AU COEUR DU METIER

Comment l’hypnose thérapeutique trouve sa place dans le soin ?

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Le 8 février 2019 au palais des congrès à Metz, se tenait la deuxième Journée Francophone de l’hypnose. Au cœur des conférences de cette nouvelle édition : "l’hypnose intégrative, neurophysiologie, clinique et thérapies complémentaires". Jean-Pierre Alibeu, docteur en médecine, anesthésiste-réanimateur, coordonnateur d’un diplôme universitaire d’hypnose médicale et thérapeutique, revient sur les moments forts de cette journée.

Comment l’hypnose thérapeutique trouve sa place dans le soin ?

L’hypnose peut, en racontant des histoires surnaturelles, merveilleuses, enchantées, évoquer métaphoriquement des scènes cliniques bien réelles.

La deuxième journée francophone de l’hypnose, organisée par Trilogie Santé à Metz dans le tout nouveau palais des congrès le 8 février 2019, fait suite à la première édition de Grenoble, un an auparavant. A l’invitation du Dr Nazime Guler, Présidente du conseil scientifique de la journée, le Maire de Metz, la Directrice du Centre Hospitalier Régional Metz-Thionville et le Président de la Commission Médicale d’Etablissement (CME) sont venus honorer de leur présence cette journée et accueillir les conférenciers.

Quid des phénomènes inflammatoires

Le thème cette année était l’hypnose intégrative, ou comment l’hypnose thérapeutique trouve sa place au sein des autres approches thérapeutiques médicamenteuses ou complémentaires, dans le soin. Nous avons, comme c’est l’orientation de ces journées, mis en lumière les notions neurophysiologiques et cliniques propres à valider cette approche clinique plurielle.

Le Professeur Bruno Bonaz (CHU Grenoble-Alpes) a abordé l’inflammation centrale du cerveau et le rôle important des cytokines : une inflammation chronique, via ces cytokines, est impliquée dans ces pathologies aigues et/ou chroniques telles que les pathologies cardio-vasculaires, les maladies auto-immunes, les maladies rhumatismales inflammatoires, les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, les cancers, la dépression. Les émotions, l’anxiété, le traumatisme psychologique sont des facteurs entretenant et/ou aggravant ces phénomènes inflammatoires. Le praticien a montré comment l’hypnose, en favorisant la résilience et les stratégies d’ajustement au stress, favorise une restauration de l’axe neuro-endocrinien-immunitaire et a donc un effet anti-inflammatoire central.

Hypnose, épilepsie… et conte de fées !

La Docteure Coraline Hingray (CHRU de Nancy) a quant à elle présenté le rôle de l’hypnose dans les crises non épileptiques psychogènes (CNEP). Elles représentent la 3ème cause de malaise avec perte de connaissance. Un travail en hypnothérapie sur le trauma (retrouvé chez 75 % des patients) à toute sa place pour les traiter efficacement. Enfin, le Docteur Laurent Vercueil (CHU Grenoble-Alpes) a proposé une conférence sur la neurophysiologie des contes de fées. Une clinique particulière existe pour ces personnages légendaires, permettant de trouver du sens à l’insolite, au singulier. L’hypnose peut ainsi, en racontant des histoires surnaturelles, merveilleuses, enchantées, évoquer métaphoriquement des scènes cliniques bien réelles.

Le Trophée du meilleur poster a été attribué à une équipe soignante de Metz – infirmière hypno-praticienne, médecin anesthésiste hypno-praticien, médecin algologue - sur la thématique suivante : Tryptique hypnotique en groupe en douleur chronique. L’objectif : Faire expérimenter moralement et physiquement aux patients le soulagement de la douleur. Tenter d’en potentialiser les effets parla dynamique de groupe.

Des approches multiples…

Douze ateliers ont ensuite été proposés aux participants, sur des thèmes variés (gestion de la douleur, urgences, pédiatrie) présentés par des infirmières, médecins, kinésithérapeutes, dentistes, psychologues, dans une grande diversité de domaines de compétences. La journée s’est poursuivie par une table ronde sur la place de l’hypnose au sein des thérapies complémentaires qui a mis en évidence qu’il n’y a pas de contradiction à associer différentes approches dans le soin au patient.

Enfin la journée s’est conclue par une conférence proposée par le Docteur Patrick Bellet (Avignon), ancien président de la Confédération Francophone de l’Hypnose et de Thérapies Brèves (CFHTB), sur les notions d’éthique et notamment l’importance de ne pas faire de l’hypnose un métier en tant que tel, mais une compétence dans son champ clinique. Le public était varié puisqu’il y avait 31% d’infirmiers, 24% de médecins, 13% d’aides-soignants, 6% de psychologues et de cadres de santé mais aussi des manipulateurs en radiologie, kinésithérapeutes, orthophonistes…La qualité pédagogique a été appréciée par 97% des participants et 96% d’entre eux recommanderaient cette journée !

Creative Commons License

Docteur en médecine, anesthésiste-réanimateur, titulaire de la Capacité d'évaluation et traitement de la douleur, du DU d'éducation thérapeutique des patients, coordonnateur du DU d'hypnose médicale et thérapeutique et du DIU de prise en charge de la douleur de l’UJF (université de Grenoble)

Journée Francophone de l’Hypnose 2020

De nombreux thèmes sont attendus pour la Journée 2020 qui se déroulera à Lyon le 7 février. Le premier d’entre ceux qui sont cités est le traumatisme psychique, intéressant l’ensemble des soignants : ce sera le thème central de la journée, décliné avec sa neurophysiologie et sa clinique, et illustré par des ateliers comme à l’accoutumée, replaçant très concrètement l’hypnose dans son efficacité reconnue. Les autres thèmes essentiellement souhaités sont : Hypnose et douleurs aigües et chroniques - Hypnose en service imagerie - Hypnothérapie brève - Burnout des soignants - Hypnose en soins palliatifs - Hypnose chez le sujet âgé - La pratique de l’hypnose en libéral - Hypnose chez l’enfant - Outils et clés pour débuter l’hypnose conversationnelle. Et bien d’autres… Nous vous y attendrons nombreux !

Le programme finalisé ainsi que l’ouverture des inscriptions seront à retrouver prochainement sur le site de Trilogie Santé

 Journée Francophone de l'Hypnose

Retour au sommaire du dossier Médecin

Publicité

Commentaires (0)