GRANDS DOSSIERS

Nicolas Dupont-Aignant - Pénibilité : une indemnisation ne suffit pas

Cet article fait partie du dossier :

Présidentielles

    Précédent Suivant

Après François Fillon, Nicolas Dupont-Aignan s’est entretenu avec les rédactions d’Izeos, le leader du secteur soignant. A son tour, il répond aux préoccupations majeures des soignants que défendent au quotidien les équipes de remede.org, infirmiers.com, cadredesante.com et reseau-chu.com La prise en compte de la souffrance au travail des professionnels est l’un de ses objectifs prioritaires ainsi que les possibilités d’évolution de carrière tant dans le public que dans le privé.

Ce questionnaire a été envoyé aux 11 candidats à l'élection présidentielle. Nous publierons les réponses reçues au fur et à mesure.

Infirmiers.com - Les professions de santé peinent à comprendre pourquoi la pénibilité de leur métier n’est pas reconnue, travail de nuit, horaires en 12h, rappels sur les jours de congés, obligation de la continuité des soins... Quel est votre point de vue sur cette question ?

Nicolas Dupont-Aignan

Présidentielle 2017 : Nicolas Dupont-Aignan répond aux questions des rédactions Izeos.

Il ne viendrait l’idée à personne de contester la pénibilité des professions paramédicales à l’hôpital (infirmiers, aides-soignants…). Cette pénibilité découle assez largement de facteurs objectifs, tels que ceux que vous soulignez (travail de nuit, horaires, rappels pendant les congés…). Il est juste et normal que ces facteurs objectifs de pénibilité soient reconnus, et c’est la raison pour laquelle je propose d’accroitre la prise en compte de la...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)