GRANDS DOSSIERS

A quand une prise en charge de la mesure de la glycémie en continu ?

Cet article fait partie du dossier :

Diabète

    Précédent Suivant

L'Association des jeunes diabétiques (AJD) a demandé dans un courrier à la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, Marisol Touraine, que soit prise en charge la mesure de la glycémie en continu.

diabete

En France, l’incidence du diabète de type 1 chez les jeunes de moins de 20 ans est supérieure à 2 800 nouveaux cas par an, représentant aujourd’hui 19 000 jeunes touchés par le diabète de type 1.

A ce jour, aucun appareil de mesure en continu de la glycémie n'est pris en charge. La mesure en continu du glucose est aujourd'hui une réponse essentielle pour la partie très ciblée de la population de jeunes patients qui ont un diabète de type 1 en situation d'impasse thérapeutique, associant hyperglycémies fréquentes et/ou épisodes hypoglycémiques sévères. "Le plus souvent, le taux de l'hémoglobine glyquée est alors très élevé ou le diabète difficile à équilibrer, engendrant un risque élevé de mortalité et de complications microvasculaires, macrovasculaires et de surmortalité.

Actuellement, 780 enfants diabétique, âgés de moins de 5 ans, ne sont pas en mesure de  d'identifier et/ou d'exprimer la symptomatologie des hypo ou hyperglycémies et d'assurer seuls une surveillance.

Une qualité de vie améliorée pour les enfants et leur famille

L'Association des jeunes diabétiques (AJD) estime aussi que pour les jeunes patients et leurs familles, la mesure en continu du glucose aurait un impact majeur sur leur qualité de vie. Chez les enfants, elle influence de manière positive la perception de leur santé. Pour les familles, elle installe une forme de confiance dans le suivi au quotidien de la maladie. Côté école, elle permet aux enfants de poursuivre une scolarité identique à celle des autres. L'association ne comprend pas cette absence de prise en charge. La mesure en continu du glucose est une avancée thérapeutique majeure dans le cadre du diabète de type 1, une avancée qui bénéficie d'un fort niveau de preuve scientifique, selon son président, Michel Cahané. D'où ce courrier à la ministre, adressé à l'occasion de la réunion nationale de l'AJD, pour lui demander de s'engager en faveur d'une prise en charge de cette mesure.

Le port du système de mesure en continu de la glycémie permet d'éviter de fortes et fréquentes hyper ou hypoglycémies... C’est simplement le meilleur outil que nous sommes en droit d'attendre pour nos enfants (AJD).

Retour au sommaire du dossier Diabète

Publicité

Commentaires (0)