GRANDS DOSSIERS

Grippe : Agnès Buzyn pourrait rétablir l'obligation vaccinale pour les soignants

par .

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Un vaccin contre la grippe 2019 moins ou peu efficace face aux deux souches de virus en circulation, des soignants peu mobilisés sur l'utilité de leur propre couverture vaccinale... Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, l'a rappelé ce matin sur Europe 1 : "Je verrai quel a été cette année le taux de couverture des soignants, j'espère qu'ils comprennent leur responsabilité. Si vraiment ça ne progresse pas, peut-être que nous en reviendrons à l'obligation".

agnes buzyn europe 1

@Europe1 - "Aujourd'hui toute la France est en zone d'épidémie, donc nous sommes au pic probablement, et nous verrons à la fin du mois quels ont été les taux de mortalité". Parallèlement, la question de la vaccination antigrippale obligatoire pour les professionnels de santé semble à nouveau d'actualité. 

L’épidémie de grippe touche l’ensemble du territoire métropolitain et certains départements d’outre-mer. Toutefois, le pic d’activité en métropole n’est probablement pas encore atteint. Santé publique France publie dans son bulletin hebdomadaire les derniers chiffres disponibles qui permettent de suivre l’évolution du nombre de personnes touchées par la grippe.  Chez l'ensemble des personnes à risque, l'efficacité de la vaccination en médecine de ville est, selon de premières estimations, « modérée » (59 %) contre le virus A (H1N1) et « faible » (19 %) contre le virus A (H3N2), indique Santé publique France.

En dépit des nombreuses campagnes d’information en direction des soignants, la couverture vaccinale parmi les personnels de santé reste insuffisante – de l’ordre de 25 %, selon Santé publique France.

Nous savons que chaque année en général la grippe tue plus de 10.000 personnes, c'est la raison pour laquelle je me bats pour la vaccination des personnes âgées et des soignants a dit la ministre sur Europe 1. Aujourd'hui toute la France est en zone d'épidémie, donc nous sommes au pic probablement, et nous verrons à la fin du mois quels ont été les taux de mortalité. La question de la vaccination antigrippale obligatoire pour les professionnels de santé semble à nouveau d'actualité. La...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (4)

sandrine6

Avatar de l'utilisateur

9 commentaires

#4

obligatoire pour quelle raison ?

obligatoire alors que le vaccin est efficace à 19% contre la grippe A ? De quoi se mêle-t-elle ? nous contaminons bien plus de patients en venant travailler avec de gros rhumes, des bronchites, des gastros ... car nous ne pouvons pas nous arrêter de travailler.
Arrêtons aussi d'envoyer aux urgences des patients grippés!!

doowy

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#3

Pour une fois une mesure intelligente

La vaccination est aussi importante que le lavage des mains. Elle permet de limiter la propagation de la grippe dans les hôpitaux et limite les risques d’arret Maladie (déjà 2 pour grippe dans mon services qui aurait peut être pu être évité...)

augusta

Avatar de l'utilisateur

68 commentaires

#2

Grrr

Entièrement d'accord, de quoi elle se mêle?
D'autant qu'elle a dit également que le vaccin de cette année n'était pas très efficace.

gael56

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Grrrr

De quoi elle se mêle cette ministre incompétente