GRANDS DOSSIERS

Débat - Quelles améliorations dans la prise en charge du diabète et des personnes diabétiques

Cet article fait partie du dossier :

Diabète

    Précédent Suivant

A ne pas rater ce soir : l'émission "Les Jeudis des Professions de Santé", s'intéressera à un sujet qui interpelle tous les acteurs de santé, parce qu’on en fait le modèle de l’éducation thérapeutique : la prise en charge du diabétique en dehors de l’hôpital. Médecin, patient, infirmier... en débattront. Nous serons particulièrement attentifs au point de vue infirmier défendu par Brigitte Lecointre, infirmière libérale à Nice, infirmière d'éducation à la Maison du Diabète. Le replay est disponible !

diabète sucre

Les Jeudis des Professions de Santé du mois d'avril 2019, s'intéressent à la maladie diabétique et à la prise en soin des personnes qui en sont atteintes, et notamment par un diabète de type 2.

La soirée en direct sur Fréquence Médicale, animée par Jean-François Lemoine (médecin Journaliste), s’intéressera à la thématique suivante : "Quelles améliorations dans la prise en charge du diabète ?" et notamment de la personne diabétique en dehors de l’hôpital. La question est de savoir si l'on peut considérer ces prises en charge comme un modèle, voire un succès ? Le sujet ne semble pas aussi évident que cela. En effet, les médecins ne répondent pas toujours présents aux efforts évidents de l’Assurance maladie qui se plaint de la désertion de certains de ses programmes et les infirmier(e)s de la spécialité sont également critiques. Jean-François Lemoine interrogera donc ses invités et s'intéressera particulièrement au diabète de type 2, a priori moins bien suivi que le diabète insulino-dépendant, et qui connaît quelques zones d’ombre… Passage à l’insuline, problème posé par l’épineux pied des diabétiques, l'équilibre glycémique, l"observance médicamenteuse...  Et puis il y a les diabétiques, ou plutôt les personnes atteintes de diabète. De leur côté, elles ont beaucoup de choses à dire et à revendiquer, notamment en matière de qualité de vie et d'autonomie...  Le président de la Fédération française des diabétiques sera là pour en parler...

Le programme s’organisera en deux parties :

  • à 19h30, le Dr Jean-François Lemoine s'entretiendra avec le Professeur Fabrice Bonnet, Professeur de diabétologie, ancien chef de service, exerçant désormais en libéral à Paris. En effet, avant de débattre avec les professions de santé sur l’harmonie supposée de l’éducation thérapeutique en matière de prise en charge du diabète et des personnes diabétiques, l'entretien portera notamment sur les nouveautés, parce que c’est une spécialité qui bouge beaucoup.
  • à 20H20, suite des débats en confrontant les points de vue et pour en débattre :
    - Professeur Fabrice Bonnet, Professeur de diabétologie, ancien chef de service, exerçant désormais en libéral à Paris.
    - Gérard Raymond, président de la Fédération française des diabétiques (AFD)
    - Brigitte Lecointre, infirmière libérale à Nice, infirmière d'éducation à la Maison du Diabète.

Rappelons qu’Infirmiers.com, partenaire éditorial « infirmier » des Jeudis des Professions de Santé avait participé, en janvier dernier, à la première soirée sur la thématique : "Les professions de santé dans 10 ou 20 ans". Bernadette Fabregas, sa rédactrice en chef y avait défendu son point de vue. En février, c'est Nathalie Depoire, présidente de la Coordination nationale Infirmière qui participait au plateau sur la télémédecine et à la place que chacun des professionnels de santé doit tenir en la matière. En mars, une infirmière avait fait connaître son point de vue, défendant son rôle et ses compétences et ce, en interprofessionnalité, lors de l'émission consacrée à la prise en charge des patients psychiatriques sévères en dehors de l'hôpital. Nous ne doutons pas que Brigitte Lecointre, infirmière reconnue pour ses compétences et son engagement professionnel - elle est par ailleurs présidente de l'Anfiide depusi 2009, apporte un bel éclairage sur la place et le rôle des infirmier(e)s dans l'accompagnement et la prise en charge des personnes diabétiques, notamment grâce aux programmes d'éducation thérapeutiques qu'ils mettent en oeuvre afin d'accroître l'autonomie des personnes soignées et améliorer l'observance des traitements.

Accéder au replay du premier entretien
Accéder au replay des Jeudis des professions de santé 

Rédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com @FabregasBern

Retour au sommaire du dossier Diabète

Publicité

Commentaires (0)