AU COEUR DU METIER

« Réalité virtuelle en chirurgie et réduction de l’anxiété »

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

Depuis 23 ans, le Prix Infirmier Any d’Avray récompense, encourage et soutient les projets des équipes infirmières, destinés à améliorer la qualité de vie des patients atteints de cancer, en leur offrant un soutien financier et un accompagnement approprié. Cette année, Christine Laurent, Cadre de santé du Centre Léon Bérard de Lyon, a été distinguée pour son projet Réalité virtuelle en chirurgie et réduction de l’anxiété. Elle a reçu son prix le 25 mars dernier, dans le cadre des Rencontres Infirmières en Oncologie, à la Maison de la Chimie à Paris.

Lauréates du prix infirmier Any Avray 2017

L'ensemble des lauréates de l'édition 2017 du Prix Infirmier d'Any D'Avray à la remise de leurs prix.

Christine Laurent, Cadre de santé du Centre Léon Bérard de Lyon, peut être fière de son projet d’amélioration de la qualité de vie des patients atteints de cancer, plus précisément intitulé Réalité virtuelle en chirurgie et réduction de l’anxiété. Créé en avril 2016, celui-ci se présente sous la forme d’une application disponible sur smartphone. A l’aide d’un casque, un film en 3D est proposé aux patients et leur permet de plonger dans un environnement calme durant une vingtaine de minutes, guidés par la voix d’un thérapeute. La séance a pour but d’apprendre aux patients à gérer par eux-mêmes leur anxiété de manière efficace. Notre projet répond à une problématique d’anxiété qui est vraiment très prégnante chez les patients en cancérologie, une anxiété encore majorée lors des gestes invasifs, explique Christine Laurent. D’après la lauréate 2017 du Prix Infirmier Any d’Avray, le film est surtout basé sur la respiration et provoque une détente profonde. Il permet surtout d’éviter toute prémédication, précise Isabelle Delhomme, également porteuse du projet. On n’a pas besoin de faire appel à un médecin pour obtenir un médicament en vue de diminuer l’anxiété. On propose plutôt ce casque en fonction du niveau d’anxiété évalué à l’arrivée des patients le matin, résume-t-elle.

L’objectif ? Diffuser ces pratiques auprès des équipes soignantes, en hôpital de jour, en radiothérapie ou dans les services de soins palliatifs. 

De premiers tests très prometteurs : l’anxiété perd 5 points

Et les résultats, après un an d’expérimentation, sont déjà probants. Une évaluation, en cours de réalisation en chirurgie ambulatoire, montre que l’anxiété est diminuée en moyenne de 5 sur une échelle de 0 à 10, précise le communiqué du Prix infirmier Any d’Avray. La réalité virtuelle ouvre donc de nouvelles perspectives. Notre projet est complètement abouti pour la partie que nous visions, c’est-à-dire en chirurgie, en préopératoire, assure la lauréate du prix 2017. Cela fait un an que nous l’avons mis en place et il est complètement intégré dans les pratiques soignantes, se réjouit-elle avant de préciser ses objectifs  à plus longs termes : diffuser ces pratiques auprès des équipes soignantes, que ce soit en hôpital de jour, où l’on sait que l’on a des patients avec des problèmes d’anxiété, en radiothérapie ou encore dans les services de soins palliatifs.

Christine Laurent et son équipe ont reçu une dotation de 7 500€ pour leur projet. Le prix infirmier va maintenant les aider à poursuivre leur démarche. L’équipe dispose pour l’heure de deux ou trois casques. L’idée serait d’en acheter deux ou trois de plus afin que les autres équipes soignantes de l’établissement (le Centre Léon Bérard de Lyon) puissent partir sur la même démarche, espère Christine Laurent.

Deux projets ont également reçu le prix « Spécial Jury » :

Voir le Prix Infirmier Any d'Avray 2017 en images :

En 2016, le Prix Infirmier Any d’Avray 2016 avait été décerné à Elodie Duboisset, infirmière de chimiothérapie, à la Clinique de L’Estrée de Stains (93), primée pour son projet Vision et pensée corporelle du cancer.

Creative Commons License

Journaliste Infirmiers.com susie.bourquin@infirmiers.com @SusieBourquin

Retour au sommaire du dossier Compétences infirmières

trouvez votre poste en quelques clics

Publicité

Commentaires (0)