GRANDS DOSSIERS

Une cocotte en janvier pour éviter la gastro en février

Cet article fait partie du dossier :

Hygiène hospitalière

    Précédent Suivant

La fondation ORAPI hygiène vient de lancer un nouvel outil pédagogique pour lutter contre les contaminations virales : une cocotte pour éduquer les enfants aux gestes simples pour éviter d'attraper la gastro-entérite.

Cocotte jeu enfant gastro-enterite

« La gastro-entérite, c'est contagieux », ou comment apprendre aux enfants l'hygiène en s 'amusant.

Les cocottes en chocolat pour Pâques, et les cocottes en papier recyclable pour l'hiver, moment idéal où les infections virales sont nombreuses : grippe, bronchiolite... et gastro-entérite ! Voilà la stratégie adoptée par la Fondation ORAPI qui a déjà créé deux cocottes pour éduquer les enfants entre 6 et 8 ans aux diverses précautions d'hygiènes permettant de limiter la propagation des virus. Après « je sais me laver les mains »  et « la grippe, c'est contagieux », c'est au tour de la gastro-entérite d'être passée aux cribles par ce moyen.

Pourquoi avoir recours à une simple cocotte rose et bleue contre la gastro ? A première vue, parce qu'il n'existe aucun support pédagogique sur cette pathologie à destination du jeune public, du coup, il connaît la maladie de nom, mais sans plus. Pourtant, elle reste très courante et touche un grand nombre de personnes chaque année dont beaucoup d'enfants. D'où l'intérêt d'un jeu ludique qui donnera toutes les informations importantes aux tout-petits sous la forme de phrases courtes et de pictogrammes.

La super cocotte est donc prête pour janvier 2018, commencera à être distribuée par la fondation puis via des partenariats avec des municipalités. Des associations caritatives la diffuseront plus largement par la suite.

La rédaction d'Infirmiers.com a testé pour vous, un petit conseil découpez bien votre cocotte et restez calme !

Creative Commons License

Journaliste infirmiers.com roxane.curtet@infirmiers.com  @roxane0706

Retour au sommaire du dossier Hygiène hospitalière

Publicité

Commentaires (0)