s

Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 21 Oct 2018 22:19

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Calicotte cocotte » 28 Mar 2018 11:21

Bonjour à tous.
Je me permets de vous envoyer ce message pour des conseils.
Je suis jeune diplômée infirmière. J'ai intégré un service de réanimation début février. Contrat de 6 mois. Je connais la cadre. C'est mon ancienne tutrice de stage dans un autre service de réanimation. De ce fait je la tutoie et l'appelle par son prénom. Au bout de quelques jours une ide me dit que mon intégration va être difficile du fait que je connais la cadre.
Durant ma période d'essai , un bilan est fait et celui ci c'est avéré négatif. On me reproche mes calculs de dose et mes connaissances et compétences trop faible. Je prends notes. J'essai de m'améliorer. Puis je tourne avec d'autres ide. Pendant 2 nuits un ide me double. Je lui demande si ma prise en charge est correcte. Il me répond oui. J'apprends quelques jours après, par une autre infirmière qu'il à fait un mail à la cadre du service disant que ma pratique n'allait pas du tout.
Je suis de nouveau avec une autre ide. Elle fait également un mail à la cadre. Mails que je n'ai jamais vu et que l'on a refusé de me montrer.
Entre ces deux mails, j'ai appelé deux fois la cadre pour lui dire que je ne me sentais pas bien dans le service, puis durant le dernier appel je lui dit que j'arrête, que je souhaite aller dans un service moins lourd.

Rdv avec la cadre supérieur. J'apprends qu'un rapport circonstancié, totalement diffamatoire à été fait sur les dires de différents ide. Mon comportement est également souligné avec trop d'aisance auprès de l'équipe, je serais "trop à l'aise" et un caractère trop important. Quand je demande pourquoi le rapport n'est pas contre signé par les infirmiers en question je n'obtiens pas de réponse.
Je précise que je n'ai commis aucune fautes professionnelles et aucun patient n'a été mis en danger. Cependant il est notifié dans le rapport que je risque d'être dangereuse si je suis seule avec les patients. J'ai refusé de signer ce rapport. Je n'ai pas eu de double de ce rapport pour moi.

J'ai été reçu par la direction des soins. Elles étaient 4, dont 3 cadre sup devant moi. J'ai deux possibilités. Soit je fais une rupture de contrat à mon initiative. Soit à la leur, avec signalement à l'ars pour justifier pourquoi ils se séparent de moi. Un deuxième rapport va être fait car apparament j'aurais eu des propos calomnieux et injurieux envers l'équipe. Ce que je dément formellement. C'est ma parole contre quelques personnes.

Dans ce service, je ne suis pas la première. Entre burn out de certain et une jeune ide qui, il y a 6 mois à failli se faire renvoyer parce que ça tête ne convenait pas. Encore de l'harcèlement moral envers une ide, connu de la hiérarchie mais couvert.

Je devais être accompagné durant mon entretien par un agent du service pour me défendre et dénoncé les comportements abusifs . J'ai refusé son accompagnement car ça carrière aurait été comprise. Quand je l'ai mentionné pendant l'entretien, une des cadre était furieuse que je ne dévoile pas le nom de l'agent en question.

A ce jour je reste déçu par le manque d'honnêteté de la part de mes anciens collègues. Apparament, je ne serais pas en capacité de vérifier mes chambres, je confonds les alarmes des scopes, je reste la nuit sur un fauteuil dos au scope et sur mon téléphone portable et je découvre tous ces reproches dans un rapport. Il est vrai que la nuit il y a un creux entre 3h et 5h du matin. Donc tout le monde prend un fauteuil et fait ce dont il a envie. L'infirmier en question dormait pendant cette nuit ou moi j'étais sur mon portable. C'est abusé. Mais je n'ai rien dit, car je ne peux rien prouver.

Lors de mon parcours de stage j'ai fais de la réa, de la chirurgie cardiaque et de la salle de réveil en pré pro. Stage de réa effectué avec la cadre du service comme je l'ai mentionné plus haut, c'était ma tutrice et qui m'a validé plein de chose avec de bonnes appréciations. Aujourd'hui c'est elle qui fait un rapport sur moi... Je ne comprend pas.

Je reste très humble. Je suis jeune diplômée. Oui je manque de connaissance et de compétence. Et je pense que cela est normal. La réanimation est une spécialité à part entière et le service dans lequel je travaillais était une réanimation spécialisée. Donc deux spécificités. Peut être n'ai je pas assez travaillé de mon côté ? Cela s'entend. Cependant je n'accepte pas des mensonges pareils dans le rapport.

J'ai contacté un syndicat. Pour eux, cela relève d'une simple menace quant au fait de me dire que si c'est eux qui rompt le contrat il y aura un signalement à l'ars. En l'occurrence pour un signalement sans mise en danger et aucunes fautes professionnelles, je trouve cela très dur. On ma dit verbalement que l'hôpital ne voulait plus de moi pour insuffisance professionnelle.

Je suis très contente d'avoir fait ces 6 semaines de réanimation. J'y ai appris beaucoup de choses. Ma pratique ne sera plus la même. Malgré ce qui m'arrive, il y a du positif. Je reste très attaché à cet établissement que j'affectionne beaucoup et qui m'a formée durant mes études avec de très bons stages.

Malheureusement il y a des personnes peu scrupuleuses partout. Je viens d'en faire les frais. En effet je suis une personne qui ne se laisse pas faire, même jeune diplômée. Et en aucun cas cela ne veut dire que je prend la grosse tête.
Dommage que les personnes le comprennent autrement. Ils ont ruiné ma carrière dans cet hôpital où je comptais y faire une belle carrière et je ne pourrais y retourner avec un tel rapport...

Je n'ai pas encore démissionné. Je souhaiterai avoir un écrit de la part de la directions mentionnant les deux possibilités que l'on ma proposé, et je voudrais qu'il soit mentionné noir sur blanc les raisons pour lesquelles ils me demandent de partir. Mais en ai-je le droit? Je n'ai pas encore la réponse des syndicats sur ce point. A savoir que je n'attend rien de cet établissement, financier ou autre service je refuse. Cependant je n'accepte pas le fait de ruiner une personne sur des mensonges.

Pourriez vous me donner vos avis svp. Je m'excuse du pavé à lire et de mes nombreuse fautes d'orthographe.

Bien à vous. Calicotte.
Calicotte cocotte
 
Messages: 17
Enregistré le: 27 Mar 2018 21:42

Messagepar Rehmi » 28 Mar 2018 11:37

Bonjour,

Calicotte cocotte a écrit :Au bout de quelques jours une ide me dit que mon intégration va être difficile du fait que je connais la cadre.


Au final, tout part de là, non ?
Penses-tu que si tu ne connaissais pas la cadre, ton intégration se serai effectivement mieux passée ?
Combien de temps as-tu été doublée au total ?

Quoiqu'il en soit, pas géniale l'ambiance...
Infirmier D.E : Réanimation polyvalente - Urgences adultes
Prépare le concours d'école d'Iade... :matin:
Avatar de l’utilisateur
Rehmi
Forcené
Forcené
 
Messages: 264
Enregistré le: 09 Aoû 2015 02:17

Messagepar Calicotte cocotte » 28 Mar 2018 11:59

Merci pour la rapidité de votre réponse. En effet pour mon entourage également le fait que je connais la cadre à été le début de toute cette histoire.

Et lorsque je demande à être en face de ces professionnels, cela n'est pas envisageable.

Je suis parfaitement consciente de ne pas être parfaite. Mais je suis droite dans mes bottes. Je sais ce que j'ai dit et pas dit.

Merci.
Calicotte cocotte
 
Messages: 17
Enregistré le: 27 Mar 2018 21:42

Messagepar Calicotte cocotte » 28 Mar 2018 12:01

Pardon j'ai été doublé 6 semaines. Soit 14 jours en 7h et 5 nuit en 10h.
Calicotte cocotte
 
Messages: 17
Enregistré le: 27 Mar 2018 21:42

Messagepar caqui13 » 28 Mar 2018 12:12

Calicotte cocotte a écrit :Pardon j'ai été doublé 6 semaines. Soit 14 jours en 7h et 5 nuit en 10h.

J ai eu le meme problème que toi quand je suis passée du privé au public ( réa cardiaque )
J ai commencé dans le public le 1 er Mai ( changement des choix d internes ) , et le 2 Mai quand sont arrivés les nouveaux internes et le nouvel assistant , je les connaissais car ils prenaient des gardes ( pour arrondir leur fin de mois ) dans la clinique d ou je venais , du coup ne connaissant que moi , ils ne s adressaient qu a moi qui avait commencé la veille , ça a été hyper mal vécu par l equipe , et personne ne me parlait , mais niveau pro , on ne pouvait rien me reprocher car j étais déjà formée .
J ai eu donc donc droit a l ignorance totale de mes collègues de travail , mais comme je m en foutais complètement et que je n avais pas besoin d elles , ça c est passé .....
IDE 1985
caqui13
VIP
VIP
 
Messages: 2039
Enregistré le: 21 Jan 2013 15:21

Messagepar Calicotte cocotte » 28 Mar 2018 13:00

Je suis jeune de . Donc je dois apprendre plein de choses. Je suis consciente de ne pas tout savoir. Peut être qu'un service de réanimation n'était pas adéquate pour moi en premier poste. Ça peut s'entendre.

Mais la j'ai l'impression qu'on s'en prend à ma personne par le biais de mes compétences.

Je n'ai pas le droit d'avoir accès aux mails ayant été fait par les ide. Je n'ai pas de copie du rapport. De plus je viens ce midi de recevoir la convocation à l'entretien qui s'est déroulé lundi. Le courrier à justement été envoyé lundi caché de la poste fesant foi.
C'est très respectueux avec dedans précisé que je peux être accompagné lors de l'entretien par la personne de mon choix. Bien sûr la semaine dernière lors de l'appel téléphonique pour fixer le rdv cela ne ma pas été mentionné.... sinon j'aurais fait appel au représentant du personnel.

J'espère que certains collègues me reconnaîtront de part ce message.
Si cela peut également aider d'autres personnes dans le même cas...
Calicotte cocotte
 
Messages: 17
Enregistré le: 27 Mar 2018 21:42

Messagepar caqui13 » 28 Mar 2018 15:02

Calicotte cocotte a écrit :Je suis jeune de . Donc je dois apprendre plein de choses. Je suis consciente de ne pas tout savoir. Peut être qu'un service de réanimation n'était pas adéquate pour moi en premier poste. Ça peut s'entendre.

Mais la j'ai l'impression qu'on s'en prend à ma personne par le biais de mes compétences.

Je n'ai pas le droit d'avoir accès aux mails ayant été fait par les ide. Je n'ai pas de copie du rapport. De plus je viens ce midi de recevoir la convocation à l'entretien qui s'est déroulé lundi. Le courrier à justement été envoyé lundi caché de la poste fesant foi.
C'est très respectueux avec dedans précisé que je peux être accompagné lors de l'entretien par la personne de mon choix. Bien sûr la semaine dernière lors de l'appel téléphonique pour fixer le rdv cela ne ma pas été mentionné.... sinon j'aurais fait appel au représentant du personnel.

J'espère que certains collègues me reconnaîtront de part ce message.
Si cela peut également aider d'autres personnes dans le même cas...

Et les syndicats ?
IDE 1985
caqui13
VIP
VIP
 
Messages: 2039
Enregistré le: 21 Jan 2013 15:21

Messagepar Jo_bis » 28 Mar 2018 17:57

Calicotte cocotte a écrit :Je connais la cadre. C'est mon ancienne tutrice de stage dans un autre service de réanimation. De ce fait je la tutoie et l'appelle par son prénom

Conseil pour l'avenir : vous gardez vos distances avec les personnes que vous connaissez, y compris (et surtout) avec les cadres. Elle avait été votre tutrice , ce n'est pas une raison pour la tutoyer et dire partout que vous la connaissez.
Dans le cadre de ma profession, je fréquente régulièrement mes anciens formateurs et la directrice de mon ex-IFSI, je suis pourtant leur collègue/égal mais je les vouvoie, et ils savent pourquoi.

C'est de là que sont partis vous problèmes, d'ailleurs vous le dites vous même :
Calicotte cocotte a écrit : Au bout de quelques jours une ide me dit que mon intégration va être difficile du fait que je connais la cadre.


Calicotte cocotte a écrit :Je devais être accompagné durant mon entretien par un agent du service pour me défendre et dénoncé les comportements abusifs . J'ai refusé son accompagnement car ça carrière aurait été comprise

Déjà, ce n'est pas à un (simple) collègue de vous accompagner mais à un représentant du personnel, qui aura droit à obtenir une copie de ce rapport (les CSS sont dans l'obligation de lui communiquer). Le représentant du personnel est un salarié protégé, qui ne risque pas son poste.

Calicotte cocotte a écrit :Soit à la leur, avec signalement à l'ars pour justifier pourquoi ils se séparent de moi.

Esbroufe !! N'importe quoi !!
Je ne vois pas ce que l'ARS vient faire là...
Ce sont les commissions administratives paritaires qui sont compétentes en matière de mesures disciplinaires.
Calicotte cocotte a écrit :J'ai contacté un syndicat. Pour eux, cela relève d'une simple menace quant au fait de me dire que si c'est eux qui rompt le contrat il y aura un signalement à l'ars.

Ils ont raison.

Calicotte cocotte a écrit :A ce jour je reste déçu par le manque d'honnêteté de la part de mes anciens collègues.

Calicotte cocotte a écrit :Malheureusement il y a des personnes peu scrupuleuses partout.

Calicotte cocotte a écrit :J'apprends qu'un rapport circonstancié, totalement diffamatoire à été fait sur les dires de différents ide.

Calicotte cocotte a écrit :Je suis de nouveau avec une autre ide. Elle fait également un mail à la cadre.

Bienvenue dans le monde des "soignants" !!

Calicotte cocotte a écrit :Quand je demande pourquoi le rapport n'est pas contre signé par les infirmiers en question je n'obtiens pas de réponse.

Difficile pour un CDS ou CSS de dire "mon équipe est composée de grosses larves, qui sont lâches et menteuses"...on a l'équipe qu'on mérite.

Calicotte cocotte a écrit :Je souhaiterai avoir un écrit de la part de la directions mentionnant les deux possibilités que l'on ma proposé, et je voudrais qu'il soit mentionné noir sur blanc les raisons pour lesquelles ils me demandent de partir. Mais en ai-je le droit?

Vous en avez le droit mais en vous faisant assister d'un representant du personnel de votre grade (infirmier).
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 8931
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar Calicotte cocotte » 28 Mar 2018 18:32

Merci beaucoup pour votre réponse. J'ai pris contact avec les syndicats. Je n'ai pas plus d'informations pour le moment à vous donner.

En effet le fait d'avoir tutoyé à été révélateur de la suite des événements. Erreur de ma part que je ne suis pas prête de recommencer. Merci de votre honnêteté et de votre franchise.

J'ai eu la DRH au tél qui me demande pour le moment un arrêt de travail pour justifier de mon absence.

Merci.
Calicotte cocotte
 
Messages: 17
Enregistré le: 27 Mar 2018 21:42

Messagepar Calicotte cocotte » 28 Mar 2018 18:39

En ce qui concerne la lettre stipulant les faits qui me sont reprochés et d'y mettre noir sur blanc que j'ai deux possibilités soit de une rupture de contrat à mon initiative soit à la leur mais avec signalement à l'ars, cela n'est pas envisageable pour eux car comme la DRH ma dit au téléphone " on ne peut pas écrire noir sur blanc qu'on vous demande de démissionné. Entre ce qu'on vous demande à l oral et à l'écrit il y a une différence. "
J'ai également dit que je n'avais aucune assurance qu'avec une démission de ma part, derrière aucune garantie qu'il ne fasse quand même le signalement à l'ars. Réponse : " ça c'est la confiance que vous nous accordez..."

Voilà.

Me dire que je ne suis pas faite pour travailler en réanimation est une chose. Mais briser ma carrière sans raisons en est une autre.
Calicotte cocotte
 
Messages: 17
Enregistré le: 27 Mar 2018 21:42

Messagepar L0ngimanus » 28 Mar 2018 19:02

C'est tellement plus simple de tutoyer tout le monde..ici en polynésie la question ne se pose pas!!!
Avatar de l’utilisateur
L0ngimanus
Forcené
Forcené
 
Messages: 373
Enregistré le: 16 Oct 2013 07:51

Messagepar Jo_bis » 28 Mar 2018 19:08

C'est quand je lis des messages comme le vôtre que je me félicite d'avoir quitté ce "piège à neuneus" qu'est la FPH.

Je m'explique :
Comment peut-on dire, lors d'un entretien, à deux minutes d'intervalle :
Calicotte cocotte" a écrit :Entre ce qu'on vous demande à l oral et à l'écrit il y a une différence. "

Calicotte cocotte a écrit :"ça c'est la confiance que vous nous accordez..."

Comment peut-on, faire confiance à qqn qui n'assume pas ses paroles ???? :mal: :mal: :mal: :mal: :mal: :mal:

Ne leur faites pas confiance, suivez les voies légales. Et la seule voie légale est qu'ils rompent officiellement et légalement votre contrat, ce qui veut dire :
- L'assistance du représentant du personnel.
- La communication du rapport (=torchon) à ce même représentant.
- Convocation de la comission administrative paritaire.

Vous savez pourquoi j'insiste ?
Parce qu'ils vont être dans une m**de noire pour plusieurs raisons :
- Ils n'ont pas de billes : je suis prête à parier que mis à part qq mails fumeux sans aucune argumentation professionnelle, style "elle ne travaille pas bien", "elle ne regarde pas les scopes", "elle a regardé son téléphone"...ils n'ont RIEN, RIEN DE RIEN dans le dossier. J'en tiens pour preuve qu'ils agitent l'épouvantail "ARS" car ça fait bien dans la conversation pour menacer...ils étaient quatre "cerveaux" pour vous sortir ça ????
- Ils veulent vous pousser à la démission... plus facile pour eux car ils n'ont rien en contrepartie. Ne démissionnez pas !
- Vous faire passer en commission paritaire ? Ils n'ont rien...ils se ridiculiseraient !
- Et ça :
Calicotte cocotte a écrit :J'ai eu la DRH au tél qui me demande pour le moment un arrêt de travail pour justifier de mon absence.

Qu'elle vous mette à pied ! si il a autant de "preuves" qu'elle le dit ! Mais elle va avoir un GROS problème, une mise à pied n'est pas facile à faire, il faut des arguments écrits, des preuves (quand ? comment? témoins? faits ?) et une commission de discipline paritaire. Ils ne sont pas sortis des ronces !!
Un arrêt de travail est pour motif médical : vous n'êtes pas malade ! Refusez !

Calicotte cocotte a écrit :Me dire que je ne suis pas faite pour travailler en réanimation est une chose. Mais briser ma carrière sans raisons en est une autre.

Exactement !
Ces personnes seraient dans le privé, elles seraient nettement moins bavardes car les litiges se règlent au tribunal des Prud'hommes...ils se feraient laminer !!!

Contactez le représentant du personnel.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 8931
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar Calicotte cocotte » 28 Mar 2018 19:58

Merci beaucoup pour toutes vos réponses. Elles m'aident beaucoup.
Merci d'avoir pris du temps pour moi.
Calicotte cocotte
 
Messages: 17
Enregistré le: 27 Mar 2018 21:42

Messagepar Calicotte cocotte » 28 Mar 2018 20:04

Oh et bien sûr jeudi dernier la direction des soins m'appelle pour me dire que le rdv est lundi matin. Je reçoit ce jour le 28 mars la convocation pour un rdv le 26 mars avec notifié sur la convocation la présence de 3 personnes et que je peux si je le veux être accompagné. Au final elles étaient 4 et au téléphone le fait d'être accompagné ne ma pas été précisé. De plus le cachet de la poste fesant foi le courrier à été envoyé le 26 mars.... Qui de nous, est donc le plus malhonnête ...?!
Encore une fois je n'aurai pas du y aller avant de recevoir la convocation. C'est pas grave, j'aurai beaucoup appris avec cette mésaventure.
Calicotte cocotte
 
Messages: 17
Enregistré le: 27 Mar 2018 21:42

Messagepar Jo_bis » 28 Mar 2018 20:29

Calicotte cocotte a écrit :Oh et bien sûr jeudi dernier la direction des soins m'appelle pour me dire que le rdv est lundi matin. Je reçoit ce jour le 28 mars la convocation pour un rdv le 26 mars avec notifié sur la convocation la présence de 3 personnes et que je peux si je le veux être accompagné. Au final elles étaient 4 et au téléphone le fait d'être accompagné ne ma pas été précisé. De plus le cachet de la poste fesant foi le courrier à été envoyé le 26 mars.... Qui de nous, est donc le plus malhonnête ...?!

Il ne sont pas à ça près....
Quand aurez-vous la réponse sur votre devenir ?
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 8931
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »