GRANDS DOSSIERS

Un Kit contre les bactéries multirésistantes

Cet article fait partie du dossier :

Hygiène hospitalière

    Précédent Suivant

Pour lutter traiter les patients colonisés ou infectés par des entérobactéries résistantes à presque toutes les pénicillines et céphalosporines et à un nombre croissant d’autres antibiotiques, le Dr Véronique Mondain, infectiologue au CHU de Nice a conçu un KIT BLSE. Disponible sur internet, ce coffret inclut des protocoles de traitements, des informations sur les mesures d’hygiène pour les patients porteurs et les établissements, ainsi que des check lists permettant, notamment en établissement de soin, de réaliser une approche optimale de ces patients, du soin à la valorisation financière du séjour.

nettoyage salle de bain hôpital

Le nettoyage de la cuvette des WC, réservoir potentiel de BMR, doit être rigoureux...

Une évaluation de l'intérêt de ce Kit a été réalisée au CHU de Nice en 2012, montrant une importante amélioration des critères de qualité de prise en charge1. L’utilisation de ce Kit en ville a également permis une amélioration de l’antibiothérapie des patients présentant une infection urinaire2.

Longtemps associées aux infections contractées à l’hôpital, notamment en Unités de Soins Intensifs (USI), les bactéries multirésistantes (BMR) sont aujourd’hui présentes dans tous les services des établissements de soins et en ville, où elles posent des problèmes de prise en charge et inquiètent médecins généralistes et patients. Elles seraient à l’origine d’une surmortalité estimée à 25 000 décès chaque année en Europe. Parmi elles, les entérobactéries porteuses d’un mécanisme de résistance appelé bêtalactamases à spectre élargi (BLSE) mettent en échec les traitements antibiotiques et les médecins non infectiologues se retrouvent démunis face à ces situations de résistance, d’autant que la recherche sur de nouveaux antibiotiques est actuellement très pauvre.

Les bactéries multirésistantes (BMR) seraient à l’origine d’une surmortalité estimée à 25 000 décès chaque année en Europe... Le bêtalactamases à spectre élargi (BLSE) est un mécanisme de résistance facilement transférable d’une bactérie à l’autre et  d’un patient à l’autre notamment par transmission manuportée, impliquant une information du patient et des mesures d’hygiène. En effet, même...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)