Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 21 Oct 2019 01:31

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar tatumleo » 20 Mai 2019 16:30

Bonjour,
Je suis actuellement en stage dans un CANTOU et je dois réaliser une analyse de pratique professionnelle.
Pour cela, j'ai besoin de vos avis.

Voila, les soins comme les pansements, les prises de sang ou autres sont réalisés dans la salle à manger à la vue de tous. Pour moi un soin ne doit pas se faire dans la salle à manger, surtout lorsque la personne doit être dénudée... Qu'en pensez vous ?

Les soins peuvent ils être fait dans la salle à manger malgré tout ?

Merci d'avance pour l'aide que vous pouvez m'apporter. :D :D
tatumleo
 
Messages: 2
Enregistré le: 20 Mai 2019 16:23

Messagepar Patt » 20 Mai 2019 16:33

Peut être qu'avant d'attendre une réponse détaillée de notre part tu pourrais commencer par nous donner un avis construit.

Pourquoi tu penses que ça ne doit pas se faire en salle à manger ? Pourquoi c'est fait ainsi dans ce lieu ? ... ?
ESI 2014-2017
IDE juillet 2017
Avatar de l’utilisateur
Patt
Accro
Accro
 
Messages: 1744
Enregistré le: 26 Déc 2013 23:09

Messagepar execho » 20 Mai 2019 16:37

le pire c'est que on va dire que suivant le contexte…...pourquoi pas un lavement pendant la chorale,ou une injection d'antibiotique pendant la messe à la télé.Prenez un autre exemple"elles" sont folles!
execho
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4785
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar tatumleo » 20 Mai 2019 16:44

Patt a écrit :Peut être qu'avant d'attendre une réponse détaillée de notre part tu pourrais commencer par nous donner un avis construit.

Pourquoi tu penses que ça ne doit pas se faire en salle à manger ? Pourquoi c'est fait ainsi dans ce lieu ? ... ?


Alors tous les soins sont réalisés dans la salle à manger, par exemple il y a un pansement au niveau du milieu du dos et pour le refaire il faut lever presque complètement le t shirt de la personne et au niveau de l'intimité et de la pudeur de la personne cela me gêne, son avis n'est pas demandé.

Ou encore une personne qui a une plaie sur le sein, l'IDE avec qui j'étais a regardé cette plaie dans cette salle à manger, alors que tout le monde déjeuner autour...

Je suis en première année et cela me dérange mais quand j'ai posé la question pourquoi ne pas les emmener dans la salle de soin ou encore leur chambre personne ne me donne de réponse clair... Seulement que c'est un CANTOU mais est ce que le fait d'être dans un CANTOU justifie le fait que l'on fasse ces soins dans cette salle ?
tatumleo
 
Messages: 2
Enregistré le: 20 Mai 2019 16:23

Messagepar Lenalan » 20 Mai 2019 16:56

Elles font dans la salle à manger parce que du moment que personne n'a sa tête dans les cantous, ce ne sont plus des êtres humains, ils sont relégués au rang d'animaux, ou d'objets. Dans le même registre on se retrouve à faire des changes par 2 ou 3, ou des douches en groupe. Elles ne te répondent pas parce que c'est pas jojo de le dire, c'est pourtant la vraie raison (ça ne retarde personne de s'isoler pour faire un soin, il n'y a aucune raison valable à déballer les seins ou les fesses devant tout le monde).

Attention aux analyses de situation, tu ne dois pas être dans le jugement des autres, mais dans l'analyse de ta propre pratique.
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 16209
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar lafolldingue » 20 Mai 2019 23:14

Oh là... Intéressant car celà peut te permettre de questionner cette pratique... Cependant, un peut bancal pour le portfolio je pense car il s'agit clairement d'une pratique qui pose de grands questionnements en terme de bien traitance et de dignité des patients...
Je rejoins lenalan sur le motif à réaliser ces soins en salle à manger.
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 2939
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar choutbee » 21 Mai 2019 06:42

Lenalan a écrit :Attention aux analyses de situation, tu ne dois pas être dans le jugement des autres, mais dans l'analyse de ta propre pratique.


Ça dépend des écoles, la mienne nous demande de faire des analyses portfolio sur les pratiques du terrain et des analyses réflexives sur nos propres pratiques.

Pour moi, analyser les pratiques d'un professionnel n'est pas un jugement. D'autant plus qu'il doit être validé sur le terrain donc on doit faire beaucoup gymnastique pour ne pas l'être :D
2017/2020
Avatar de l’utilisateur
choutbee
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 415
Enregistré le: 29 Nov 2016 13:24

Messagepar GauthierLG » 21 Mai 2019 07:10

Personnellement ça me choque un peu ce que tu me raconte.

C'est un excellent sujet d'APP tant que tu ne portes pas de jugement du style ''c'est bien ou c'est mal'' mais plutôt pourquoi et quelles sont les recommandations à ce sujet ?

Amuse toi bien 8)
ESI PROMOTION 2017-2020

Stage S1: USLD
Stage S2: Cardiologie
Stage S3: Libéral
Stage S4: Chir mixte
Stage S5: Psychiatrie
Avatar de l’utilisateur
GauthierLG
Habitué
Habitué
 
Messages: 89
Enregistré le: 29 Mai 2017 14:49

Messagepar execho » 21 Mai 2019 08:56

et quand un éducateur donne des baffes aux enfants on demande aux stagiaires de faire une analyse de pratique sans jugement?Il s'agit de personnes vulnérables maltraitées à l'insu de leur plein gré quand même!Si le stagiaire rentre dans le bureau de la direction en disant:"c'est quoi ce bordel!",il me semble que c'est un bon positionnement de citoyen,en tout cas.
execho
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4785
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar Rinou06 » 24 Mai 2019 13:30

Il faut aussi penser que les IDE vont devoir remplir ta feuille de stage, et que si ton APP est dans le jugement elles risquent de te saquer. Avis d'une vieille IDE qui n'a jamais eu à faire d'APP pendant sa formation, donc peut-être à côté de la plaque : il vaut peut-être mieux axer ce qu'elles pourraient lire sur en quoi ça te gêne toi que les soins soient faits dans la salle commune, par rapport à ce qu'on t'a enseigné jusqu'à présent par exemple, ou de ce que tu as vécu lorsque tu étais patiente.
Fais attention à ce que tu souhaites, tu pourrais justement l'obtenir
Avatar de l’utilisateur
Rinou06
Forcené
Forcené
 
Messages: 359
Enregistré le: 14 Mar 2008 20:03
Localisation: Antibes (06)

Messagepar Lenalan » 24 Mai 2019 14:05

De toute façon, il faut toujours penser que l'APP va être lue par celles qui nous encadrent (elles ont le droit de demander que tu leur montres :D ) donc même si elles ne demandent rien, faire très attention à ce qu'on raconte, et toujours tourner les choses en évitant de froisser les susceptibilités (je demandais toujours à lire les APP des étudiants que j'avais en stage, pas pour les saquer mais parce que c'est très intéressant d'avoir leur vision :D ).
Mais vraiment, le bon conseil c'est d'axer la réflexion sur ta propre pratique.
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 16209
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Jo_bis » 24 Mai 2019 17:06

execho a écrit :le pire c'est que on va dire que suivant le contexte…...pourquoi pas un lavement pendant la chorale, ou une injection d'antibiotique pendant la messe à la télé. Prenez un autre exemple "elles" sont folles!

Le lavement pendant la chorale ! :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
(Je suis entrain de m'étouffer de rire, j'en ai mal aux côtes !!)
J'imagine la scène !!
Surtout s'il faut chanter en même temps !

Autrement d'accord avec la plupart des intervenants : prendre ceci en APP...c'est risqué.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9495
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar execho » 24 Mai 2019 18:12

on m'a soufflé que c'est un exemple que l'on peut prendre car justement mon exemple de giffles de l'éducateur n'est pas comparable,il serait comparable si tous les éducateurs d'un service donnaient des giffles.Donc,là on peut parler de maltraitance institutionnelle et non pas d'une erreur d'une infirmière.Pourquoi tout a tourné comme cela,pourquoi tout le monde le fait?Un autre angle explicatif,est la nature de "bulle" du cantou,un petit monde protégé par le code d'entrée,une ambiance"on est tous frères",et le glissement vers"on est tous pareils".ON,qui est bien informé,me dit que une bonne analyse de pratique se rapporte quasi clandestinement à l'école et ne doit pas souffrir de l'influence du stage du tout pour être bien sincère et sans craintes.Donc parler et découvrir une maltraitance institutionnelle c'est un bon travail.Parler de l'erreur d'une infirmière,on évite;
execho
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4785
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité

-