AU COEUR DU METIER

L'Ordre infirmier répond à notre article sur le projet de code de déontologie

Cet article fait partie du dossier :

ONI

    Précédent Suivant

Dans un courrier adressé à notre directeur de publication, la présidente du Conseil national exprime son désaccord avec plusieurs points de cet article.

Lettre de Madame Dominique Le Boeuf, présidente du Conseil National de l'Ordre infirmier, adressée à Monsieur Antoine Huron, directeur de publication d'Infirmiers.com.

Monsieur le Directeur,

Infirmiers.com a mis en ligne le 12 janvier dernier un article de votre collaboratrice Mme Nathalie LELIÈVRE intitulé : « Le projet d’un code de déontologie de la profession IDE : une véritable réforme ? »

Cet article se livre à un commentaire du projet préparé et adopté par notre Conseil national, qui doit, conformément à l‘article L. 4311-1 du code de la santé publique, être édicté sous la forme d’un décret en Conseil d’Etat.

Nous attendons avec beaucoup d’intérêt les éventuelles observations du Conseil d’Etat sur ce texte, lorsque le ministère de la santé voudra bien le lui communiquer comme le veut la loi, ce que nous attendons depuis un an.

L’auteure de votre article, pour sa part, après diverses critiques sur certaines dispositions du projet, conclut: « Mais soyons rassurés ! » car, en citant Mme BACHELOT, « (Le ministère de la santé) procède à son analyse et apporte les adaptations nécessaires, notamment sur le plan juridique. » Cette conclusion révèle un net défaut d’information et une candeur proche de la naïveté. En effet, jamais ce ministère n’a pris contact avec nous dans...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (6)

jjland83

Avatar de l'utilisateur

262 commentaires

#6

Un débat nécessaire

Comment accuser infirmiers.com de faire l'apologie du code de déontologie avec un regard de juriste, alors que l'ordre lui-même estime que le même article est contre son projet de code ? Certains le font, sans que la contradiction leur saute aux yeux.
Le débat de fond serait bien plus intéressant. Nos règles professionnelles sont bien en vigueur depuis 1993. Je ne suis pas sur que tout le monde les connaissent, mais peut-être faudrait-il les adapter à notre époque. Le droit des patients a par exemple bien évolué, pas sur que l'on soit toujours sur les mêmes bases.
(vous mesurerez la qualité du débat possible à la vitesse de réaction à mon commentaire...)

jéjé

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#5

Attention aux dérapages...

Bonjour,

Dès lors qu'un article, un projet se trouve ouvertement critiqué, il m'apparaît normal que son auteur puisse répondre.
Que l'on soit d'accord ou non avec la réponse, c'est le principe même de la démocratie et des débats contradictoires auquel le site Infirmiers.com a le mérite de participer.

Néanmoins je suis étonné de voir les réactions des internautes et surtout l'absence de réactions des modérateurs du site. En effet certains propos sont à mon sens tendancieux et peuvent s'apparenter à de la diffamation !

Ne serait-il pas préférable d'avancer vos arguments à l'encontre du projet de Code de déontologie au lieu de vous en prendre à la personne qui le défend ?

Personnellement, infirmier anesthésiste, j'ai lu le projet et les arguments avancés par Me Lelièvre. Si cette dernière permet de pointer quelques interrogations, tout ce qu'elle relève est loin d'être juste. Par exemple, la recherche de consentement doit bien être effectué par tout professionnel de santé et n'est pas seulement réservé aux médecins.

Jérôme, IADE

mimicra

Avatar de l'utilisateur

98 commentaires

#4

Et...

Pourquoi toujours un état de victimisation de la part de DLB ?
L'article original fait état d'une réalité que nous avons depuis un moment mis en avant.
Pourquoi DLB met elle ce projet sur son site ? Il n'est pas encore légalement viable ! Elle croit qu'en le passant en douce elle le fera accepter ?
Joueur DLB, essaies encore ...bientôt plus de crédit et ONI = game over

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#3

Une fois de plus

Merci à madame Le Boeuf de démontrer que les critiques sur ce code de déontologie sont fondées; Elle même (parce qu'elle nous habitue à ses prises de positions sans concertation d'autres élus) nous parle de code qui reprend l'existant, et à ne pas interpréter comme salarié. On voit bien l'inutilité de ce code dans ses propos.

erick

Avatar de l'utilisateur

18 commentaires

#2

Projet

Mme la présidente oublie bien vite pourquoi son projet de code de déontologie est toujours en l'état de projet, oui pourquoi est t'il donc toujours en l'état de projet?

Mme la présidente saute surtout sur l'occasion d'en faire de la publicité, et par la même de parler d'elle voilà tout.

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#1

TROP LONG

SOPORIFIQUE? AGRESSIF? VIRULENT? MEPRISANT.......ENCORE UNE FOIS MISS LEBOEUF NE FAIT PAS DANS LA DEMIE6MESURE....SEULE CONTRE TOUS.....CONTRE CE MONDE QUI NE LA COMPREND PAS.........NOUS SOMMES FAITIGUES DE VOTRE RHETORIQUE DE VICTIMOLOGIE QUI FROLE LA PARANOIA........PRENEZ VOTRE RETRAITE ANTICIPEE ET ALLEZ BOIRE FRAIS AU BORD D UNE PISCINE........CA NOUS FERA DES VACANCES ? A NOUS AUSSI ET AUSSI A VOS PROCHES.........