BLOG

« Tu avais pas demandé des matins ? »

Publié le 12/06/2013

Des idées d'IDE (le mystère est entier sur sa véritable identité) a débuté son blog en août 2011, à J-1 de sa rentrée en IFSI. Aujourd'hui, elle nous propose un article sur les discussions liées au planning. Tout un programme !

Les discussions de planning... une éternelle histoire !

Dans le top des discussions en service, la première place revient au planning ! Bien avant, les patients, les abrutis de médecins et les enfants. Ça occupe une place incroyable cette feuille des plannings. Ce qui est amusant, c’est le temps passé à regarder le planning des autres.

« - Han, t’as vu, elle ne fait que des soirs. C’est clair qu’elle a été favorisée. 

- Mais tu avais demandé des matins, toi, non ?

- Oui mais merde regarde comment ça l’arrange, elle ! Elle a la cadre dans la poche.

- Mais toi tu as obtenu tous les matins que tu voulais.

- Oui mais bon »

Il y a tous les échanges de jours.

« - Alors je te prends 3 soirs contre 2 matins en décembre et tu prends 5 nuits contre 6 matins en janvier.

- Ok mais alors je prends aussi ces 2 matins contre 3 soirs et… »

Le top du top, c’est quand même les discussions de vacances. Même quand l’équipe est dans un grande cohésion apparente, les vacances des autres, c’est toujours « incroyable tout ce qu’ils ont obtenu ! » Entendu dans mon dernier stage :

« - Non mais tu te rends compte que Stéphanie a obtenu 4 semaines de vacances entre ses congés, les DS et récup entre juillet et août ! »

- Oui mais la cadre disait qu’on n'était pas tendu cet été donc qu’elle avait pu donner tous les desiderata de chacun ! Cool non ?

- Non, à l’hôpital on ne doit poser que 3 semaines entre mai et septembre. 

- Oui mais si ça passe, autant en profiter non ?

- Non mais moi j’ai posé 3 semaines car je respecte les règles et donc ça n’est pas normal qu’on accepte des congés aux autres. Si elle a ses 4 semaines, je vous préviens je me mets en arrêt maladie !

- Mais pourquoi tu ne poses pas une semaine supplémentaire ?

- Non mais on n‘a pas le droit !! Donc je ne le fais pas.

- Mais si ça passe.

- Non c’est inadmissible, la cadre se doit de refuser. »

La fameuse Stéphanie entre dans l’office, tout le monde lui fait un grand sourire. Elle annonce qu’elle a hâte d’avoir ses deux semaines de congés en mai, prend un café et repart.

« - Ça lui fait 6 semaines entre mai et août !!! Je préviens les syndicats !!! »

Des idées d'IDE des_idees_d_ide@yahoo.fr http://ideeide.wordpress.com/


Source : infirmiers.com