GRANDS DOSSIERS

Quid de la greffe de pancréas dans le diabète de type 1 ?

Cet article fait partie du dossier :

Diabète

    Précédent Suivant

Cinq ans après une greffe de pancréas seul, le taux de survie des patients diabétiques de type 1 et le taux d'indépendance à l'insuline sont élevés, selon une étude monocentrique italienne parue dans la revue Transplantation de mars 2012

patients, diabète, greffe, pancréas, survieLa greffe combinée rein-pancréas est un traitement reconnu pour les patients diabétiques et insuffisants rénaux. En revanche, l'intérêt de la greffe du pancréas seul pour des diabétiques de type 1 ayant une fonction rénale préservée est encore débattu, rappellent Ugo Boggi de l'hôpital universitaire de Pise et ses collègues.L'équipe italienne avait présenté les données à un an de ses premiers patients en 2006. Elle publie ici les données à cinq ans pour 71 patients diabétiques de type 1 greffés.

Leur analyse montre un taux de survie à cinq ans de 98,6% et un taux de normoglycémie doublée d'une insulino-indépendance de 73,2%. Une ré-intervention par laparotomie a été nécessaire dans 18,3% des cas (pour hémorragie, thrombose, rejet hyperaigu ou fistule duodénale).
La restauration de la sécrétion endogène d'insuline s'est accompagnée d'une normalisation de la glycémie à jeun et du taux d'hémoglobine glyquée (HbA1c) mais aussi d'une amélioration des taux de cholestérol total, de LDL-cholestérol et de la pression artérielle.
Une amélioration de la fraction d'éjection ventriculaire a été observée ainsi qu'une baisse de la protéinurie sur 24 heures.

En revanche, chez les 51 patients présentant un maintien de leur fonction pancréatique, la fonction rénale (taux de créatinine sérique et débit de filtration glomérulaire) s'est dégradée au cours du suivi.
Ce déclin était plus lent chez les receveurs présentant avant la greffe un débit de filtration glomérulaire inférieur à 90 mL/min. "[Cela suggère] qu'une partie de la perte fonctionnelle post-greffe observée chez les patients ayant un taux supérieur à 90 mL/min puisse être liée à la correction du métabolisme du glucose par la greffe", estiment les auteurs.
Un patient a développé une insuffisance rénale terminale sans que ses caractéristiques initiales ni son traitement ne diffèrent de ceux des autres patients.
Par ailleurs, une patiente est décédée des suites d'une infection disséminée au cytomégalovirus contractée avant la greffe. Onze autres patients ont développé des infections cliniquement significatives.

Aucun essai prospectif randomisé comparant ce type de greffe à d'autres stratégies thérapeutiques n'a été réalisé à ce jour, essentiellement pour des raisons éthiques, rappellent les auteurs.
Mais ces résultats ainsi que ceux des précédents essais "suggèrent que la greffe pancréas seul est une option de traitement efficace et raisonnablement sûre chez des patients diabétiques de type 1 sélectionnés".

Visitez l'espace thématique diabète

Retour au sommaire du dossier Diabète

Publicité

Commentaires (1)

blumen

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

diabète type 1 et greffe chez l'enfant

Bonjour,

Ma fille de 7 ans a du diabète avec pompe insuline depuis 1 ans. Pensez vous qu'il soit possible qu'elle ai une greffe du pancréas afin de ne plus osciller autant entre les hypo et les hyper ?
Merci d'avance
blumen