GRANDS DOSSIERS

Recrutements massifs en vue d'IDE et d'AS pour le candidat Lassalle !

Cet article fait partie du dossier :

Présidentielles

    Précédent Suivant

Le candidat à la Présidentielle 2017, Jean Lassalle, à la tête du parti "Résistons" affirme dans son programme "Investir pour notre santé" et, pour ce faire, "recruter 80 000 aides-soignantes et infirmières supplémentaires". Voilà qui devrait réjouir la communauté soignante !

jean lassalle candidat presidentielle 2017

Jean Lassalle, le truculent candidat à la Présidentielle 2017 et ses mesures pour "Investir pour notre santé".

A la tête du parti Résistons !, Jean Lassalle, candidat à la Présidentielle 2017, a publié sur sur son site de campagne son projet présidentiel "Résistons ! Le temps est venu". Un programme riche de très nombreuses mesures classées dans 17 thématiques spécifiques. Son projet est clair : relever la France de l'épuisement et de la défiance. Retrouver des marges de manœuvre politiques, économiques et financières. Le temps est donc venu pour lui de redonner à notre grand pays la place qu’il n’aurait jamais dû perdre. Un programme ambitieux doté de 44 milliards d’euros par an de dépenses nouvelles, parmi lesquelles 12 milliards pour le recrutement exceptionnel de 200 000 agents, principalement pour les services publics de santé, l’enseignement, les forces de l’ordre et la Justice.

La thématique santé, n°6, intitulée "Investir pour notre santé" est bien celle qui nous intéresse. Elle se décline en 14 développements, inventaire très exhaustif des besoins en la matière, à découvrir ci-dessous ; l'une d'entre elles devrait retenir votre attention (!) :

  • 6.1 - Supprimer le numerus clausus à l'entrée des études médicales. Instaurer pour les médecins à l'installation, en sortie d'études (comme en Belgique) un numerus clausus localisé.
  • 6.2 - Arrêter la logique de regroupement des établissements de santé, qui laisse sans maternité des pans entiers de notre territoire.
  • 6.3 - Recruter 80 000 aides-soignant(e)s et infirmier(e)s supplémentaires.
  • 6.4 - Dispenser les mineurs de certificat médical pour les sports qui sont par ailleurs au programme des écoles.
  • 6.5 - Affecter des généralistes aux services d'urgences des hôpitaux.
  • 6.6 - Alléger les tâches administratives de suivi que remplissent les soignants, en leur demandant de les auditer.
  • 6.7 - Confier aux facultés de médecine (non plus aux laboratoires) la formation continue des médecins.
  • 6.8 - Faciliter par une plate-forme internet le suivi des effets des médicaments, pour que les constats cliniques des praticiens soient pris en compte, comme cela aurait été précieux pour l’acide hyaluronique contre l’arthrose du genou.
  • 6.9 - Réduire la pollution atmosphérique en finançant les travaux d'isolation des particuliers et des immeubles, au-delà des seuls ménages modestes.
  • 6.10 - Évaluer l'efficacité des “médecines alternatives et complémentaires”, leurs bénéfices en termes de prévention.
  • 6.11 - Définir une politique d'ensemble sur les handicaps, intégrant les handicaps non visibles. Prévoir la prise en compte, dès avant un diagnostic précis de maladie ou handicap, des difficultés majeures identifiées.
  • 6.12 - Construire des hébergements de vacances accueillant à la fois les personnes âgées, ou handicapées, et celles qui les aident.
  • 6.13 - Autoriser des travaux d'adaptation au handicap dérogeant aux normes, selon le cas de la personne.
  • 6.14 - Affecter des jeunes du Service National, formés, à l'assistance au handicap ; d'autres pour animer les maisons de retraite et les EHPAD.

Rédaction Infirmiers.com

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)