EN BREF

Agnès Buzyn sur la grève des urgentistes: "Le problème n'est pas de créer des postes, c'est d'avoir des professionnels"

Publié le 23/08/2019

Agnès Buzyn, ministre de la Solidarité et de la Santé, était l’invitée de Bourdin Direct, mercredi 21 août, elle a été interrogée sur la grève des urgentistes.

En effet, le collectif Inter-Urgences réclame notamment 300 euros par mois de plus et 10 000 emplois supplémentaires. Des revendications que la ministre ne juge pas judicieuses : Cela n'a pas forcément du sens. Quand je vous dit, par exemple, qu'il y a 100 postes d'infirmiers ouverts à Metz. Le problème n'est pas de créer des postes, c'est de trouver des professionnels.

Selon elle, au vu du manque de médecin, il vaut mieux organiser le temps médical : pour que les médecins puissent se concentrer sur leur exercice médical, éviter de faire de l'administratif et qu'un certain nombre de tâches soient passées des médecins à d'autres professionnels notamment des infirmiers et des infirmières que nous allons former évidemment à cela avec des protocoles de coopération.

Etrange logique, il manque des infirmiers dans les hôpitaux mais pour pallier la pénurie de médecins Agnès Buzyn songe à déléguer des tâches...aux infirmiers !

Pour en savoir plus, retrouvez l'interview sur BFMTV.


Source : infirmiers.com