Forum : Psychiatrie

Nous sommes le 09 Mai 2021 21:08

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar dan65 » 08 Nov 2009 18:59

salut, je pense au site psychiatriinfirmiere, très bien fait et qui te complètera au mieux ce que tu as pu apprendre à l'ifsi. Bon courage pour tes débuts :clin: .
je soigne tout ce qui bouge ! Et parfois même ceux qui ne bougent pas...
dan65
Accro
Accro
 
Messages: 1139
Enregistré le: 12 Mai 2008 21:58
Localisation: là où tombe la neige

Messagepar Benji30 » 09 Nov 2009 09:24

Merci beaucoup !
Infirmier Diplômé d'Etat, Formateur de professionnels de santé
"On ne répond pas à une demande, on la traite"
Avatar de l’utilisateur
Benji30
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1924
Enregistré le: 19 Nov 2005 18:37

Messagepar Eydis » 28 Nov 2009 12:21

Moi j'aime bien les enfants trisomiques...
Est-ce que certains d'entre vous travaillent avec des enfants trisomiques (trisomiques particulièrement) ?

Juste pour savoir :)

Merci !
Infirmière
♥ Miss Inf.com 2010 ♥
Avatar de l’utilisateur
Eydis
VIP
VIP
 
Messages: 2402
Enregistré le: 31 Juil 2008 12:22
Localisation: Coincée dans l'ascenceur avec Augusta !

Messagepar dan65 » 31 Mar 2010 22:44

Bonjour, je travaille dans une unité de crise pour ados depuis 7 ans. Nous recevons des ados présentant différentes pathologies (troubles du comportement, entrées dans la psychose, phobies scolaires, anorexies etc.). Depuis environ 1 an nous voyons arriver des ados de plus en plus jeunes (11, 12 ans) et de plus en plus violents, sans aucune limite et pour qui mettre en place un soin est très difficile. Plusieurs collègues se sont fait agresser physiquement et sont en maladie, d'autre part, la pose d'un cadre n'est pas percue de la même façon par tous et crée des clivages dans l'équipe. Bref, pas la joie :roll: ...
Si vous bossez dans une unité équivalente, j'aimerais recueillir votre vécu, si vous avez connu ce type de pb, comment vous avez pu gérer...ou pas. Merci :) .
je soigne tout ce qui bouge ! Et parfois même ceux qui ne bougent pas...
dan65
Accro
Accro
 
Messages: 1139
Enregistré le: 12 Mai 2008 21:58
Localisation: là où tombe la neige

Messagepar lorazepam » 04 Avr 2010 11:33

Bonjour, ton message me parle....je travaille dans un centre similaire : mêmes constats, mêmes ressentis.
Nous sommes en pleines réunions pour remettre à plat "notre" cadre de travail pour être au clair et le faire passer aux ados de manière cohérente en respectant une cohésion d'équipe (parfois pas toujours là).
Suis ok pour partager + nos ressentis par MP.
Bon courage
lorazepam
 
Messages: 14
Enregistré le: 06 Jan 2009 22:12

Messagepar Highlow » 06 Avr 2010 17:17

Bonjour à tous.
Je suis en deuxième année d'école d'infrimière, soit à mi-chemin, et je commence à me poser des questions sur mon futur choix de carrière. Avant l'ifsi j'ai été en fac de psychologie pendant deux ans, j'ai laissé tombé pour X raisons, mais ce domaine continue de me passionner.
J'aimerai donc travailler plus tard en psychiatrie, certainement, dans une structure qui accueillerait des ados ayant des troubles du comportement alimentaire, ça m'intéresse fortement, car l'obésité chez les jeunes par exemple est en train de devenir un vrai fléau... Je ne poste pas ici pour exprimer mes motivations. Ce que je voulais savoir, ce serait plutôt, est-ce que les places sont "chères" dans ce type de centres, quel profil ide est valorisé, quels sont les rôles de l'ide, mis à part de l'éducatif et du suivi, et toutes autre infos complémentaires que vous pourriez m'apporter.
Merci d'avance!
Highlow
Habitué
Habitué
 
Messages: 79
Enregistré le: 05 Sep 2007 14:12

Messagepar mel-127 » 08 Avr 2010 15:40

Bonjour,
Je me permet de te répondre car je travaille en tant qu'ide dans un service de pédopsychiatrie. Nous acceuillons les ados de 12 à 18 ans présentant des troubles psychique et du comportement.
J'y suis depuis que j'ai le diplome c'est à dire trois ans. Le principal c'est d'être motivé , à l'écoute de la population acceuilli mais aussi de soi.
La relation instauré avec eux est primordiale et il faut savoir s'armer de patience, d'empathie, d'une bonne dose d'humour et savoir s'écouter. C'est un métier qui nous forge, qui apporte bcp mais prend aussi bcp. En effet on ne les sauve pas, on leur apprend à vivre avec les problèmes et à trouver comment bien vivre . Pour ma part, il m'a fallut un an voir un an et demi pour trouver ma place, cela m'a renvoyer à ma propre expérience et ce n'est pas toujours facile. En plus il ya parfois bcp d'agressivité et de passage à l'acte . Il faut que tu trouve ce qui t'atire dans cette spécialité et ce qu'elle te renvoi
mel-127
 
Messages: 4
Enregistré le: 29 Sep 2009 09:13

Messagepar Highlow » 13 Avr 2010 16:31

Merci pour ta réponse. Comment s'est passé ton recrutement ? Par candidature spontannée, etc
Highlow
Habitué
Habitué
 
Messages: 79
Enregistré le: 05 Sep 2007 14:12

Messagepar little Bouda » 04 Juil 2010 10:15

Bonjour, depuis 4 ans en unité d'admission d'ados, je comprend ce que vous abordez comme difficultés dan et lorazépan. Un boulot qui me passionne et des ados avec qui le contact et le lien est riche mais aussi le lot de souffrance soignante, le poids de l'institution, le sous effectif, et pour moi une équipe toute nouvelle que je me suis épuisé à former. On est resté à 2, 1 ide(moi) et une éduc pour former tous les nouveau (infirmiers, éducs, ASH, cadre...) donc beaucoup de boulot et un cadre thérapeutique qui a explosé donc beaucoup de violence car pas contenant ni sécurisant ! ça commence à aller mieux mais ça m'a vallu un accident de travail 2 mois et demi d'arrêt, un épuisement...La j'ai pris de la distance et je fais ce que je peux même si je suis pas satisfaite du boulot qu'on fait !
Bref je serais contente de partager tout cela avec vous !
Bon courage.

Bye.
little Bouda
 
Messages: 10
Enregistré le: 04 Juil 2010 09:48

Messagepar dan65 » 05 Juil 2010 22:18

A peu près le même cas dans mon unité, 7 départs programmés (retraite, mutation voulues ou non :roll: ) d'ici à janvier, tentative de remplacer les infirmiers de nuit par des aide-soignants ("presque infirmiers car ayant fait des études supérieures", dixit l'infirmier général :roll: ), arrivée prévue d'éducs sans qu'on sache ni le rôle, ni le nombre etc. Qui du cadre thérapeutique ou de la violence a explosé en premier, la question reste posée... Je reste mobilisé, nous avons fait reculé la direction sur la question des aide-soignants grâce à l'unité de l'équipe sur cette question. Malheureusement, pas de vacances pour les luttes :lol: . Quant aux ados...
je soigne tout ce qui bouge ! Et parfois même ceux qui ne bougent pas...
dan65
Accro
Accro
 
Messages: 1139
Enregistré le: 12 Mai 2008 21:58
Localisation: là où tombe la neige

Messagepar little Bouda » 06 Juil 2010 10:15

Et bien je vois que c'est à peu près la même situation, j'espère pour toi que les soignants qui vont remplacés auront de l'expérience en psy nous on a eu que des nouveaux diplômé et c'était compliqués. J'ai pas laché l'affaire, je continue de former l'équipe et de m'occuper des ados au mieux mais j'ai pris de la distance car j'en faisais trop pour que ça tourne comme avant et je me suis totalement épuisé !
Nous on bosse avec des éducs depuis longtemps, il y en a 3 ! La collaboration se passe très très bien, si ça t'intéresse je peux te faire passer la fiche de poste et notre réflexion sur cette pluridisciplinarité et depuis peu il y a un aide soignant en jour qui vient d'arriver ! ça se passe pas trop mal pour l'instant même si sa place est un peu flou ! Pour l'instant le groupe est calme et moins dans le clivage donc ça nous laisse un peu de temps pour se souder et se former !
Je pars dans 3 mois mais ça aura été 4 ans très riche que je suis pas prête d'oublier !!!

La nuit ils veulent mettre que des aide soignants ? Ils ont le droit ? Nous il y a 1 infirmier et 1 aide soignant !

Bye.
little Bouda
 
Messages: 10
Enregistré le: 04 Juil 2010 09:48

Messagepar dan65 » 06 Juil 2010 21:40

ok pour la fiche de poste qui m'intéresse au plus haut point :) (en mp). Pour les aide-soignants, c'était 1 AS et 1 infirmier, l'autre passant de journée (sachant que la décision était prise le 28 juin et que les roulements devaient être prêts pour le 1er juillet :malefiq: ! On a pu se défendre en prenant le cas d'un service d'admission adulte où la présence de 2 infirmiers a été indispensable récemment pour éviter 1 suicide et prévenir un autre en même temps. Quand on leur parle soin, ces messieurs n'entendent pas, quand on leur parle sécurité et responsabilité (la leur :clin: ), le son de cloche est très différent :roll: ...
je soigne tout ce qui bouge ! Et parfois même ceux qui ne bougent pas...
dan65
Accro
Accro
 
Messages: 1139
Enregistré le: 12 Mai 2008 21:58
Localisation: là où tombe la neige

Messagepar bernabe » 17 Oct 2010 14:12

bonjour,
je fais une étude sur la gestion d'agressivité envers les soignants en pédopsy si vous pouviez me donner quelques renseigements se serait sympathique
je souhaite connaitre comment vous intervenez lorsqu'un enfant devient agressif voir violent avec passage à l'acte je travail auprès d'adulte et je suppose que la prise en charge est différente
merci à vous
bernabe
 
Messages: 3
Enregistré le: 17 Oct 2010 13:58

Messagepar dan65 » 18 Oct 2010 11:23

bonjour, je travaille en unité ados depuis 7 ans, à mon avis la gestion de l'hétéroagressivité se gère de façon relativement équivalente à celle des adultes :
- l'enfant est-il encore accessible à la parole ?
- si non, peut-il accepter une proposition de traitement si besoin ?
- si non, quels moyens met-on en oeuvre pour le contenir sans traumatisme ?
- que fait-on après quand l'ado redevient calme, et notamment comment est bossé transfert/contre transfert avec le soignant en question ?
- comment est perçue la parole du patient et celle du soignant par le médecin, voire, pour le soignant, par la hiérarchie ?
je soigne tout ce qui bouge ! Et parfois même ceux qui ne bougent pas...
dan65
Accro
Accro
 
Messages: 1139
Enregistré le: 12 Mai 2008 21:58
Localisation: là où tombe la neige

Messagepar bernabe » 21 Oct 2010 14:01

merci pour ta réponse peux tu juste me donner des info sur les moyens de contention: chambre d'isolement ,contention au lit comment les gérer vous ...
bernabe
 
Messages: 3
Enregistré le: 17 Oct 2010 13:58


Retourner vers « Psychiatrie »



Publicité