INFOS ET ACTUALITES

A la télé - Aux Etats-Unis, les médicaments antidouleur tuent plus que les armes à feu

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Aux Etats-Unis, des mères de famille, des ouvriers, des retraités sont devenus totalement dépendants aux opioïdes. C’est l’une des plus graves épidémies que le pays ait connu. Jeudi 21 février à 21h, Envoyé Spécial nous propose une plongée dans une Amérique en "pleine overdose". Dans le même temps, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) publie une étude française sur le sujet et les chiffres sont inquiétants : entre 2006 et 2017, la prescription d’opioïdes forts a augmenté d’environ 150%. L’oxycodone est l’antalgique opioïde qui marque l’augmentation la plus importante.


Emma* est venue au monde contaminée. Sa mère prenait des antalgiques dérivés de l’opium. Aux Etats-Unis, un bébé nait toutes les vingt minutes intoxiqué aux opioïdes. Ces médicaments antidouleur extrêmement puissants et addifctifs, développés à l’origine par des laboratoires, vendus légalement et prescrits en masse pour des douleurs chroniques telles que l’arthrose ou le mal de dos, provoquent aussi des overdoses en série. Ce ne sont pas les profils habituels de toxicomanes mais des citoyens ordinaires. Les opioïdes tuent ainsi près de 200 Américains chaque jour. En 2017, ils ont causé la mort de 72 000 personnes. C’est plus que les armes à feu et les accidents de la route combinés. En 2016, la crise des opiacés a été décrété urgence de santé publique par le président des Etats-Unis Donald Trump.

"Les médicaments se sont mis à tuer"

Derrière l’un de ces antidouleurs, l’OxyContin, se cache une dynastie très puissante : les Sackler plus riche que les Rockefeller et très discrète. L’OxyCotin, responsable de milliers de morts par overdose a assuré la fortune de la famille Sackler : 13 milliards de dollars aujourd’hui.  Des activistes multiplient les actions coup de poing : Les Sackler ont menti, des milliers de personnes sont mortes. Les Sackler savaient que leurs pilules tueraient, scandent ces derniers.

Opioïdes : la consommation en France

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (l’ANSM) a publié le 20 février 2019, un état des lieux de la consommation d’opioïdes en France. En 10 ans, la consommation a augmenté notamment dans le cadre de la prise en charge de la douleur (plans ministériels de lutte contre la douleur mis en place depuis 1998). Parallèlement, l’ANSM observe une augmentation du mésusage ainsi que des intoxications et des décès liés à l’utilisation des antalgiques opioïdes. L’antalgique opioïde le plus consommé en France est le tramadol puis la codéine en association et la poudre d’opium associée au paracétamol. Viennent ensuite la morphine et l’oxycodone. Entre 2006 et 2017, la prescription d’opioïdes forts a augmenté d’environ 150%. L’oxycodone est l’antalgique opioïde qui marque l’augmentation la plus importante.

A lire aussi : Crise des opioïdes: comment l'Agence du médicament compte éviter l'emballement en France.

"Antidouleurs : l'Amérique dévastée", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 21 février 2019 à partir de 21h.

Creative Commons License

Redaction d'infirmiers.com

Note : *Le prénom a été modifié

Retour au sommaire du dossier Médecin

Publicité

Commentaires (0)