Formation

Les organismes de formation continue et les formations universitaires

  • Type de formation : tous types de formations

702 organismes de formation correspondent à votre recherche

Retour à la home organisme de formation

Formations privées

AFIIDTN (Association Française des Infirmiers et Infirmières de Dialyse, Transplantation et Néphrologie)

Adresse : Immeuble Mach 7 - 76420 BIHOREL

Tel : 02 35 59 87 52

Fax : 02 35 59 86 25

Mail : afidtn@wanadoo.fr

Web : http://www.afidtn.com/


AFPOLS

Adresse : 2, rue Lord Byron - 75008 PARIS

Tel : 01 40 75 78 00

Fax : 01 40 75 04 21

Mail : c.dubois.afpols@union-habitat.org

Web : http://www.union-hlm.org/afpols


AGFOR Santé

Adresse : 6 rue Laurent CARLE - 69008 LYON

Tel : 04 78 77 67 89

Fax : 04 78 77 31 35

Mail : agfor.sante@wanadoo.fr

Web : http://www.agfor-sante.fr


AHYOKAH Management

Adresse : 5, av. du Maréchal Juin - 92100 BOULOGNE

Tel : 01 46 99 15 01

Fax : 01 47 50 23 16

Mail : ahyokah@club-internet.fr

Web : http://www.ahyokah.com/


AIFCC

Adresse : Rue Prof Joseph Rousselot - 14000 CAEN

Tel : 02 31 44 32 11

Fax : 02 31 94 52 51

Mail : aifcc@aifcc.com

Web : http://www.aifcc.com/web/catalogue_formations/sante_social.php


AIR

Adresse : 6 Bld DIDEROT - 25000 BESANCON

Tel : 03 81 50 00 44

Fax : 03 81 88 79 18

Mail : air@airhandicap.org

Web : http://www.airhandicap.org


Formations universitaires

DU Droit et santé mentale (Lyon 3)

Faculté de Droit Lyon IFROSS, Département Droit

Inscription administrative : Marie-France Callu Faculté de Droit IFROSS, Département Droit 18 rue Chevreul 69007 Lyon FRANCE Tel : 33 (0)4 78 78 77 63 ifross@univ-lyon3.fr

Responsable pédagogique : Non communiqué

Conditions : Non communiqué

Objectif : Le constat de la montée en puissance du droit dans le monde de la santé n'est plus à faire. La loi du 4 mars 2002 est une étape marquante dans cette construction, par les principes qu'elle pose et les évolutions qu'elle génère. De cette rencontre du droit et de la santé est né le droit de la santé, science dont l'existence n'est pas contestée. Pour autant, le droit de la santé fait encore débat : quelle est sa place, lui qui mêle droit public et droit privé ? S'agit-il d'un droit d'application ou repose-t-il sur une théorie fondamentale ? Comment asseoir sa cohérence et son autorité, alors que les implications avec l'économique, le social et la gestion sont permanentes ? Au sein de la santé, peu de domaines appellent autant le droit que la psychiatrie. Ce qui s'explique fort bien : l'objet du droit est la protection de la personne et cette protection doit être d'autant plus vigilante qu'est en cause l'être humain en situation de faiblesse. De même, le droit, créateur direct ou indirect de normes, ne génère-t-il pas, lui-même, de nouvelles a-normalités ? Ainsi, toutes les données du doit de la santé se retrouvent dans la rencontre entre le droit et la santé mentale, mais avec une acuité toute particulière. La santé mentale est, en quelque sorte, une épreuve éclairante pour apprécier la pertinence du droit des personnes. L'arrivée de nouveaux textes avec, en premier lieu, la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des patients et à la qualité du système de santé et l'accroissement du poids de la responsabilité génèrent des inquiétudes dans le monde soignant. Cette interrogation est d'une grande portée s'agissant de la santé mentale. En outre, apparaît un nouveau champ de connaissances pour les soignants et les juristes. L'objet du présent diplôme universitaire "Droit et santé mentale" est d'apporter à un public soignant -médecins, cadres de santé, infirmiers, psychologues, intervenants en psychiatrie- un enseignement juridique rigoureux destiné à permettre à ces professionnels de mieux apprécier les problématiques qu'ils rencontrent au quotidien. En outre, cette formation ouvrira la voie à des domaines de recherche peu explorés. Cette formation est susceptible de rencontrer un bon écho auprès du monde de la psychiatrie, soit auprès des professionnels qui ont pour souci de savoir ce que parler veut dire. À notre connaissance, il n'existe en France aucun diplôme universitaire consacré au droit de la santé mentale. La Faculté de Droit de l'Université Jean Moulin Lyon 3 peut revendiquer sa légitimité en ce domaine, compte tenu de l'expérience acquise au sin de l'IFROSS (Institut de Formation et de Recherche sur les Organisations Sanitaires et Sociales) et des liens qui existent avec les équipes de recherche du Centre de droit de la famille, du futur laboratoire de recherche sur les droits de l'enfant, liés au GRAPHOS (Groupe de Recherche Appliqué Pluridisciplinaire sur l'Hôpital et les Organisation Sanitaire, laboratoire de recherche de l'IFROSS) et les enseignants et chercheurs en psychiatrie de l'Université Claude Bernard avec qui les liens professionnels et amicaux sont établis. Les cours sont complétés par des conférences, tenus par des acteurs impliqués dans le domaine de la santé mentale : enseignants, experts, cadres de santé, mais aussi usagers, ceux-ci étant regroupés au sein de la FNAP Psy (Fédération Nationale des Associations de Patients et ex-patients en Psychiatrie), toutes personnes avec qui existent déjà des liens réguliers de coopération.

Durée : Un an.

Contenu : Les enseignements sont regroupés sur sept séries de trois jours. 1. DROIT FONDAMENTAL 9, 10, 11 septembre 2003 - les grandes évolutions du droit et du droit de la santé, - le corps et la personne, - les juridictions ; le recours au juge et l'accès au droit 2. RESPONSABILITÉS (1) 25, 26, 27 novembre 2003 - évolution générale de la responsabilité ; solidarité et responsabilité ; rôle des assureurs, - responsabilité indemnitaire : civile et administrative, - responsabilité pénale et disciplinaire 3. RESPONSABILITÉS (2) 13, 14, 15 janvier 2004 - les procédures en indemnisation, - la procédure pénale, - l'expert et le juge 4. QUESTIONS DE SANTÉ PUBLIQUE 17, 18, 19 février 2004 - les institutions ; les professions, - santé mentale et exclusion sociale ; santé mentale et détention, - toxicomanie, alcoolisme et dépendance 5. INFORMATION ET CONSENTEMENT 16, 17, 18 mars 2004 - données générales sur l'information ; accès au dossier ; expérimentation, - les hospitalisations sans consentement, - le refus de soins ; le suicide 6. EXPRESSION DU CONSENTEMENT 27, 28, 29 avril 2004 - les mineurs ; l'autorité parentale ; le recours au juge pour enfants, - tutelle, curatelle ; la personne âgée dépendante, - la démence et l'irresponsabilité pénale 7. QUESTIONS DE PRATIQUE SOIGNANTE 15, 16, 17 juin 2004 - secret professionnel, dénonciation, non- assistance à personne en danger, - maltraitance, violence : protection des patients, protection des agents, - la chambre d'isolement, la contention ; la contrainte institutionnelle.

Examen : Sont prévus : - quatre contrôles de connaissances en cours d'année, - la rédaction d'un mémoire en fin d'année.

Prix : Le coût de la formation est de 2 300 euros (hors droits d'inscription universitaire)


Licence management des services de santé (Lyon 3)

Université Jean Moulin - Lyon 3

Inscription administrative : Le dossier de candidature doit comprendre : • une lettre de motivation • un curriculum vitae • la photocopie des diplômes • une attestation garantissant l’exercice de la fonction de cadre à la date d'entrée en formation • le projet professionnel du candidat • éventuellement : un dossier de demande de validation des acquis de l’expérience (VAE). Dépôt des dossiers : septembre - octobre Entretien d’admission : novembre Début des cours : janvier

Responsable pédagogique : Christophe Pascal

Conditions : Personnel para-médical • occupant déjà une fonction de cadre • proposé par l’établissement pour occuper une fonction de cadre Elle est prononcée après examen du dossier de candidature, éventuellement du dossier de VAE, et entretien avec un jury.

Objectif : • doter les cadres des établissements de soins publics et privés d’une double compétence : - compétence dans leur discipline de base - compétence en management face aux différentes problématiques liées à l’organisation et à la gestion des services de santé • apporter aux cadres para-médicaux les connaissances, méthodes et outils leur permettant de : - maîtriser la gestion du personnel et de l’activité du service - concevoir et assurer le suivi et l’évaluation des projets de service - participer activement à la stratégie et à l’organisation du service dans le cadre du projet d’établissement et du projet de secteur

Durée : Licence

Contenu : La formation est structurée autour de 4 axes forts destinés à donner à l’étudiant un ensemble de savoirs et de pratiques nécessaires à son activité de cadre. Chaque axe se décompose en modules représentant une semaine de formation. La formation se déroule en alternance sur deux années civiles à raison de 7 à 8 semaines complètes par an auxquelles s’ajoutent les travaux individuels et de groupe. Des cours d'informatique sont intégrés à chaque module. Les cours sont assurés par des universitaires et des professionnels : directeurs d’hôpitaux et de cliniques, psychologues, infirmiers généraux, cadres infirmiers, médecins inspecteurs de santé, médecins du contrôle médical, cadres des organismes de sécurité sociale et de l’action sanitaire et sociale... Axe 1 Les problématiques du secteur sanitaire • l’économie aujourd’hui l’économie de la santé • les champs de la santé publique • le droit de la santé • les acteurs institutionnels externes Axe 2 Gestion de production de soins : l’activité au cœur • analyse des activités et des processus : du cadre organisationnel à la mise en œuvre • projets et stratégie • diagnostic, évaluation et audit • gestion de production et financement de l'activité Axe 3 Management des ressources humaines • gestion des relations interpersonnelles dans son activité professionnelle • gestion des emplois et des compétences • gestion juridique des ressources humaines • gestion de l'équipe dans l'organisation Axe 4 La recherche • méthodologie de la recherche • les outils de la recherche • la présentation et la publication de la recherche

Examen : Le contrôle des connaissances se fait tout au long de la formation à partir des travaux des candidats. Un mémoire de fin de formation permet de s’assurer des capacités de synthèse du candidat. A l’issue de leur formation, les candidats obtiennent le titre de licencié en management des services de santé.

Prix : Frais pédagogiques : 5 400 euros pour les deux années payables pour moitié en début d’année (hors droits d’inscription universitaire)


Licence: Management des établissements sociaux et médico-sociaux

Université Jean Moulin - Lyon 3

Inscription administrative : Le dossier de candidature doit comprendre : • une lettre de motivation • un curriculum vitae • la photocopie des diplômes • une attestation garantissant l’exercice de la fonction de cadre à la date d'entrée en formation • le projet professionnel du candidat • éventuellement : un dossier de demande de validation des acquis de l’expérience (VAE). Dépôt des dossiers : septembre - octobre Entretien d’admission : novembre Début des cours : janvier

Responsable pédagogique : Claude VOLKMAR

Conditions : Intervenants sociaux et médico-sociaux, des services à la personne • occupant déjà une fonction de cadre • proposés par l’établissement pour occuper une fonction de cadre Elle est prononcée après examen du dossier de candidature, éventuellement du dossier de VAE, et entretien avec un jury.

Objectif : Le cadre d'un service ou d'une structure social(e) ou médico-social(e) doit développer une double compétence technique et managériale : • au service des personnes accueillies et accompagnées, son rôle est de s'assurer que des prestations techniques de qualité soient délivrées quotidiennement. • dans l'encadrement de l'équipe, il a en charge la mise en oeuvre du projet du service en garantissant la qualité de l'organisation et de la gestion, le respect des droits des usagers, la recherche du sens global de l'action menée. Il assure la coordination entre les acteurs de la prise en charge dans le cadre de réseaux formels ou informels. L'environnement actuel ne permet plus de concevoir l'intervention sociale et médico-sociale comme isolée et auto-suffisante. La complémentarité des réponses apportées aux besoins des personnes sur des territoires pertinents exige des collaborations mettant en jeu des compétences spécifiques.

Durée : Licence

Contenu : La formation est structurée autour de 4 axes forts destinés à donner au stagiaire un ensemble de savoirs et de pratiques nécessaires à son activité de cadre. Chaque axe se décompose en modules représentant une semaine de formation. La formation se déroule en alternance sur deux années civiles à raison de 7 à 8 semaines complètes par an, auxquelles s’ajoutent les travaux individuels. Les cours d'informatique sont intégrés à chaque module. Les cours sont assurés par des universitaires et des professionnels : • directeurs d'associations ou d'établissements et de services sociaux et médico-sociaux • cadres des organismes de contrôle et de financement (DDASS, DRASS, Conseils généraux, CRAM ...) et d'action sociale (CAF, CCASS ...) Axe 1 L'action sociale et médico-sociale • les notions fondamentales • les champs • les droits et les obligations • les acteurs institutionnels Axe 2 Gestion de projet en intervention sociale et médico-sociale • construire et conduire des projets individuels et collectifs • élaborer et manager un projet de service • diagnostics, évaluation interne et externe • la mesure et le financement de l'activité Axe 3 Management des ressources humaines • les régulations • la gestion des emplois et des compétences • la gestion juridique des ressources humaines • l'équipe dans la gestion de projet Axe 4 La recherche • méthodologie de la recherche • les outils de la recherche • la présentation et la publication de la recherche

Examen : Le contrôle des connaissances se fait tout au long de la formation à partir des travaux des candidats. Un mémoire de fin de formation permet de s’assurer des capacités de synthèse du candidat. A l’issue de leur formation, les candidats obtiennent le titre de licencié en management des établissements sociaux et médico-sociaux .

Prix : Frais pédagogiques : 5 400 euros pour les deux années payables pour moitié en début d’année (hors droits d’inscription universitaire)


DIU Multimédia et pédagogie des métiers de la santé.

L'Université de Lille 2 et l'Université de Rouen http://www.univ-lille2.fr/diu_multimedia/

Inscription administrative : nc

Responsable pédagogique : - Responsable pédagogique de Lille : professeur J. M. Brunetaud jmbrunetaud@univ-lille2.fr - Responsable pédagogique de Rouen : professeur S. Darmoni

Conditions : nc

Objectif : Objectifs de la formation L’enseignement utilisant les technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE) est appelé à se développer. Le Diplôme Inter-Universitaire de «Multimédia et Pédagogie en Santé», est un enseignement destiné aux professionnels de la formation des métiers de la santé pour leur permettre de développer de manière autonome une production qui incorpore des éléments multimédia et interactifs pour répondre à des objectifs pédagogiques. L’enseignement reposera en partie sur le travail personnel de l’étudiant qui consistera à adapter une séance de formation « classique » à une diffusion multimédia correspondant à au moins deux heures de cours. L’évaluation et la validation de cet enseignement se fera par la présentation de cette production pédagogique multimédia. Pré-requis à la formation Cet enseignement est ouvert à des pédagogues du domaine de la santé pouvant justifier d’une expérience professionnelle dans le domaine de la formation. Ils doivent maîtriser les outils de bureautique (traitement de texte, tableur et logiciel de présentation) et maîtriser la navigation sur Internet.

Durée : La formation est divisée en cinq unités, deux se faisant en présentiel à Lille (21-25 novembre 2005, 13-17 mars 2006) et trois se faisant à distance. Le programme se déroulera sur une période de 6 mois et sa durée totale est évaluée à 208 heures. La validation de cet enseignement se fera par la présentation de leur production.

Contenu : Texte, image, son et vidéo (acquisition et traitements). Pédagogie et multimédia. Les outils et méthodes d'évaluation. Les moyens de communication distants. Le Rich média. Méthodologie de structuration d'un enseignement et scénarisation. Création d'un site web. Création d'animations. Droit et multimédia. Les plates formes d'enseignement à distance. Les outils multimédia des professionnels.

Examen : Validation de la formation Pour obtenir le diplôme, il faudra avoir suivi l'intégralité de la partie présentielle, fait les exercices demandés et mis en ligne sa production pédagogique.

Prix : tarif individuel : 500 € tarif entreprise : 1 000 €


DIU d’Etudes Supérieures de Stérilisation Hospitalière (Grenoble)

Université Joseph Fourier – Grenoble Facultés de Médecine et de Pharmacie- Domaine de la Merci 38706 LA TRONCHE Cedex 3ème cycle de la scolarité * 04 76 63 71 20 Formation continue * 04 76 63 71 76 fc.sante@ujf-grenoble.fr

Inscription administrative : Demander le formulaire de candidature à dominique.goullet@chu-lyon.fr et le renvoyer impérativement avant le 31 août 2007 accompagné d'un curriculum vitae pour examen par le comité de sélection. Les candidats non retenus seront informés début septembre 2007 par message électronique (il est indispensable de disposer d’un accès à Internet et d’une adresse e.mail). Une évaluation en ligne (Internet) des pré-requis a lieu début octobre. renseignements : http://www.afs.asso.fr (rubrique formations) ou Dominique.goullet@chu-lyon.fr

Responsable pédagogique : Docteur D. GOULLET, Professeurs J. FABRY et J. CALOP, Madame B. VALENCE

Conditions : La candidature validée, le dossier d’inscription sera adressé en septembre par la faculté de Pharmacie de Grenoble. Ce dossier d’inscription devra être retourné avant le 30 septembre 2007 au service de scolarité de la faculté.

Objectif : Objectifs généraux : Etre capable de concevoir et de mettre en œuvre la stérilisation dans un système d’assurance de la qualité quelle que soit la structure de soins. Objectifs spécifiques 1. Maîtriser, par une formation scientifique approfondie, les données les plus récentes en stérilisation. 2. Acquérir l'aptitude à répondre de façon objective aux questions concernant la stérilisation. 3. Aborder scientifiquement la recherche en stérilisation

Durée : L’enseignement se déroule sur une année universitaire, d’octobre à juin. L'enseignement est dispensé pour partie à distance et pour partie en présentiel : il correspond à 164 heures de formation (8 crédits ECTS) dont - 96 heures de formation à distance tutorée avec 24 heures de production personnelle pour évaluation - 48 heures de formation en présentiel (1 semaine) : cours et ateliers - 20 heures de travail collaboratif à distance par petit groupe d’apprenants Il est centré sur 6 thèmes faisant l’objet d’un enseignement à distance et d’une synthèse en présentiel, correspondant environ à 20 heures de formation : Thème 1 : architecture Thème 2 : nettoyage Thème 3 : conditionnement Thème 4 : contrôle de charge Thème 5 : validation Thème 6 : qualité Chaque thème est étudié sur une plateforme d’enseignement à distance (Campus numérique Hygienosia) pendant une durée d’un mois environ

Contenu : organisation de la stérilisation, préparation des instruments à la stérilisation, modes de stérilisation et leur contrôle, assurance qualité, visite d’usine de fabrication de stérilisateurs, responsabilités

Examen : Les conditions d'obtention du diplôme consistent en l'obtention d’un minimum de 10 sur 20 sur la somme des trois volets de la notation : - Note d'assiduité : notée sur 3. - Note de participation à la formation en ligne, notée sur 10, incluant le rendu des études de cas proposées en ligne. - Note du dossier de synthèse : notée sur 7

Prix : Les frais d’inscription s’élèvent pour l’année universitaire 2006-2007 : au titre de la Formation Continue : 1 520 € au titre de la Formation Initiale 710 € (diplôme professionnel depuis moins d’un an) :


D.I.U. Soins Palliatifs et Accompagnement (Brest)

UFR Médecine et Sciences de la Santé Formation Continue en Santé CS 93837 - 29238 Brest cedex 3 Tel. 02 98 01 69 50 (voie Formation Continue) 02 98 01 64 69 (voie Formation Initiale) et Fax : 02 98 01 64 74 Mail : maryse.corbin@univ-brest.fr Web : http://www.univ-brest.fr/medecine

Inscription administrative : nc

Responsable pédagogique : Danièle LEBOUL Psychologue clinicienne, Maître de conférences UBO-U.F.R. de Médecine Co Directrice de l’Espace Ethique de Bretagne Occidentale Dr François NATALI, Pneumologue HIA Brest Intervenants : - médecins et paramédicaux CHU Brest et HIA Brest et autres enseignants des sites hospitalo universitaires co-habilités - psychologues, psychanalystes, équipes soignantes d’unités de soins palliatifs

Conditions : -Praticiens de la santé et des services sociaux, intervenant depuis plus de deux ans auprès des malades de tous âges, des mourants et/ou de leur entourage : - docteurs en médecine et en pharmacie, - professionnels du secteur sanitaire, social et éducatif de niveau Bac+3 ayant au moins 2 ans de pratique, - autres professionnels : selon dossier.

Objectif :  Approfondir ses connaissances dans le domaine des sciences biomédicales et des sciences humaines pour développer une approche centrée sur la personne en fin de vie, dans son contexte familial, social, culturel.  Acquérir des compétences cliniques, thérapeutiques, relationnelles, éthiques de nature à : - assurer à la personne soignée la meilleure qualité des soins et de vie jusqu’à la mort, - favoriser l’implication des participants dans les différents projets de soins palliatifs, tant au domicile qu’en institutions, dans le souci de la pluridisciplinarité et du travail en réseau, - promouvoir la recherche dans le domaine des soins palliatifs, - promouvoir le débat sur la mort dans la société.

Durée : 2 ans ; 184 heures dont 111 heures 1ère année et 73 heures la 2ème année Octobre 2008 à Juin 2010 (sous forme de sessions de 2 jours par mois)

Contenu : 1ère Année : Apports théoriques – Aspects fondamentaux – Ateliers interactifs. Sociologie de la mort en Occident Philosophie des soins palliatifs Douleur et autres symptômes pénibles Souffrance globale L’équipe interdisciplinaire La phase ultime Problèmes éthiques Le deuil Pathologies et situations spécifiques (enfants, personnes âgées – SIDA – Cancérologie –Hématologie - Neurologie) Diverses formes d’exercices des soins palliatifs en institution et à domicile. 2ème Année : Approfondissement et intégration des connaissances – Réflexion sur la pratique Ateliers interactifs – Travaux personnels. Aspects cliniques et thérapeutiques (travail personnel présenté en atelier) Relations et communications Prise de décision et travail en équipe Pédagogie Mémoire : . enjeux et principes méthodologiques . suivi du mémoire . soutenance devant un jury Stage clinique : 1 semaine dans une structure spécifique de soins palliatifs ou structure de soins accueillant des patients en fin de vie.

Examen : 1ère Année. Examen écrit validant pour le passage en 2ème année 2ème Année . Contrôle continu . Travail personnel réalisé en atelier . Mémoire, tutoré, soutenu devant le jury . Stage clinique et rapport de stage validant

Prix : - FC : 1 960 € (Droits Universitaires inclus)


Les formations à la Une