AU COEUR DU METIER

Plan Blanc : les hôpitaux lyonnais forment leurs personnels

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

Plusieurs actions ont été mises en oeuvre afin d'améliorer le niveau de formation et de connaissance du personnel des Hospices civils de Lyon (HCL) sur le plan Blanc, après une enquête réalisée en 2014 ayant révélé des insuffisances. Pour l'établissement de soins, "il est important de poursuivre les efforts de formation et de réflexion pour garantir une bonne réactivité des personnels soignants et non soignants face aux risques collectifs auxquels nous sommes exposés".

infirmière couloir urgence

Rappelons que l’élaboration d’un plan Blanc est obligatoire pour chaque structure de soins publique ou privée sous la responsabilité du directeur de l’établissement.

L'enquête menée en avril 2014, publiée dans le numéro de juin 2016 de la revue Anesthésie & Réanimation, a montré qu'un peu plus d'un tiers des personnels interrogés avaient déjà pris connaissance du plan Blanc du groupement hospitalier Sud et 23% avaient déjà participé à des exercices, tandis que 48% avaient eu des formations dans ce domaine. Seulement 22% avaient connaissance de leur mission en cas de déclenchement du plan, et 18% savaient où se rendre. Dans un courrier adressé à l'APM le 20 juillet 2016, les HCL soulignent que ces publications scientifiques sont toujours utiles à la structure hospitalière et permettent de faire évoluer les pratiques et de gagner en performance. Pour autant, il est important de bien les recontextualiser. Du fait de son antériorité aux évènements dramatiques de 2015 et 2016, la publication scientifique ne mentionne pas les actions d'amélioration continues déployées depuis autour du plan blanc des HCL, ajoute l'établissement.

Pour ce qui est des motifs de déclenchement du plan Blanc, il existe une sous-évaluation des principaux motifs (accident catastrophique à effet limité, crise sanitaire et événement catastrophique) et une surestimation de situations non prises en charge par le plan Blanc.

Depuis cette enquête, il y a eu notamment une mobilisation régulière du centre hospitalier Lyon-Sud dans des exercices de simulation grandeur nature : exercice explosion métro Oullins en 2015, exercice attentats multisites à Lyon en 2016. Les derniers exercices ont testé les circuits de manière approfondie, notamment celui des urgences absolues, précise-t-il. Une amélioration du triptyque d'information plan Blanc et des procédures a été réalisée, et les retours d'expérience des attentats de Paris ont été pris en compte, notamment sur le volet identitovigilance. En outre, une fiche sur les grands réflexes à avoir en cas de plan Blanc a été diffusée à tous les professionnels du site (lieu de rendez-vous, badges....). Des amphithéâtres de sensibilisation ont été organisés en 2016, avec 111 participants, et des informations ont été délivrées lors de l'accueil des nouveaux arrivants.

La réalisation de documents pratiques pour le personnel sur la base de triptyque aide-mémoire semble être une première mesure de communication.

Retour au sommaire du dossier Compétences infirmières

Publicité

Commentaires (1)

eikichi_onizuka

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#1

Plan Précaire

Je pense qu'il faudrait aussi améliorer l'embauche des contractuel(le)s notamment les Aides Soignantes qui sont dans la précarité depuis plus de 2 ans.Il faudrait aussi arrêter la suppression des postes AS/IDE .Après,on parlera du Plan Blanc parce que pour le moment aux HCL,c'est plutôt le Plan Précaire.