AU COEUR DU METIER

Bulletin de santé de l'ONI : « satisfaisant »

par .

Cet article fait partie du dossier :

ONI

    Précédent Suivant

Si les Présidents de la République doivent informer leurs électeurs de leur état de santé, en ce début d'année, Didier Borniche, fraîchement réélu président de l'Ordre national des infirmiers en décembre dernier, a publié lui aussi le bulletin de santé de la structure ordinale à la tête de laquelle il est ; « satisfaisant » semble être l'adjectif le plus adéquat...

constantes vitales

30 janvier 2014 : l'ONI présente les axes forts de sa nouvelle mandature

Le point presse à l'initiative de Didier Borniche, Président du Conseil national de l'ordre des infirmiers, dans les nouveaux locaux du Faubourg Saint-Martin le 30 janvier 2014, avait une seule ambition : rappeler qu'à nouvelle mandature, nouveaux défis et ce, à quelques semaines seulement du vote des inscrits au tableau de l'Ordre (avant le 3 février 2014) de ses représentants départementaux sur l'ensemble des territoires français. Le vote - par correspondance - aura en effet lieu du 18 mars au 3 avril prochains. A cette occasion, l'instance ordinale lance une vaste campagne d'information à destination de l'ensemble des infirmier(e)s, qu'ils soient candidats ou électeurs - afin de leur rappeler, comme l'a souligné Didier Borniche que le caractère démocratique de notre institution est primordial : c’est ce qui fait son indépendance et sa crédibilité. Faire entendre sa voix à l’occasion des élections ordinales, c'est participer à un beau défi : faire qu'ensemble 2014 soit l’année de la reconnaissance pleine et entière de notre profession. Effectivement, le défi est de taille et les chantiers nombreux.

Inscrire les infirmiers au cœur des mutations du système de santé...

A cet effet, le nouveau conseil national et son Président sont animés d'une ambition commune : inscrire les infirmiers au cœur des mutations du système de santé et faire reconnaître (enfin !) leurs compétences, leur expertise et leur rôle « pivot » incontournable dans notre système de santé. Didier Borniche a donc précisé lors de ce point presse auquel les principaux médias professionnels avaient répondu favorablement les grands axes d'action de sa nouvelle mandature...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (9)

BRONCO

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#11

Satisfaisant ? Ou autosatisfaction ?

Si l'ONI était représentatif de la profession pourquoi a-t-il tant de mal a convaincre? Les IDE ne sont pas ( tous ) des imbéciles qui ne voient pas où se leurs intérêt d'être représenté par une instance compétente . Si l'inscription à cet ordre devient facultatif et qu'il est vraiment un espoir pour la profession , alors la majorité des IDE vont y adhérer et cela sans menaces , pression , chantage ... mais cela j'ai du mal à y croire .

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

497 commentaires

#10

Ce sera quoi ?

Ce sera quoi aujourd'hui à 12 h ? L'interview du président en direct-live ?

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#9

pendant ce temps

Actusoins publie des exemples de menaces ordinales...l'indépendance doit aider à un journalisme de qualité.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

497 commentaires

#8

A midi...

De toutes façons, à midi, je serai au boulot, de manière illégale, bien sûr.

Par ailleurs, pour répondre au super sondage du petit nouveau, je rappelle le taux de participation des élections de 2008 : 13,73 % !

C'est sûr, on y croit, plus de 90 % des infirmiers voulaient s'affubler d'un ordre.

Bernadette Fabregas

Avatar de l'utilisateur

263 commentaires

#5

Suite des aventures demain...

Pour contenter ce cher Eusèbe... RDV demain 12h... :)

Antoon69

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#4

Aaah la résistance au changement!

Certains devraient peut-être relire ça, et penser à se battre pour que la profession puisse avancer d'une seule voix démocratique, plutôt que de se cacher derrière un ordinateur. Sur un commentaire votre voix ne sert à rien, n'a pas d'impact, dans une institution ordinale organisée elle en aura plus.

https://www.infirmiers.com/les-grands-dossiers/ordre-infirmier/sondage-concernant-la-creation-dun-ordre-infirmier.html

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

497 commentaires

#3

Habituel.

On avait l'habitude d'articles peu critiques sur l'ordre, mais alors là, on touche le Graal.
On aurait aimé en savoir un peu plus sur les plaintes, les signalements aux procureurs, les menaces de toutes sortes, enfin ce qui est la véritable nature de l'ordre.
Il est content de cet article le président ?

elhombredelamancha

Avatar de l'utilisateur

64 commentaires

#2

propaganda...

bel article de racolage ONIesque , absolument dénué de du moindre contrepoint critique de la première à la dernière ligne ! chapeau bas !

ridfa69

Avatar de l'utilisateur

114 commentaires

#1

arnaque

." Cet avenir, nous aurons toute l'année pour l'analyser et, nous l'espérons, constater qu'il évolue dans le sens d'une promotion et d'une valorisation attendue de la profession infirmière."

j'espere que l'ordre aura disparu avant la fin de l'année pour le bien de la profession