AU COEUR DU METIER

Cancer cutané : un programme pour former les soignants à l'ETP

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

Un programme d'éducation thérapeutique cherche à optimiser et à sécuriser la prise en charge des patients ayant des cancers cutanés traités par chimiothérapie orale, thérapies ciblées ou immunothérapie en Ile-de-France.

consultation patient

PeauCible est un programme d'éducation thérapeutique visant à sécuriser la prise en charge des patients atteints de cancer cutané traités par chimiothérapie orale.

PeauCible* est un dispositif d'accompagnement structuré par un programme d'éducation thérapeutique mis sur pied par une équipe pluriprofessionnelle de l'hôpital Bichat (Paris, AP-HP) sur le territoire Nord-Ouest de l'Ile-de-France afin de garantir plus de cohésion et de sécurité aux patients traités pour des cancers cutanés comme le mélanome métastatique.

La prise en charge de ce cancer évolue beaucoup avec des thérapies ciblées et l'immunothérapie qui prolongent la survie de plus d'un an actuellement. Le mélanome métastatique tend à devenir une maladie chronique pour laquelle une prise en charge coordonnée et multidisciplinaire est indispensable en vue de garantir un meilleur déroulement possible du traitement, indique à l'APM Agnès Certain, pharmacienne à l'hôpital Bichat, coordinatrice du projet avec le Pr Eve Maubec, cancérologue à l'hôpital Bichat. La première phase du projet, qui a bénéficié d'un financement de l'Institut national du cancer (Inca) par un appel à projets (60 000 euros), consiste à former les différents acteurs à l'éducation thérapeutique et aux thérapies ciblées en mobilisant un réseau de collaboration. L'originalité du dispositif est de former dans le cadre du réseau territorial autant les hospitaliers que tous les autres partenaires : médecin traitant, pharmacien, infirmière, préparateur, personnel des réseaux cancer, explique la pharmacienne. Ces formations sont faites dans les Hauts-de-Seine, dans le Val-d'Oise, le Nord parisien (hôpitaux Avicenne à Bobigny et Bichat), et en Seine-Saint-Denis. L'objectif est de proposer le dispositif PeauCible* aux patients dès l'annonce pour qu'ils puissent bénéficier de séances adaptées à leurs besoins et qu'ils en parlent aux professionnels de santé libéraux impliqués dans leur prise en charge. L'idée est que le patient mobilise les acteurs de sa prise en charge; il est porteur du message, souligne Agnès Certain.

Différents niveaux de formation ont été prévus et sont en cours de finalisation. Pour avoir une formation validante, les participants doivent venir assister aux sessions. Une formation présentielle plus courte (d'une journée) est aussi prévue sur la pathologie et ses traitements et sur les outils du programme d'éducation thérapeutique. Un module d'e-learning de 7 heures est également en cours d'élaboration sur ces thématiques pour s'adresser aux professionnels libéraux qui n'auraient pas le temps de se déplacer. Il est prévu de former 50 personnes sur l'éducation thérapeutique (avec la formation validante). Une vingtaine l'ont déjà été (médecins hospitaliers, médecins de réseaux). Un patient expert devrait aussi être formé.

L'équipe projet a prévu de répondre à un nouvel appel à projets en mars-avril 2016 pour la mise en oeuvre effective du projet. Le programme a été déposé auprès de l'agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France.

Retour au sommaire du dossier Compétences infirmières

Publicité

Commentaires (0)