GRANDS DOSSIERS

Infirmière clinicienne, une nouvelle fonction ?

Cet article fait partie du dossier :

Revue Soins et La Revue De l'Infirmière

    Précédent Suivant

Comprendre la fonction d’infirmière clinicienne certifiée impose de mieux connaître le quotidien de ceux et celles qui l’exercent.Telle est la thématique du dossier d'octobre 2014 de la revue Soins qui s'intéresse à ce profil particulier et s'interroge sur la reconnaissance d'une nouvelle fonction. En voici l'avant-propos. 

Les sciences cliniques infirmières, une expertise à valoriser

Revue Soins octobre 2014

Depuis de nombreuses années, des initiatives en faveur du développement de la clinique infirmière ont été engagées en France.

La clinique infirmière est essentielle à la qualité des soins et à la sécurité du patient. Elle apporte une contribution spécifique dans l’équipe interdisciplinaire. Depuis de nombreuses années, des initiatives en faveur de son développement ont été engagées en France. Elles ont donné lieu à la création de formations dédiées constituant une “filière clinique”. Infirmières cliniciennes et spécialistes cliniques certifiées ont ainsi fait leur apparition. Toutefois, l’attitude du groupe professionnel infirmier à leur égard reste partagée, notamment du fait de leur absence de reconnaissance officielle.

Il convient de clarifier les termes les plus souvent utilisés dans les débats relatifs au développement de la clinique infirmière. Il est essentiel de pouvoir positionner chaque fonction dans un continuum qui va de la pratique infirmière confirmée à la pratique avancée en soins infirmiers. Il est aussi important d’identifier clairement leur plus-value et d’être capable de l’évaluer afin de la rendre plus visible.

Comprendre la fonction d’infirmière clinicienne certifiée impose aussi de mieux connaître le quotidien de ceux et celles qui l’exercent. C’est un concept multiforme tant les domaines d’activités et les modes d’exercice des infirmières cliniciennes sont très variés.

Il est nécessaire de repérer les dispositifs de formations qui composent la filière clinique en France alors que cette dernière connaît des évolutions depuis quelques années. Il est aussi utile d’entendre l’expérience d’infirmières en cours de formation.

Il faut souligner l’importance du management des compétences infirmières dans le champ de la clinique. S’assurer que la compétence appropriée sera disponible au chevet du patient qui en a besoin peut faire la différence en termes de résultat de soins et de réduction des risques.

Enfin, alors que de récentes déclarations politiques 1, 2 laissent augurer des avancées en matière de valorisation du développement des compétences infirmières dans le champ de la clinique, il convient d’adopter une démarche pro-active visant à promouvoir la plus-value de l’expertise en clinique infimière.

Notes

  1. www.e-cancer.fr/le-plan-cancer
  2. www.sante.gouv.fr/marisol-tourainepresente-les-orientations-de-la-loi-de-sante.html

Inf PhD, directeur du département des sciences infirmières et paramédicales EHESP - DSIP / Site de Broussais Paris, Francedeboutc@aol.com

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflits d’intérêts.

Retour au sommaire du dossier Revue Soins et La Revue De l'Infirmière