont un peu comme les IDE si le docteur a dit qu'on peut alors on peut. sans se demander s'il y a une convention effective SAMU/SDIS ni se poser la question de leur responsabilité en cas de problème en l'absence de toute convention :roll: :roll: :roll:

on ne peut donc que valider des pratiques qu'après avoir mis toutes les restrictions d'usages.
j'aime bien Charlie, mais Nigéria a beaucoup plus besoin de nous
#je suis Nigéria
Avatar de l’utilisateur
Haegen
VIP
VIP
 
Messages: 2399
Enregistré le: 31 Déc 2003 14:14
Localisation: somewhere in time


Retourner vers « Infirmier(e)s anesthésistes (IADE) »



Publicité