GRANDS DOSSIERS

Un lecteur glycémique adapté à l'apprentissage de l'ASG

Cet article fait partie du dossier :

Diabète

    Précédent Suivant

De par ses fonctionnalités, le système d’autosurveillance glycémique Contour® XT permet au patient diabétique d'apprendre simplement l'autosurveillance glycémique (ASG) et de suivre au plus près ses résultats glycémiques. Ainsi, l'équipe soignante peut mieux l'accompagner dans le suivi de son diabète ; des arguments qui comptent !

Publi-information du Laboratoire Bayer Santé - Division Diabetes Care

La rapidité et la simplicité au programme

contrôle lecture de la glycémie

Le maintien de l’équilibre glycémique est le principal objectif de la prise en charge du diabète

Le lecteur de glycémie Contour® XT est simple d’utilisation et ceci pour répondre au mieux aux besoins des patients s'initiant à l'ASG. Doté de la technologie No Coding®, le lecteur de glycémie Contour® XT permet de réaliser une glycémie simplement et rapidement dès l’insertion de la bandelette réactive Contour® Next.  En effet, Contour® XT affiche la glycémie directement en 5 secondes, sans aucune étape intermédiaire. La lecture du résultat glycémique est facilitée par l'affichage de grands chiffres sur un écran large LCD. Pour les patients qui doivent réaliser une glycémie postprandiale, Contour XT est doté d'une fonction «rappel de la glycémie postprandiale » programmable et personnalisable (1h à 2h30) lorsque le Mode Avancé (L2) est activé sur le lecteur de glycémie.

²

Le lecteur de glycémie Contour® XT et ses bandelettes réactives Contour® next

Exactitude et précision

Le lecteur de glycémie Contour® XT, comme l'ensemble des lecteurs de la gamme Contour® Next offre des résultats glycémiques précis. En effet, l'étude relative à l'évaluation de l'exactitude du lecteur de glycémie Contour XT1, pour des concentrations en glucose respectivement < 75 mg/dL et  ≥ 75 mg/dL, a montré que 100 % (n=600/600) des résultats sont inclus dans un intervalle de ± 15 mg/dL et de ± 20 % par rapport à la méthode de référence YSI2 et 99,7 % (n=598/600) des résultats sont, quant à eux, inclus dans des intervalles plus restreints de ± 10 mg/dL et de ± 10 % par rapport à la méthode de mesurage YSI3. Cette précision du lecteur Contour® XT a également été évaluée en soumettant ces résultats glycémiques à la grille d’erreur de Parkes3 : 100% des résultats, soit 600/600, sont en zone A4.

grille d'erreur de parkes lecture glycémieRappelons que la grille d’erreur de Parkes permet de catégoriser les résultats obtenus avec des lecteurs de glycémie en fonction du degré de risque clinique auquel expose l’inexactitude d’une mesure. L'axe horizontal représente les valeurs glycémiques de référence issues de la méthode de laboratoire,  l'axe vertical représente les valeurs glycémiques obtenues par les patients. La grille est divisée en 5 zones catégorisant  le degré de risque clinique d’une mesure inexacte :

  • Zone A : aucun effet sur ​​l'action clinique ;
  • Zone B : action clinique modifiée avec peu ou pas d’effet sur le résultat clinique ;
  • Zone C : action clinique modifiée susceptible d’avoir un effet sur le résultat clinique ;
  • Zone D : action clinique modifiée peut entraîner un risque médical significatif ;
  • Zone E : action clinique modifiée peut avoir des conséquences dangereuses.

Contour® XT : pour apprendre simplement l'autosurveillance glycémique

L'équilibre glycémique : facteur primordial d'une bonne prise en charge du diabète

Ce sont les dernières statistiques de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) publiées à l'occasion de la Journée mondiale du diabète, le 14 novembre 2013, qui le rappelent : plus de 347 millions de personnes sont diabétiques dans le monde (90% de diabète de type 2) et le diabète pourrait devenir la 7e principale cause de décès d’ici 2030.  Une récente étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) le 12 novembre 2013 montre que près d'un tiers des diabétiques adultes en France ont au moins une hospitalisation durant l'année. Or, on le sait, le maintien de l’équilibre glycémique est le principal objectif de la prise en charge du diabète et la prescription d’une autosurveillance glycémique est recommandée par la Haute Autorité de Santé (HAS). Il est en effet indispensable pour les patients atteints de diabète d’obtenir des résultats glycémiques précis afin de prendre les mesures adéquates le cas échéant et d'éviter des complications à courts, moyens et longs termes. C’est à ce titre que l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO – International Organization for Standardisation) a défini des exigences relatives aux systèmes d’autosurveillance de la glycémie (norme ISO 15197:2003)**. Cette norme définit les conditions d’utilisation des lecteurs de glycémie et établit des critères d’exigence pour leur précision (section 7). Ainsi, selon les critères de la norme ISO 15197:2003 un lecteur de glycémie sera homologué  si au moins  95 % des résultats correspondent aux résultats obtenus avec la méthode de référence de laboratoire à  ± 15 mg/dL près aux concentratins en glucose à < 75 mg/dL et à ± 20 % aux concentrations en glucose ≥ 75 mg/dL.

Notes

  • * Bon usage des dispositifs médicaux. Indications et prescription d’une autosurveillance glycémique chez un patient diabétique. HAS. Octobre 2007.
  • ** Norme internationale ISO 15197 : Systèmes d’essais de diagnostic in vitro - Exigences relatives aux systèmes d’autosurveillance de la glycémie destinés à la prise en charge du diabète sucré. Mai 2003.

Références/Webographie

  1. Résultats d'exactitude. Manuels d'utilisation du système d'autosurveillance glycémique® Contour XT. Essais in vitro.
  2. YSI 2300 STAT Plus™ Glucose & Lactate Analyzer : Proven technology for fast, accurate glucose & lactate results in whole blood or.
  3. Parkes JL et al. A new consensus error grid to evaluate the clinical significance of inaccuracy in the measurement of blood glucose. Diabetes Care 2000:23:1143-8.
  4. Dossier marquage CE ISO 15197:20003 – section 7 Accuracy Evaluation of  Contour® XT  system. Project : US12362720, May, 05, 2011. Author : ME Warchal-Windhan – essai in vitro.
Creative Commons License

Division Diabetes Carebayer division diabetes care

Retour au sommaire du dossier Diabète

Commentaires (0)