Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 13 Juil 2020 06:53

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar MelLay » 27 Juin 2017 17:57

Bonjour tout le monde,

Voilà j'intègrerai une prépa à la rentrée prochaine, car je veux devenir infirmière. Le hic c'est que j'ai peur d'être bloquée par le fait de craindre certaines choses ( comme exemple escarre stade IV) j'ai peur de ne pas y arriver et de me tromper de voie . Pourtant au fond de moi je sais que j'ai envie de faire ce métier , de prendre soin des patients , faire des piqûres recoudre des plaies etc . Je voulais souvoir si vous aussi en rentrant en ifsi vous étiez dans un état de crainte, puis qu'avec l'habitude vous ne craigniez plus etc . Merci d'avance pour vos messages.

Une future ESI qui a besoin d'être rassurée ...
MelLay
 
Messages: 10
Enregistré le: 27 Juin 2017 17:46

Messagepar Patt » 27 Juin 2017 20:49

Bonjour,

Pour ce qui est des escarres et plaies cracras en tout genre tu verras une fois le "nez" dedans. Ceci dit ce n'est pas si fréquent que ça (heureusement) ;). Sache que voir et faire est totalement différent et au final on supporte souvent mieux les choses qu'on le l'aurait cru.
Pourtant au fond de moi je sais que j'ai envie de faire ce métier , de prendre soin des patients , faire des piqûres recoudre des plaies etc .


Faire des piqures c'est loin d'être ce qui caractérise ce métier et c'est pas très intéressant en soi. Je pense et espère que ta prépa te permettra d'avoir une vision plus réaliste de ce que fait l'IDE. Pour ce qui est de recoudre les gens... c'est raté ! Les IDE ne le font pas ! (hors spécialité de bloc).

En rentrant à l'ifsi et pendant une bonne partie de ma première année de formation je craignais les toilettes. Je détestais ça ! Un vrai stress. Il faut dire que je n'avais jamais été confronté à ce type d'exercice et qu'on m'a laissé seule à faire des toilettes dès mon premier jour de stage... ça m'a créé un bon gros blocage. Maintenant j'aime mieux QUAND je décide de mon organisation et que je peux faire une toilette en étant sereine :).

J'avais aussi un peu peur de faire des toilettes mortuaires, d'être en contact avec un "corps mort" mais au final ça se passe bien. J'ai vécu un dernier stage avec beaucoup de décès et je me suis bien rendue compte que la fin de vie (bien accompagnée) ne me dérange pas, au contraire c'est parfois un moment très riche.
ESI 2014-2017
IDE juillet 2017
Avatar de l’utilisateur
Patt
Accro
Accro
 
Messages: 1780
Enregistré le: 26 Déc 2013 23:09

Messagepar NursePralinée » 27 Juin 2017 20:52

Salut
Faudrait voir se qui te motive réellement à faire ce métier et pas un autre. Parce que tu dis que dis vouloir prendre soins des patients, mais tout les professionnels de santé prennent soins des patients. Ce n'est pas le propre de l'infirmière.
Après je peux comprendre qu'on aime pas forcément la vue de certaines plaies, mais ça ne doit pas te gêner au point de ne pas pouvoir faire tes soins.
Et les infirmières ne suturent pas de plaies.
On a forcément une appréhension, parce que tu te lances dans l'inconnue, tu sais pas si tu va gérer. Mais ces questionnements disparaissent en général à la fin du premier semestre
╰⊰ I N F I R M I È R E 2 0 1 7 ⊱╮
Avatar de l’utilisateur
NursePralinée
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 153
Enregistré le: 27 Sep 2013 18:15

Messagepar lafolldingue » 27 Juin 2017 22:41

avoir peur me smeble plutôt sain... au mois tu te remets en question. SI tu fais une prépa, tu auras l'occasion de voir si tu te sens prête. ça peut être une solution. J'avais également cette crainte, et finalement dès mon premier stage j'ai été servie niveau soins qui peuvent faire peur :lol: et ça l'a fait...
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3679
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar eprex » 28 Juin 2017 09:08

Une méthode perso (qui marche pour moi :D ):
face à une plaie qui me rebute, je me rappelle que mon travail participe à la guérison de l'individu à qui cette plaie appartient.

Ben c'est juste un truc quoi !
Édition du post en cours...
Avatar de l’utilisateur
eprex
Forcené
Forcené
 
Messages: 296
Enregistré le: 17 Mar 2017 11:12

Messagepar Shubye » 28 Juin 2017 10:06

Hello,

Je trouve ton questionnement très honnête et sain. Je ne suis pas (encore :clin: ) infirmière mais si j'ai effectué une prépa à 39 ans, c'était surtout pour conventionner un max de stages et pouvoir m'immerger après avoir beaucoup échangé avec les professionnels de santé dans ma démarche de reconversion.

J'ai pu ainsi conforter mon choix ainsi qu'au travers des infirmières, aide-soignantes et médecins dont le feedback sans langue de bois a été très encourageant.

Je ne peux que partager cette expérience de mon point de vue mais j'ai pu être confrontée à la mort, aux escarres... à divers situations imprévues et sensibles qui auraient pu m'entraver peut être...

Et bien , loin de rester insensible à ces expériences, le fait d'être dans l'action, une certaine distance professionnelle s'est imposée et a pris le dessus sur l'affect en conservant l'empathie nécessaire à ce métier.

Teste-toi et tu sauras. :D

Je te souhaite de persévérer et affiner ton choix :!:
Caroline, a late bloomer...
2017-2020: IFSI CHGR Rennes


"Vise toujours la lune, car si tu échoues, au moins, tu atterriras dans les étoiles."
Oscar Wilde.
Avatar de l’utilisateur
Shubye
Habitué
Habitué
 
Messages: 68
Enregistré le: 09 Juin 2017 17:38

Messagepar MelLay » 28 Juin 2017 10:43

Patt a écrit :Bonjour,

Pour ce qui est des escarres et plaies cracras en tout genre tu verras une fois le "nez" dedans. Ceci dit ce n'est pas si fréquent que ça (heureusement) ;). Sache que voir et faire est totalement différent et au final on supporte souvent mieux les choses qu'on le l'aurait cru.
Pourtant au fond de moi je sais que j'ai envie de faire ce métier , de prendre soin des patients , faire des piqûres recoudre des plaies etc .


Faire des piqures c'est loin d'être ce qui caractérise ce métier et c'est pas très intéressant en soi. Je pense et espère que ta prépa te permettra d'avoir une vision plus réaliste de ce que fait l'IDE. Pour ce qui est de recoudre les gens... c'est raté ! Les IDE ne le font pas ! (hors spécialité de bloc).

En rentrant à l'ifsi et pendant une bonne partie de ma première année de formation je craignais les toilettes. Je détestais ça ! Un vrai stress. Il faut dire que je n'avais jamais été confronté à ce type d'exercice et qu'on m'a laissé seule à faire des toilettes dès mon premier jour de stage... ça m'a créé un bon gros blocage. Maintenant j'aime mieux QUAND je décide de mon organisation et que je peux faire une toilette en étant sereine :).

J'avais aussi un peu peur de faire des toilettes mortuaires, d'être en contact avec un "corps mort" mais au final ça se passe bien. J'ai vécu un dernier stage avec beaucoup de décès et je me suis bien rendue compte que la fin de vie (bien accompagnée) ne me dérange pas, au contraire c'est parfois un moment très riche.


Merci pour ta réponse. J'ai commencé un travail d'été en tant qu'agent de soin en epahd et on m'a laisser faire une toilette toute seule alors que je n'avais pas la moindre expérience, une énorme vague de stress qui maintenant m'a presque traumatisé quand j'entend le mot toilette ...
je pense avoir un gros manque de confiance en moi. Après tout je verrais bien en stage. Il faut que j'arrête de me ronger l'esprit , je n'y suis pas encore ^^ . J'ai pu faire un stage avec une infirmière libérale qui s'arrêtait à des "drexto", bas, prise de sang, tensions, et pansements . Puis à l'epadh où je travaille, les infirmières ne font pas trop de technique non plus ...
MelLay
 
Messages: 10
Enregistré le: 27 Juin 2017 17:46

Messagepar MelLay » 28 Juin 2017 10:46

Je pense mal m'exprimer en ce qui concerne mon point de vue sur ce métier... pouvez-vous me dire, vous, ce que représente le métier d'infirmière, son rôle etc. que je puisse être dans le droit chemin avant de payer une prépa . Merci d'avance :)
MelLay
 
Messages: 10
Enregistré le: 27 Juin 2017 17:46

Messagepar Rehmi » 28 Juin 2017 12:15

La question est : "Une prépa est-elle réellement indispensable ?"

Je ne pense pas.
Qu'est-ce qui te pousses à vouloir faire une prépa ?
Infirmier D.E 2017
Avatar de l’utilisateur
Rehmi
Forcené
Forcené
 
Messages: 279
Enregistré le: 09 Aoû 2015 02:17

Messagepar Malowww » 28 Juin 2017 13:12

Rehmi a écrit :La question est : "Une prépa est-elle réellement indispensable ?"



Tout à fait d'accord avec toi. Pour moi ce n'est que de l'argent perdu et foutu en l'air...

Il existe des prépa express pour les personnes qui veulent se préparer au concours, et je trouve cela bien suffisant.

Honnêtement, je trouve le questionnement intéressant mais je pense que tant qu'elle n'aura pas essayé .... ou fait tout du moins un stage d'observation de quelques jours, elle ne pourra pas réellement savoir si ce métier est celui qui lui convient... et encore !!! Il y a des gens qui ont tout arrêté en 3ème année chez moi, cela prouve que des surprises sont toujours possibles :)
IBO Bloc Maternité / PMA / Gynéco
Avatar de l’utilisateur
Malowww
Adepte
Adepte
 
Messages: 149
Enregistré le: 29 Mar 2014 20:39

Messagepar wyllette » 28 Juin 2017 17:12

MelLay a écrit :Bonjour tout le monde,

je sais que j'ai envie de faire ce métier , de prendre soin des patients , faire des piqûres recoudre des plaies etc .

Une future ESI qui a besoin d'être rassurée ...


Ben, déjà l ide ne recouds pas les plaies :clin:
Avatar de l’utilisateur
wyllette
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 11439
Enregistré le: 10 Juin 2007 13:57
WLM: willette59
Localisation: grand nord

Messagepar MelLay » 28 Juin 2017 19:12

Rehmi a écrit :La question est : "Une prépa est-elle réellement indispensable ?"

Je ne pense pas.
Qu'est-ce qui te pousses à vouloir faire une prépa ?




Bonsoir, merci d'abord pour la réponse. Faire une prépa est avant tout pour moi le moyen d'aborder le métier sans être en Ifsi ... puis c'est maximisateur de chance je pense
MelLay
 
Messages: 10
Enregistré le: 27 Juin 2017 17:46

Messagepar MelLay » 28 Juin 2017 19:50

Malowww a écrit :
Rehmi a écrit :La question est : "Une prépa est-elle réellement indispensable ?"



Tout à fait d'accord avec toi. Pour moi ce n'est que de l'argent perdu et foutu en l'air...

Il existe des prépa express pour les personnes qui veulent se préparer au concours, et je trouve cela bien suffisant.

Honnêtement, je trouve le questionnement intéressant mais je pense que tant qu'elle n'aura pas essayé .... ou fait tout du moins un stage d'observation de quelques jours, elle ne pourra pas réellement savoir si ce métier est celui qui lui convient... et encore !!! Il y a des gens qui ont tout arrêté en 3ème année chez moi, cela prouve que des surprises sont toujours possibles :)


J'ai pu m'inscrire dans une prépa pas très chère :) 350€ l'année.


J'ai les étoiles plein les yeux rien qu'en regardant les infirmières distribuer les médicaments alors bon ^^
MelLay
 
Messages: 10
Enregistré le: 27 Juin 2017 17:46

Messagepar MelLay » 28 Juin 2017 19:56

Malowww a écrit :
Rehmi a écrit :La question est : "Une prépa est-elle réellement indispensable ?"



Tout à fait d'accord avec toi. Pour moi ce n'est que de l'argent perdu et foutu en l'air...

Il existe des prépa express pour les personnes qui veulent se préparer au concours, et je trouve cela bien suffisant.

Honnêtement, je trouve le questionnement intéressant mais je pense que tant qu'elle n'aura pas essayé .... ou fait tout du moins un stage d'observation de quelques jours, elle ne pourra pas réellement savoir si ce métier est celui qui lui convient... et encore !!! Il y a des gens qui ont tout arrêté en 3ème année chez moi, cela prouve que des surprises sont toujours possibles :)



En stage, j'ai pu observer une infirmière faire un méchage de 6-8cm dans un orifice creusé par un absé cancereux (qui a été opéré) , je vous avoue que l'odeur n'est pas terrible (j'ai du porté un masque) . La première fois j'ai du quitter la pièce car le fait même de regarder je me sentais partir. La seconde fois c'était mieux puis petit à petit je me suis approché ( toujours avec un masque) . Mais j'avoue que je n'ai pas eu le courage (ni le temps dailleurs) de me pencher au dessus de l'orifice pour observer ce qui avait dedans ( pue d'après l'infirmière) ... quelqu'un me comprend-t-il ou bien c'est officiel je suis une poule mouillée?
MelLay
 
Messages: 10
Enregistré le: 27 Juin 2017 17:46

Messagepar Patt » 28 Juin 2017 20:21

Non, tu n'es pas une poule mouillée ça arrive aussi aux IDE expérimentées quand elles sont spectatrices ! Quand tu es dans ton soin tu oublies un peu le fait que c'est impressionnant, l'odeur, l'aspect... du moins tu les observes avec du recul pour les analyser. Quand tu es spectateur c'est bien plus compliqué. Tu vois à quel point a suinte, tu respire l'odeur nauséabonde, tu admires les berges qui font floc-floc, tu entends des bruits qui te font grincer les dents (le pire pour moi ça reste le scalpel qui ripe sur de l'os, horrible)...

Tu n'es pas tombée dans les pommes, tu étais gênée. La plaie que tu as vu était quand même très particulière.

Je pense qu'on a aussi tous nos sensibilités. Certaines plaies sont "horribles" pour des IDE mais n'en dérangent absolument pas d'autres.
ESI 2014-2017
IDE juillet 2017
Avatar de l’utilisateur
Patt
Accro
Accro
 
Messages: 1780
Enregistré le: 26 Déc 2013 23:09


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité

-