GRANDS DOSSIERS

Echanges paramédicaux ville/hopital - Conseils diététiques au patient diabétique

    Précédent Suivant

Atelier 3 -
Quels conseils diététiques à donner à un patient diabétique sous insuline ?

Cet atelier a permis aux infirmières libérales d’aborder un des aspects les plus compliqués à gérer dans la prise en charge du diabète puisqu’il s’agit de l’approche alimentaire, diététique, que tout patient diabétique sous insuline doit intégrer dans un premier temps et, dans le meilleur des cas respecter sous peine de variations glycémiques et de désagréments associés…

Echanges paramédicaux ville/hopital - Conseils diététiques au patient diabétiqueLà encore, les participantes ont souligné que dans “la vraie vie”, à domicile, c’est beaucoup plus compliqué qu’à l’hôpital pour le patient (le plus souvent âgé pour l’ensemble des patientèles évoquées) d’observer certaines règles… Ses repas, c’est lui qui se les prépare, avec plus ou moins d’autonomie… d’envie et d’appétit. Pas de diététicienne pour donner des règles de bonnes conduites et constituer des plateaux “équilibrés”. Et quand la personne bénéficie d’un repas par “portage” (service de la commune) est-il réellement appétissant ? …

Les IDEL ont rappelé que plus les patients sont agés, plus il est compliqué de changer leurs habitudes alimentaires, d’autant qu’à partir d’un certain âge cela s’avère quasiment “mission impossible” et que trois notions sont importantes à observer : l’état clinique du patient, son plaisir à manger et la prévention d’une éventuelle dénutrition…
Les préoccupations des IDEL lors de cet atelier ont donc concerné les problématiques suivantes : quelle alimentation de la personne âgée ? Quelles préconisations acceptables ? Quels facteurs de vie prendre en compte ? Quelles priorités et pour quels résultats ?
L’atelier s’est donc concentré sur la réflexion clinique autour de cas concrets illustrés de photographies de réfrigérateurs de patient (qu’est-ce qu’on y trouve et comment en faire l’analyse) et de carnets de surveillance glycémique faisant apparaître divers éléments : glycémies à différents moments de la journée, doses d’insuline associées, resucrage après hypoglycémie… Les participants ont été invités à répondre à des questions “concrètes” afin d’évaluer leurs connaissances et surtout leur savoir-faire devant des situations plus ou moins complexes. En voici quelques exemples :

mon patient est en hypoglycémie, je lui donne trois sucres ? mon patient est en hyperglycémie, je lui conseille de baisser sa ration de glucides ? la collation de 16 h est nécessaire à la couverture des besoins énergétiques ? le poids est un indicateur de malnutrition ? un complément nutritionnel peut remplacer un repas ? l’équilibre alimentaire du patient diabétique repose sur la règle suivante : entrée/plat/dessert ? Au regard de ces échanges nourris et commentés de situations très...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Commentaires (0)