GRANDS DOSSIERS

ONI : les infirmiers appelés à élire leurs représentants

Cet article fait partie du dossier :

ONI

    Précédent Suivant

Depuis le 14, et jusqu'au 29 juin 2017, l'ensemble des infirmiers inscrits à l'Ordre National des Infirmiers est appelé à voter en ligne pour leurs représentants départementaux dans 56 départements.

Les infirmiers inscrits à l'Ordre sont appelés à élire leurs conseillers départementaux et inter-départementaux jusqu'au 29 juin.

220 000 infirmiers inscrits à l'Ordre sont appelés à voter jusqu'au 29 juin 2017 en vue d'élire les conseillers ordinaux départementaux et inter-départementaux de 56 départements. À l'issue du scrutin, 358 représentants titulaires - et autant de suppléants - exerceront leur mandant pour une durée de six ans. Chaque secteur est représenté puisque chaque conseiller représente son propre collège d'exercice : secteur public, privé ou libéral. Soulignons également que pour respecter l'égalité homme/femme, les élections ont lieu par binômes comprenant un membre de chaque sexe.

Quid du rôle des conseilleurs ordinaux ?

Comme le souligne Didier Borniche, des enjeux majeurs se présentent devant nous : lutte contre les violences quotidiennes, conditions d'exercice, valorisation de nos compétences, développement de l'e-santé... À travers ces élections, l'ensemble de la profession s'apprête à choisir les représentants qui auront pour mission de défendre et conseiller leurs pairs sur leurs territoires respectifs, mais aussi de porter la voix des infirmiers sur toutes les grandes questions de santé. En effet, concrètement, le conseiller ordinal a pour rôle de conseiller les infirmiers sur des questions d'éthique ou d'exercice professionnel et intervient dans le règlement des litiges à l'amiable. De plus, il contribue à la défense et à l'évolution de la profession et du statut infirmier.

Plusieurs grands chantiers attendent les futurs conseillers ordinaux, tels que :

  • l'évolution du cadre de compétences, qui passe notamment par l'adaptation des actes, le renforcement des missions, le développement de la consultation infirmière et de la prescription, l'élargissement de la vaccination ou encore la mise en place de la pratique avancée ;
  • la mise en place du répertoire partagé des professionnels de santé qui devrait permettre de mieux prévoir les places en institut de formation en soins infirmiers (IFSI) et de gérer l'offre infirmière en fonction des besoins ;
  • le renforcement de l'accompagnement juridique (contrats, litiges, conseils juridiques, aides rédactionnelles...) ;
  • la valorisation de tous les modes d'exercice et de toutes les spécialités ;
  • le lancement d'une campagne de promotion pour rendre plus visible l'apport de la profession infirmière à la société ;
  • l'amélioration de l'exercice quotidien infirmier au travers de nouveaux services (applications, objets connectés) ;
  • la lutte contre les violences ;
  • la participation des infirmiers dans les grandes instances de décision ;
  • la défense de la sécurité des soins.

Le vote s'effectue en ligne, sur le site https://infirmiers.neovote.com avec un identifiant personnel reçu par courrier postal ou par e-mail jusqu'au 29 juin 2017. À la suite de ces élections, les représentants élus se réuniront une première fois en juillet/août.

Creative Commons License

Infirmiers.com @infirmierscom

Retour au sommaire du dossier ONI

Publicité

Commentaires (3)

binoute1

Avatar de l'utilisateur

541 commentaires

#3

et surtout

quand l'ordre conscent à te répondre, les informations forunies sont compéltement fausses.


donc crédibilité en amont,
représentativité
et crédibilité en aval

l'ordre = tout pour faire passer les IDE pour les quiches

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

497 commentaires

#2

Représentativité ?

Un ordre présidé depuis 6 ans par un homme en retraite depuis plus de 2 ans.
Un ordre dirigé par un juriste non infirmier et non élu.
Un code déontologique passé au forceps.
Une inscription automatique (avec cotisation forcée) à cet ordre pour toutes et tous plus que probable.

Ordre à ignorer ou à fuir !!

Marie Charlotte IDE

Avatar de l'utilisateur

14 commentaires

#1

Crédibilité ?

Quelle crédibilité peut on accorder à un processus électoral dont la base des votants, inscrits à l'ordre infirmier, comporte autant de fausses informations ?
Personnellement je connais trois IDE décédées qui figurent toujours dans "l'annuaire de référence".