GRANDS DOSSIERS

ASG : intérêt d'un dispositif intuitif et performant

par .

Cet article fait partie du dossier :

Diabète

    Précédent Suivant

La pratique de l’autosurveillance glycémique (ASG) chez les personnes diabétiques - qu'elles soient de type 1 ou 2 - n’a de sens que si elle est intégrée à un programme d’éducation thérapeutique (ET) visant à l’acquisition de compétences telles que le recueil des résultats, leur interprétation ainsi que la prise de décisions thérapeutiques correctives adaptées. L'utilisation d'un lecteur de glycémie simple et intuitif tel que Contour® next de Bayer permet une adhésion du patient à cette pratique indispensable au suivi de sa maladie et qu'il doit répéter plusieurs fois par jour. En effet, l’autosurveillance « passive », ne débouchant pas sur des conséquences thérapeutiques, n’est pas recommandée.

L'ASG pour quoi faire ?

Bayer testeur de glycémie

Un lecteur innovant  qui permet sans aucune étape intermédiaire, entre le dépôt de la goutte de sang et l’affichage du résultat, de qualifier sa glycémie2

Les intérêts d'un contrôle glycémique sont aujourd’hui largement argumentés. Rappelons qu'à court terme, la diminution de l'hyperglycémie vise la prévention des complications aiguës (infections, coma hyperosmolaire). À plus long terme, les objectifs sont la prévention des complications chroniques microvasculaires (rétinopathie, néphropathie et neuropathie) et macrovasculaires (infarctus du myocarde, accidents vasculaires cérébraux et artériopathie oblitérante des membres inférieurs), ainsi que la diminution de la mortalité.

Pour mémoire, un système d’autosurveillance glycémique est constitué d’un lecteur de glycémie et des réactifs associés (électrodes, bandelettes). Chez l’adulte, un lecteur de glycémie est pris en charge tous les 4 ans. Chez l’enfant (moins de 18 ans), deux lecteurs sont pris en charge tous les 4 ans. Il est en effet souhaitable que les dispositifs soient disponibles en double, à domicile et à l’école, pour éviter tout manque dans la surveillance glycémique1.

Le patient, ou son entourage, peut ainsi évaluer son équilibre glycémique et prendre, si besoin, des mesures en vue de son amélioration. Ainsi, le contrôle glycémique doit être individualisé selon le profil du patient et le choix de l’objectif glycémique déterminé avec lui dans le cadre de son éducation thérapeutique. Il s’agit en effet de l’encourager à atteindre et maintenir son objectif individualisé. A titre indicatif, et par exemple, pour les personnes avec un diabète de type 1, une glycémie de 70 à 120 mg/dL avant les repas et une glycémie inférieure à 160 mg/dL 2h après les repas sont les objectifs définis par la HAS. L’ASG pluriquotidienne est indispensable et doit être systématique chez le diabétique de type 1 (au moins 4 mesures par jour) et chez le diabétique de type 2 insulino-traité, de même que dans le cadre de la surveillance du diabète gestationnel (au moins 4 mesures par jour)1.

Rappelons que le dosage trimestriel de l'hémoglobine glyquée (HbA1c) dans le plasma veineux, et ce quatre fois par an, reste la méthode de référence pour évaluer l'équilibre glycémique des 3 derniers mois. Dans le diabète de type 1, l’objectif est de maintenir une HbA1c à moins de 7 ou 7,5 %, en prenant garde au risque d'hypoglycémie. Dans le diabète de type 2, l’objectif optimal varie, selon le contexte clinique (âge du patient, ancienneté du diabète, comorbidités...), de moins de 6,5 % en monothérapie orale à moins de 7 % en trithérapie orale ou sous insuline1.

Testeur de glycémie

Contour® next : pour une glycémie « systématiquement qualifiée2 »

Il est important de rappeler qu'un résultat glycémique ne peut être correctement interprété et analysé que s'il est corrélé à son contexte. Ainsi, il est nécessaire de situer systématiquement chaque glycémie recueillie par rapport aux repas et à l’état général du patient au moment du test. En effet, une glycémie de 93 mg/dL n’a pas la même signification si le patient est à jeun, avant le repas ou après le repas. Pour aider les patients à réaliser cet objectif, Bayer Health Care - Division Diabetes Care met à leur disposition son nouveau système d’autosurveillance glycémique Contour® next.

Ce lecteur innovant, particulièrement adapté à la personne diabétique recevant une ou deux injections d’insuline chaque jour, lui permet en effet, sans aucune étape intermédiaire, entre le dépôt de la goutte de sang et l’affichage du résultat, de qualifier2 sa glycémie afin de situer son résultat par rapport au moment du repas : à jeun, avant repas et après repas. De la même façon, Contour® next propose également au patient d’annoter ses résultats qualifiés en ajoutant une note contextuelle permettant de relier le résultat glycémique à son état physique : « stress, maladie, activité, malaise ».

La fonction « tendance » de Contour® next permet quant à elle d’afficher les moyennes et les résultats comparés aux objectifs glycémiques fixés par l’équipe soignante et ce sur les 7, 14, 30 et 90 derniers jours. Contour® next permet ainsi de visualiser très facilement sur l’écran du lecteur la fréquence des résultats par rapport à l’objectif personnel. De plus, et lors des mesures, à l’affichage du résultat glycémique, le lecteur indique si le test se situe au-dessus de l’intervalle-cible, dans l’intervalle-cible ou au-dessous de l’intervalle cible. Doté des dernières innovations Bayer, Contour® next offre des résultats précis même sur des intervalles restreints. En effet, 99,7% (n=598/600) des résultats d'exactitude se situent dans les intervalles de +/- 10 mg/dL et +/- 10% de la valeur de référence YSI pour des échantillons avec une concentration en glucose respectivement <75 mg/dL et ou ≥ 75 mg/dL.3, 4

Que ce soit au moment de la réalisation de sa glycémie ou bien lorsqu’il consulte ses données, grâce à Contour® next, le patient est guidé de façon intuitive et performante.  Deux qualificatifs requis et  indispensables à une bonne pratique de l'ASG.

Notes

  1. Indications, modalités et objectifs de l’ASG chez un patient diabétique - Haute Autorité de Santé, HAS, 2007.
  2. Résultat situé par rapport au moment du repas, fonction Autolog activée par défaut.
  3. Norme ISO 15197:2003 - Systèmes d'essais de diagnostic in vitro - Exigences relatives aux systèmes d'autosurveillance de la glycémie destinés à la prise en charge du diabète sucré. Cette norme a été révisée par ISO 15197:2013
  4. Résultats d’exactitude. Manuel d’utilisation Contour® next
Mentions Légales

Contour® next : Dispositif d'Auto Surveillance Glycémique (ASG) destiné aux patients diabétiques.

Utilisation : Les lecteurs de glycémie  Contour® next  s'utilise avec les bandelettes réactives Contour® next. Avant toute utilisation, lire attentivement les instructions figurant dans le manuel d'utilisation du lecteur de glycémie et la notice des bandelettes réactives.

L'ASG ne doit pas être une mesure automatiquement généralisée à l'ensemble des diabétiques ; ni une mesure passive, n'entraînant pas de conséquence thérapeutique immédiate.

Fabricant : Bayer Consumer Care AG (Bâle - Suisse).

Distributeur : Bayer HealthCare Diabetes Care (Puteaux - France)

Classification : DMDIV Liste B.

Organisme notifié : Lloyd's Register Quality Assurance Ltd (LRQA)  - Identification CE n°0088.

Remboursement : Dans les limites suivantes au titre de la LPP : lecteur (adulte : 1/4 ans  - enfant : 2/4 ans) ; auto-piqueur (adulte 1/an  - enfants 2/an) ; bandelettes réactives (200/an pour DT2 non insulinodépendant).

Bernadette FABREGASRédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com

Creative Commons License

Article réalisé en partenariat avec le Laboratoire Bayer Santé – Division Diabetes Care

Retour au sommaire du dossier Diabète

Commentaires (0)