GRANDS DOSSIERS

Symposium – Plaies chroniques, pansements et qualité de vie

Symposium – Plaies chroniques, pansements et qualité de vie

Au-delà de l’efficacité et du confort que peut apporter un pansement, quel qu’il soit, à un patient porteur d’une plaie, notamment chronique, la question plus globale, de sa qualité de vie s’impose aujourd’hui aux soignants. Douleur, anxiété, intégrité corporelle… autant de critères pluriels qu’ils doivent intégrer à leur prise en charge, reconnaissant ainsi le patient dans sa globalité. Lors de la 16e Conférence nationale des Plaies et Cicatrisations, le 16 janvier 2012, à Paris, les Laboratoires Genévrier conviaient donc les infirmières à y réfléchir lors d’un symposium intitulé « De la prise en charge de la plaie à la prise en charge globale du patient » dont nous vous restituons ici les temps forts autour des trois interventions qui l'ont constitué.

Quid de l’efficacité des pansements ?

Collection du Pr P. Humbert Le Pr. Olivier Dereure (service de Dermatologie, CHRU, Montpellier) l’a rappelé en préambule de son intervention « Efficacité des pansements : quelles exigences et quelles preuves ? », les plaies chroniques sont aujourd’hui un véritable problème de santé publique en lien avec une population vieillissante, une augmentation des maladies vasculaires chroniques, un déficit de prévention à leur égard, des coûts, tant financiers qu’humains importants bien que difficiles à évaluer précisément, un besoin croissant en dispositifs médicaux promoteurs de cicatrisation mais dont le service médical rendu n’est pas toujours bien évalué.

Lire la suite "Quid de l'efficacité des pansements ?"...

Quid de la prise en charge de la douleur ?

Quid de la prise en charge de la douleur ?Le Dr Patrick Giniès (département d’évaluation de la douleur, CHRU, Montpellier) est intervenu sur le thème suivant « Prise en charge de la douleur : quelles exigences et quelles preuves ? ». Il a souligné d’emblée que « la mesure de la douleur est le dernier temps du diagnostic mais le premier temps du traitement », rappelant que si le clinicien a devant les yeux une plaie, derrière elle, il y a une histoire de vie, et même deux, celle du patient et celle du soignant. La douleur, quand elle est répétée et vécue de façon récurrente, complique en effet le quotidien du patient (retard de cicatrisation, troubles de l’humeur, irritabilité, modification de l’image de soi)...

Lire la suite "Quid de la prise en charge de la douleur ?"...

Quid de la qualité de vie ?

Quid de la qualité de vie ?Depuis le début des années deux mille, l’intérêt pour la qualité de vie en cicatrisation va croissant. Cette dernière, en adoptant comme point de vue la globalité de l’individu, intègre les personnes comme acteurs et non comme malades ou usagers. Il s’agit donc de rassembler des données fiables qui permettent de juger de la pertinence des interventions de chacun et de guider les pratiques des professionnels de santé ; des interventions fiables qui doivent être validées et reproductibles. Lors de son intervention intitulée « Qualité de vie : quelles exigences et quelles preuves » Pascal Vasseur infirmier, expert en cicatrisation et formateur (Marseille), a rappelé « que ces trois mots - qualité de vie - ont un poids énorme dans la vie de quiconque, mais surtout dans une vie vécue avec une plaie.

Lire la suite "Quid de la qualité de vie ?"...

Ce que l'on peut en retenir

Ces trois interventions, bien articulées, auront rappelé que la notion de globalité, si souvent banalisée à force de la répéter, est indispensable lorsqu’on envisage la prise en charge de plaies chroniques. Bien au-delà d’une utilisation documentée et technique des dispositifs médicaux, aussi performants soient-il, cliniciens et soignants, ne doivent pas oublier d’appréhender le patient dans toute sa profondeur car c’est souvent là que réside la clé d’une meilleure évolution cutanée.

Symposium « De la prise en charge de la plaie à la prise en charge globale du patient », 16 janvier 2012, Laboratoires Genévrier, 16e Conférence nationale des Plaies et Cicatrisations, Palais des Congrès de Paris.


Cet article a été réalisé en partenariat avec les Laboratoires Genévrier

Creative Commons License
Rédactrice en chef IZEOS
Bernadette.fabregas@izeos.com

Publicité

Commentaires (0)