GRANDS DOSSIERS

Santé et dépendance : les propositions du candidat Hollande

Cet article fait partie du dossier :

Présidentielles

    Précédent Suivant

Voici aujourd'hui la synthèse des propositions du candidat socialiste François Hollande, arrivé en première position avec environ 28,6% des voix, à l'issue du premier tour de l'élection présidentiellele le 22 avril 2012, dans le domaine de la santé, de la dépendance et du handicap. Même exercice à venir demain matin pour le candidat Sarkozy.

Hôpital et ARS

  • francois hollande 2012 hopital - Déplacement à Valence. Photo Benjamin Géminelimposer un délai maximum d'une demi-heure pour accéder aux soins d'urgence, notamment en créant de nouveaux Smur dans les zones les plus isolées et en mettant en place des transports héliportés dans les zones de montagne et les territoires ultramarins ;
  • favoriser les projets de santé territoriaux en lien avec les hôpitaux ;
  • réintroduire la notion de service public hospitalier ;
  • simplifier les conditions juridiques des coopérations ;
  • réformer la tarification à l'activité (T2A) et la compléter par un financement des missions d'intérêt général ou des missions sociales; supprimer la convergence tarifaire public/privé ;
  • négocier un "nouveau pacte social" pour les personnels hospitaliers, prenant en compte la promotion sociale, les conditions de travail et les contraintes liées aux nouvelles organisations territoriales ;
  • doter chaque établissement de santé d'un centre d'interruptions volontaires de grossesse (IVG);
  • faire voter une nouvelle loi sur la santé mentale, garantissant "l'accessibilité du système de soins en santé mentale, à renforcer le dépistage et les capacités en établissement" ;
  • renforcer la démocratie à l'intérieur des ARS.

Assurance maladie et complémentaires

fixer un Ondam autour de 3% par an sur 2013-17 et atteindre l'équilibre des comptes de la sécurité sociale en 2017, en supprimant notamment des niches sociales et en élargissant l'assiette de prélèvement ; expérimenter le tiers payant en ville ; lancer un débat sur la place et le rôle des complémentaires ; permettre aux mutuelles de contractualiser (par conventionnement) avec les professionnels de santé afin de favoriser l'accès aux soins rétablir une taxation fortement différenciée entre...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)