GRANDS DOSSIERS

Santé et dépendance : les propositions du candidat Sarkozy

Cet article fait partie du dossier :

Présidentielles

    Précédent Suivant

Suite à la publication hier des propositions de François Hollande dans le domaine de la santé et de la dépendance, voici aujourd'hui la synthèse des propositions de Nicolas Sarkozy président de la République sortant candidat UMP à sa succession, arrivé en seconde position avec plus de 27% des voix à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle du 22 avril 2012, dans le domaine de la santé, de la dépendance et du handicap.

nicolas sarkozy 2012 hopital © Présidence de la République - P. SegretteHôpital et ARS

  • désengorger les services d'urgence hospitaliers en développant des maisons médicales de garde (MMG) ;
  • développer la chirurgie ambulatoire et diminuer parallèlement le nombre de lits d'hospitalisation complète ;
  • améliorer le modèle de la tarification à l'activité (T2A) pour qu'il tienne davantage compte de critères de pertinence des actes et qu'il soit plus représentatif et incitatif; maintenir la convergence tarifaire public/privé ;
  • mettre en place des mécanismes collectifs d'intéressement ;
  • poursuivre les gains de productivité dans les établissements hospitaliers (même montant que sur 2008-12).

Assurance maladie et complémentaires

maintenir la progression de l'objectif national des dépenses d'assurance maladie (Ondam) à +2,5% par an sur 2013-16 en réalisant 13 milliards d'euros d'économies sur la période, retourner à un équilibre des comptes en 2016 ; intensifier la lutte contre les fraudes avec un objectif de 1 milliard d'euros d'économies sur 2013-16, notamment grâce à la création d'une carte Vitale biométrique ; réaliser 1,5 milliard d'euros d'économies sur l'amélioration des prescriptions d'arrêt de...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (4)

loulic

Avatar de l'utilisateur

258 commentaires

#4

Magie, voua avez dit magie ?

Non, Hollande ne changera pas tout "comme par magie".

Parce qu'il n'en a pas la prétention comme l'autre énervé. Mais on peut espérer qu'Hollande mette un terme à la casse du service public, à la privatisation de la santé et de l'assurance maladie.

Sarko a menti tout au long de son mandat, et a pris des mesures qui visent essentiellement à favoriser ses potes, tout ça sur le compte des classes moyennes.

Je n'aspire pas à ce que le PS m'amène dans un monde merveilleux et magique, mais je sais que si le nain repasse notre situation va largement continuer se dégrader.

PRATINHO

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#3

Trop facile

Et vous pensez qu'avec Hollande tout va changer comme par magie?! Je n'ai pas vu de mesures nous concernant du côté du candidat socialiste non-plus, c'est tellement facile de critiquer ceux qui prennent les décisions. La santé est délaissée dans cette campagne d'un côté comme de l'autre alors pourquoi n'être "consternés" que par Sarkozy?

elvis

Avatar de l'utilisateur

8 commentaires

#2

entalqués

comment faire la pub d' un type qui a eu 5 années pour se pencher sur l'hopital et ses personnels, et qui du jour au lendemain propose des tours de magie qu'il ne pourra éxecuter ..comment celébrer un ignare qui ne veut rien entendre sur l'euthanasie et la souffrance sous pretexte de nous protéger des abus possibles...comment des personnels se sont abaissé(es) à lui serrer la main lors de visites sans interêt alors qu'il s' éssuit les weston sur nos blouses depuis son arrivée ...consternant.

Aourell

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#1

Désabusés

Encore une fois, aucune proposition concernant l'ensemble des professionnels de santé... Je commence à me demander si Mr sarkosy ne nous considérait pas comme de "faux" travailleurs, puisqu'il met un point d'honneur à défiler le 1er mai pour les "vrais" travailleurs... A mais j'y pense, avec la catégorie A, nous avons gagné en sédentarité; ceci explique celà.
Et on attend toujours le "soutien" de l'ordre infirmier??!