INFOS ET ACTUALITES

Coronavirus : plus de 1000 cas et 10 clusters en 24h en France, avertit la DGS…

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Plus de 1000 contaminations ont été dénombrées en France ces dernières 24h. Un chiffre en augmentation. Emmanuel Macron réunit ce vendredi 24 juillet un nouveau Conseil de défense sur la pandémie. De "nouvelles mesures" pourraient être décidées a averti le gouvernement. 

passants, masques, coronavirus

3 589 nouveaux cas ont été détectés la semaine dernière en France métropolitaine, représentant une hausse de 27% par rapport à la semaine précédente.

Le nombre de nouveaux cas confirmés de coronavirus en France poursuit son augmentation, avec plus de 1 000 cas ce jour, et 10 nouveaux foyers de cas groupés détectés depuis la veille, a annoncé jeudi 23 juillet la Direction générale de la Santé (DGS). Une augmentation qui s’intensifie souligne également Santé publique France - et qui inquiète les autorités (cf. infographie).

3 589 nouveaux cas ont été détectés la semaine dernière en France métropolitaine, représentant une hausse de 27% par rapport à la semaine précédente, détaille l'agence sanitaire qui précise : cette augmentation concerne désormais toutes les tranches d’âge. Depuis deux semaines, le nombre de cas détectés progresse plus rapidement en pourcentage que le nombre de tests effectués. Impossible donc, de mettre cette augmentation du nombre de patients positifs uniquement sur le compte de l'intensification du dépistage…  Cette tendance de fond indique que nos habitudes récentes (relâchement de l'application des gestes barrière, multiplication des contacts depuis la sortie du confinement...) favorisent la circulation du virus depuis déjà plusieurs semaines, souligne ainsi la DGS. Au moindre symptôme, il est plus que jamais nécessaire de se faire dépister par test virologique, en s’isolant avant même d’avoir un rendez-vous puis dans l’attente du résultat, pour éviter que des chaînes de transmission, parfois importantes, se forment et empêcher l'épidémie de rebondir, ajoute-t-elle.

Cette tendance de fond indique que nos habitudes récentes favorisent la circulation du virus depuis déjà plusieurs semaines.

Au total, sept départements de la métropole ont enregistré la semaine dernière un taux d'incidence au-dessus du seuil de vigilance ( fixé à 10 cas positifs pour 100 000 habitants) : la Mayenne, les Vosges, le Finistère, le Val d'Oise, le Haut-Rhin, Paris et la Seine-Saint-Denis.

Emmanuel Macron réunit ce vendredi un nouveau Conseil de défense sur la pandémie. Le gouvernement pourrait ainsi décider de nouvelles mesures pour limiter la propagation du virus. En effet, au delà de l'obligation, depuis lundi 20 juillet, de porter un masque dans les lieux publics clos, il pourrait s'agir de faire évoluer la jauge maximale des 5 000 personnes pour les grands rassemblements, de renforcer les contrôles aux frontières et de multiplier les dépistages mais surtout leur accessibilité car il y a embouteillage...

Les derniers chiffres donnés le 23 juillet 2020 par Santé Publique France

epidémiologie santé publique france 24 juillet 2020

Le Premier ministre Jean Casteix a annoncé, se rendant à l'aéroprt Charles de Gaulle, un renforcement des contrôles aux frontières. Le Gouvernement rend obligatoires les tests pour les voyageurs en provenance de seize pays où la circulation du virus est particulièrement forte. Il recommande notamment aux Français de ne pas se rendre en Catalogne cet été.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Commentaires (0)