AU COEUR DU METIER

Patients en deuil périnatal : "il y a un vrai besoin" !

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

Les unités de maternité sont supposées accueillir la vie mais, parfois, cela ne se passe pas toujours comme on le voudrait. A tort, beaucoup imaginent que le décès d’un bébé que l’on a connu seulement quelques heures ou jours à un moindre impact par rapport à celui d’un enfant plus âgé. Or, le sentiment de perte que les parents ressentent est équivalent. Comment aider et accompagner au mieux les couples pour qu’ils puissent se reconstruire et qu’ils accomplissent leur travail de deuil ?

Patients en deuil périnatal

Le deuil périnatal n’est sans doute pas assez reconnu dans la société, mais en ce qui concerne plus généralement le deuil parental, la prise en charge est, là aussi, probablement optimisable en France

Il est nécessaire d’améliorer la prise en charge des parents vivant un deuil périnatal. En effet, des études scientifiques ont montré que le décès d’un nouveau-né en maternité nécessite un véritable travail de deuil. Pour cela, la famille, mais aussi l’équipe soignante, doivent prendre conscience de la réalité de la perte d’un enfant que parfois la société ne reconnait pas forcément comme tel. Donner une réalité au bébé décédé implique pour les soignants d’accompagner les parents dans ce processus. Thais Sander est conceptrice d’outils pour venir en aide aux familles mais également formatrice pour les professionnels de santé qui souhaitent être plus à l’aise pour prendre en charge les patients durant cette période charnière et souvent difficile. Dans le cadre de son travail, elle collabore avec deux collègues en Belgique et au Québec afin que leur projet porte à l’international francophone. Toutes trois mettent également en place différents partenariats afin de valoriser des méthodes alternatives : notre but est de sortir des sentiers battus. Par exemple, je collabore avec des artistes pour mettre au point de l’art thérapie, ce qui permet d’évoquer l’aspect émotionnel par un autre biais que la parole.

Accompagner les parents de diverses façons

Ces projets sont nés au départ de la rencontre de ces trois personnes qui partageaient cette vision d’accompagner un deuil jusqu’au processus de résilience. Le deuil, la mort d’un proche peut donner un sens profond à la vie, on peut ressortir grandi de cette épreuve. L’idée de se lancer est née de leurs expériences personnelles. J’ai moi-même perdu des enfants, c’est ce qui m’a amené à me spécialiser dans ce domaine. J’étais déjà...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)