GRANDS DOSSIERS

Le coût exorbitant des hypoglycémies sévères...

Cet article fait partie du dossier :

Diabète

    Précédent Suivant

Plus de 20.000 épisodes d'hypoglycémie sévère chez des diabétiques sont pris en charge par le Samu annuellement en France, pour un coût estimé à près de 50 millions d'euros dans une étude dont les résultats ont été présentés au congrès de la Société francophone du diabète (SFD) à Bordeaux en mars dernier.

diabète médicaments traitement

Lors d'hypoglycémie sévère, l'appel du 15 a été suivi d'une intervention du Samu ou des pompiers dans 60% des cas.

L'étude HYPO15, présentée par Nicolas Chevalier de l'hôpital de l'Archet au CHU de Nice, a été réalisée dans neuf centres dans différentes régions de France, recensant tous les cas où les centres 15 ont été appelés pour des hypoglycémies sévères. Une extrapolation à la France entière sur une base annuelle a ensuite été réalisée. Les chercheurs ont travaillé sur 811 appels. L'extrapolation a permis d'estimer qu'il y aurait près de 20 500 épisodes d'hypoglycémie sévère par an. La population était âgée en moyenne de 61 ans, les trois quarts des personnes étaient diabétiques depuis plus de 10 ans, près des deux tiers avaient déjà eu des hypoglycémies dans l'année précédente.

Ces patients étaient traités par insuline dans 82,3% des cas, antidiabétiques oraux dans 7,6% (principalement des classes à risque d'hypoglycémie: des sulfamides pour 52% d'entre eux et des glinides pour 40%) et 10,1% prenaient à la fois de l'insuline et des antidiabétiques oraux. Ces hypoglycémies sévères étaient dues à une baisse de la glycémie jusqu'à 0,37 g/l. Dans un tiers des cas les patients ont eu un resucrage. L'appel du 15 a été suivi d'une intervention du Samu ou des pompiers dans 60% des cas.

Concernant le devenir des patients, ils ont été laissés sur place dans 55% des cas. Les autres ont été transférés, dont 15% qui ont été hospitalisés. Dans le groupe de patients sous antidiabétiques oraux, il le taux d'hospitalisation montait à 45%. Aucun patient n'est décédé.

Nicolas Chevalier a fait une estimation du coût de prise en charge de ces hypoglycémies sévères. Il a pris en compte le temps de travail du centre 15, les déplacements du Samu, les passages aux urgences et les hospitalisations. Au total, un coût de 47 835 000 euros a été calculé, soit 2 341 euros par patient en moyenne. Il faudrait désormais se pencher sur la part des hypoglycémies qui seraient évitables, a souligné le chercheur.

Retour au sommaire du dossier Diabète

Publicité

Commentaires (0)